AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
 Mission - Les Feux de l'Amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 810
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Mission - Les Feux de l'Amour   Lun 1 Jan - 3:00
Les Feux de l'Amour


Achambha se félicite intérieurement : c'est bien la première fois en bien des siècles qu'il savoure un simple jus de baie autour d'une table avec deux Pokémon tout aussi simples, et tout aussi sympathiques. Enfin, même si l'adjectif "sympathique" est relatif concernant le cas Melchior. Cependant, le Fils du Feu lui reconnaît la vertu d'être de bon conseil. Lorsqu'il daigne en donner. L'Auberge de Spinda en guise de base provisoire le temps de leur séjour dans la région, le duo ailé s'enquiert d'échanger avec leur nouvelle équipière, et tâche d'en apprendre davantage sur sa personne. Akashâ se montre plus bavarde qu'Achambha ne l'avait espéré : elle explique avec aisance et naturel ses aventures en tant que jeune dragonnette issue d'une fratrie orpheline. Une histoire qui, bien que triste comme le concède volontiers le Sulfura, . Son regard s'arrête pourtant régulièrement sur lui, intrigué. Et quand le phénix en vient à parler de lui, l'origine de son engouement se dévoile : la Minidraco sourit du regard, heureuse.

" Je connais cette histoire ! Mon père me la racontait quand j’étais un œuf ! Je me souviens… Trois oiseaux nés des éléments à l'Aube des Temps ! J'ai jamais vraiment cru à ces histoires pour les petits... J’arrive pas à croire que des Pokémon comme ça existent en vrai ! Vous êtes vraiment immortel ?! C'est ouf ! "

Les flammes du Sulfura enflent brusquement, prenant une tinte dorée chatoyante. Melchior baisse le bec contre les écailles de la jeune Minidraco :

" Euh… Pour l’amour de tout ce qui existe, Akashâ : taisez-vous. "

La dragonne, surprise autant par le commentaire que par la réaction du phénix, ravale le commentaire suivant et déglutit. Elle semble hésiter, et puis, se trémoussant légèrement, elle tente de noyer le poisson. Mais son excitation d'enfant transparaît dans ses mots : Achambha a trouvé son public. Et Melchior se masse les paupières du bout de l'aile, las.

" Je veux dire… C'est la première fois que je rencontre un Pokémon comme vous, alors... Bah c'est sûr c'est grisant !

-C'est tout naturel. Nous vivons la plupart du temps loin de la civilisation, il est rare que nos pas nous conduisent en de tels lieux. Nous ne nous attachons pas aux mortels, car nous ne connaissons que trop bien le mal qu'il y aurait à cela.

-Pourtant vous êtes dans l'une des auberges les plus fréquentées de Bourg-Trésor, avec une gamine comme moi, en train de boire comme n'importe quel explorateur !

-Ma foi, oui ! Et je dois dire que l'aventure me plaît bien davantage que je ne l'aurais cru ! Pour sûr qu'en quelque malheur l'on peut trouver son bonheur, pour peu que l'on y soit enclin ! J'essaye seulement de ne pas y accorder tant d'importance, de rester fidèle à mon devoir et de ne pas m'égarer en route.

-Euh... Ouais ? Bah tant mieux, moi je suis de ceux qui pense qu'on aurait bien besoin de gens comme vous pour obliger les autorités à bouger leur fion !

-C'est ce qu'on appelle être direct. " rigole Melchior, amusé par la personnalité impulsive et dynamique de la jeunette. Comme si elle avait pu saisir le sens de sa pensée, Akashâ se redresse sur sa chaise, abandonnant sa gorgée de jus dans sa paille.

" Je suis peut-être jeune, mais j'ai déjà de l'expérience concernant les donjons ! J'en ai plus d'une vingtaine à mon actif, et je sais me battre. "

Achambha l'observe sans en avoir l'air. Elle n'est parmi eux que depuis moins d'une journée, et elle semble déjà fort à l'aise. Comme si la Minidraco, décrite comme taciturne et renfermée, n'attendait en réalité qu'une équipe comme la leur pour s'ouvrir, se métamorphoser. Et qu'a donc l'équipe Veritas qui puisse provoquer un tel engouement ? Une quête insensée, pense Achambha. Une quête dont seuls les fous peuvent s'enticher.

" Spinda nous a en effet informé de votre tentative d’entrer à la Guilde. "

Le museau de la dragonne se froisse, un éclat à demi amusé dans le regard.

"Hm... Je crois qu’on peut se tutoyer, nan ? J’fais partie de l’équipe ! Et pour ce qui est de la Guilde : j’ai pas « tenté » d’y entrer, j’y suis entrée. Et j’en suis sortie. Franchement, ne perdez pas votre temps avec eux. Ils sont bien sympas, mais les trois quarts de leurs membres sont des enfants à peine sortis des jupons de leurs mères, et qui n’ont qu’une idée en tête. Devenir la meilleure équipe d’exploration ! Comme si on pouvait être meilleur ou pire que qui que ce soit dans ce genre de choses… En attendant, peu – aucun ? – se soucient de poursuivre la même quête que nous. Ils préfèrent s’occuper de leurs cours et de leurs équipes. En somme, j’peux difficilement le leur reprocher, mais c’est une perte de temps d’essayer d’obtenir d’eux autre chose. Quitte à chercher, j’essaierai plutôt du côté de la Brigade, ou même de la Guilde Absolitude. "

Melchior redresse la tête, soudain intéressé.

" La Guilde Absolitude ? Il existe une autre Guilde que celle de Grodoudou ? Jamais entendu parlé…

-Bah, si t’es pas du coin, c’est normal. Elle a ouvert récemment : c‘est Antoine, l’un des explorateurs les plus connus de Bourg-Trésor, qui l’a ouverte.

-Je vois… Et donc, tu penses que cet Antoine sait quelque chose ?

-Lui personnellement, j’en sais rien. Mais il a exploré tellement de Donjons que ce serait bien la fin du monde s’il n’avait pas récolté quelques infos, même à son insu. Et son équipe est puissante : ils pourraient nous aider.

-C’est une piste intéressante, bien que j’imagine mal un zouave pareil vouloir aider une équipe telle que la nôtre - sans grade, sans réputation...

- Quel pessimisme... Un réputation se gagne, par Flamme Bleue ! Faire quelque coup d'éclat pour dorer notre blason ne me pose guère de dilemme ! Et peu me chaut que tu me penses sot, Melchior ! "

L'intéressé grogne, blasé. Son œil valide va d'Achambha à Akashâ.

" J’aime pas ce que je vais dire, mais je pense que les criminels doivent pouvoir aussi nous aider : les idiots qui m’ont poursuivis dans le Donjon connaissaient parfaitement le coin. Si on arrive à les convaincre que tout le monde est directement concerné par le problème, on pourrait sans doute avancer beaucoup plus vite… "

Achambha lève le bec vers le plafond, où une raie de lumière perce depuis l'une des failles dans la roche. La lumière, chaude et tamisée, laisse présager une belle journée au dehors. Après une petite réflexion silencieuse, le phénix baisse de nouveau le regard vers ses compagnons, qui visiblement, attendent une réaction de sa part.

" C’est sensé. Mais hélas, je doute que nous ayons beaucoup d’arguments à faire valoir. Autre que la force brute, je veux dire : il s’avère que la contrainte fait rarement bon ménage avec la confiance. "

Melchior acquiesce, bien d'accord avec cet argument. Akashâ, en revanche, ne l'entend pas de cette oreille. Elle trouve les deux oiseaux un peu trop prudent à son goût. Elle est une exploratrice ! Un explorateur sait prendre des risques lorsque le jeu en vaut la chandelle. Elle regarde le légendaire et perçoit l'aura de ses flammes qui le nimbent comme une étoile dans le ciel nocturne. Les Pokémon de Feu sont bien plus enclins au dynamisme que les Psy, non ?

" Eh, quoi ! Tu es bien l’Oiseau de Feu dont parle l’histoire, ou pas ? T’as peur de te frotter à quelques gredins mal dégrossis ? " pouffe Akashâ, moqueuse. Le phénix se laisse prendre au jeu, piqué au vif.

" Peur ? Peu de choses peuvent se vanter de m’effrayer en ce bas monde, jeune demoiselle ! Et ce ne sont certainement pas des bandits aux motivations lâches et sans intérêts !

-Biieen ! Alors on peut aller leur botter le train ? "

Melchior tousse, obligeant Akashâ à se tourner vers lui pour le gratifier de plus d’attention.

" Navré de doucher ton enthousiasme, mais je doute qu’aussi « puissant » soit notre bien aimé Prince de m’as-tu-vu, nous n’ayons pas les épaules d’une grande équipe d’Exploration capable de défaire tous les roublards qui profitent de la confusion. Nous n’avons pas un sou vaillant et aucun équipement pour nous lancer dans une opération aussi risquée, en terrain inconnu. "

Un court silence suit sa déclaration. Achambha semble avoir pâli, ses flammes gonflées et éclatante ont soudain gagné une teinte d'un rouge écarlate, projetant sur leurs visages une lueur volcanique, inquiétante.

" De… comment m’as-tu appelé ?! "

Melchior hausse les épaules, amusé de voir à quel point Achambha reste lui-même. Désespérément lui-même... Ou elle-même peut-être, à entendre le ton ulcéré de la phrase ? Il aurait juré entendre la voix de sa mère.

" Tu n’aimes pas ? C’est un titre qui claque, pourtant ! "

Ignorant leur prise de bec, la petite dragonne s'empresse de recentrer la conversation, déjà plongée dans une studieuse réflexion.

" Bah, des sous, ça se trouve. Un équipement, ça s’achète ! Faut juste accepter de faire quelques missions rémunérées et paf ! On pourra s’acheter de quoi survivre à ces Donjons ! J’ai fait ça quand je suis sortie de la Guilde : ça marche bien.

-On nous l’a déjà servie, celle-là…

-Je suppose qu’on ne pourra pas se passer de quelques étapes intermédiaires avant de pouvoir monter une expédition digne de ce nom. "

Akashâ rit. Ses petites oreilles s'agitent et son museau se froisse sous son rire cristallin. Oh, ça... Bourg-Trésor n'est pas avare en problèmes ! Elle le sait sans doute bien mieux qu'eux.

" Y a qu’à demander ! Vous imaginez pas le nombre de types qui souhaitent un coup de main de la part des Explorateurs ! On est un peu les Pokémon à tout faire de la région. Tout ça parce que la Guilde envoie ses jeunes recrues servir de stagiaires un peu partout ! Du coup, c’est devenu une mode de demander des trucs à toutes les équipes qui passent. "

" Profitons de la mode alors. Si l’équipe Veritas se fait un nom…

-On aura sans doute moins de mal à trouver des informations. "

Il pense une seconde, puis ajoute, dubitatif :

" Ou pas : ça peut aussi jouer contre nous. Mais enfin… nous verrons bien. "




Quelques heures après leur longue discussion, le trio fraîchement formé se met au travail. Pour gagner en efficacité, l'équipe Véritas avait décidé de se séparer, pour couvrir la plus grande surface et profiter de plus d'opportunités. Achambha a choisi d'explorer l'une des dernières parties de la ville dont Melchior  lui avait parlé : la falaise Sharpedo. Le nom avait de quoi intriguer, et malgré la présence de la mer, l'élégant oiseau flamboyant n'a aucune appréhension. Porté par un léger vent favorable, l'immense volatile s'amuse avec paresse à survoler la falaise, en découvrant avec amusement la face évocatrice et en oubliant derechef la raison qui l'avait poussé-e à venir là. Jusqu'à ce qu'au détour des rochers, une lueur attire son attention.

Tout seul devant l'immensité grondante de l'océan, un Galopa, flammes au vent, demeurait prostré au bord de la falaise. Achambha vire sur l'aile, intrigué par la silhouette enflammée qu'il semble reconnaître. Bah... après tout, aucun Pokémon Feu ne lui est parfaitement étranger ! Le lien entre eux est semblable à celui du sang. L'oiseau descend en une longue spirale vers le Pokémon solitaire, dont l'abattement transparaît à mesure qu'il approche. Tête baissée, le Pokémon ne semble pas l'avoir aperçu.

" Adieu, monde cruel. "

A-t-il bien entendu ? Le sang volcanique du Prince igné ne fait qu'un tour, et d'un cri impérieux, pique droit sur le Galopa. Ses ailes le retiennent au dernier moment, le faisant surgir comme une comète dans le champ de vision du dépressif.

" Que se passe-t-il ?! "

Le cheval de feu sursaute de surprise. Il se cabre, ses yeux écarquillés de stupeur. Achambha se demande une seconde s'il n'aurait pas mieux valu ne pas le brusquer... A son grand soulagement, le Galopa ne perd pas son équilibre. Il ne bascule pas dans le vide... mais se retrouve simplement assis sur son derrière.



Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 810
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission - Les Feux de l'Amour   Jeu 11 Jan - 15:08
Les Feux de l'Amour


Quel genre de sentiment peut pousser un être à émettre de telles pensées ? Se demande soudain Achambha, lorsque lui apparaît une réalité très crue : le Galopa avait été à quelques secondes d'un saut à l'issue fatale. Les cernes sous les yeux ternes, les joues creuses et le poil sans éclat trahissent un état de détresse tel que le grand phénix enflammé n'en a que peu rencontré en plusieurs siècles. Le Pokémon semble maintenant bien trop stupédait par son apparition pour songer davantage à forcer le passage pour se précipiter sur les récifs plus de trois cent mètres en contrebas.

Les puissants battements des deux ailes de flammes font naître une brise chaude sur les rochers froids et humides de la côte. La chaleur revigore pour un court instant le Pokémon de Feu éperdu, qui sort de sa stupéfaction avec peine, encore choqué par cette apparition incongrue, au pire moment de son existence.

" Par Arceus...!!! "

Voilà un juron peu banal, pense Achambha, pour qui le maître de la création est une légende comme lui-même en est une pour beaucoup de jeunes Pokémon aimant les histoires des grand-parents. Mais la suite est tout aussi déconcertante :

" Suis-je donc mort ? C'est terminé, n'est-ce pas ? Me voici monté au royaume des dieux ! "

Achambha ouvre des yeux carrés. Le royaume des dieux ? De quoi parle-t-il donc ? Le Galopa l'observe sans le voir, ses yeux dorés embués de larmes - que l'igné dauphin des flammes ne sauraient attribuer au malheur ou à une joie extrême. Celui-là doit vraiment être dans tous ces états ! Enfin : ce n'est sans doute pas tous les jours qu'un oiseau de flammes de trois mètres d'envergure jailli d'une falaise pour lui faire la conversation, sans doute !

" Plait-il ? "

Le cheval de feu se remet sur ses quatre jambes et trépigne, réalisant du même coup qu'il se trouve bien vivant pour un mort... Il s'ébroue, respire, puis, un peu remis de ses émotions, tourne le nez vers son immense interlocuteur, toujours au-dessus de lui, en attente d'une réaction sensée.

" Je... Je vous prie de m'excuser, Ô Prince du Feu ! Je... Je suis si surpris de pouvoir contempler une telle apparition ! C'est... incroyable ! "

Incoryable ? Le Sulfura se met à gonfler de plaisir : rêve-t-il, ou ce Pokémon vient-il de l'appeler par son titre ? Cela ne lui était plus arrivé depuis... mh, eh bien pas depuis qu'il avait quitté son île lointaine ! Le phénix sourit, se laisse descendre un peu plus vers le bord de la falaise en un vol stationnaire léger et élégant, comme charmé par les dires du cheval. Il était si rare de rencontrer en ces terres des Pokémon encore cultivés et respectant les antiques coutumes ! Si peu qui sachent encore qui étaient les Princes des éléments ! Mais, se dit Achambha avec un petit surplus d'orgueil, il s'agit d'un Pokémon de Feu. La crème de la crème, l'un des enfants bénis de cette Terre ! Normal donc que celui soit plus enclin à lui montrer respect que d'autres - et quelques idées lui viennent pour "autres".

" Paix, pieux sujet ! Nul crainte à avoir. "

La crinière de flammes se ravive malgré l'état déplorable de son propriétaire. Chance, pense Achambha, que ce soit moi qui ait trouvé ce pauvre hère ! Il semble bien qu'il ait su quelque part qui je suis. Voyons ce que je peux faire pour lui. La chose lui paraît d'autant plus profitable que le rôle d'une idole est de satisfaire ceux qui croient en elle : d'une pierre deux coups pour l'équipe Veritas, peut-être ?

" Mon ami, dites-moi plutôt : que faisiez-vous là, à menacer de choir comme un roc de cette falaise escarpée ? La vie n'a-t-elle plus rien qui à vos yeux ne vaille que l'on se démène pour elle ? "

L'androgyne volatile peut avoir l'idée qu'un être dépourvu de la notion de finitude - tels que tous ceux de son espèce - puisse encore en vouloir finir pour de nobles raisons. Mais lui ? A le voir, il ne doit pas être bien vieux, et la maladie se combat bien en ces temps et en ces lieux. Il y a là quelque mystère que le Sulfura veut éclaircir, et le mieux selon lui/elle est encore de poser la question sans la moindre hypocrisie. Le Galopa frémit et se fait penaud, prenant peut-être la mesure de ce qu'il envisageait de faire avant d'être interrompu.

" Oh ! Si seulement ! Pardonnez-moi de vous importuner avec mes problèmes... Je ne voulais pas que quiconque assiste à ça... Non. "

Après le désespoir et la surprise, Galopa est pris d'une grande honte, comme si la présence de l'oiseau en face de lui venait soudain de bouleverser son petit plateau de jeu personnel. Peu habité à une telle dévérence depuis son arrivée à Bourg-Trésor, l'étranger qu'est Achambha ne peut qu'être intrigué par ce manège. Galopa, conscient de la curiosité et de l'attente qu'il génère, se dandine sur ses sabots, mal à l'aise à l'idée de répondre.

" Je suis simplement amoureux ! Amoureux éconduit, prisonnier d'une brûlante passion impossible, et incapable de m'en défaire... "

Une larme coule sur son museau, aussitôt évaporée à la chaleur de leurs flammes. Achambha tique, perplexe. Allons, encore une notion floue qu'il va falloir cerner vite !

" Amoureux ?  

-Oui ! Je l'ai rencontrée il y a de cela quelques lunes, à l'Auberge de Spinda ! Et depuis... je ne dors plus, je ne mange plus... Je ne respire plus ! Toutes mes pensées sont tournées vers elle ! Elle et sa splendeur rayonnante, son caractère doux comme les rayon d'un soleil à l'aube, son rire joyeux et cristallin comme l'eau des rivières, son...

-Hm. Oui, oui, je pense avoir compris, le coupe le Sulfura, vexé de voir à quel point l'autre a le compliment facile. "
Ses deux longues pattes fuselées touchent le sommet de la falaise Sharpedo et le Galopa recule, laissant la place à l'énorme oiseau qui, dans l'opération, a gagné des flammes presque aussi hautes que lui.

" Et qui est donc cette créature, pour mériter tant d'éloges ? "

Le ton est soudain nettement moins aimable.



Lancer de dé PNJ




Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2364
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission - Les Feux de l'Amour   Jeu 11 Jan - 15:08
Le membre 'Achambha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission - Les Feux de l'Amour   
 
Mission - Les Feux de l'Amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» **** la vie des animaux ****(pire que les feux de l'amour)
» les feux de l'amour
» Les feux de l'amour. Paul Williams/Bobby Marsino. Drabble. G.
» Parodie des feux de l'amour ( vulgaire )
» Les Feux de l'amour ( souvenirs )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PKMN M.D ∞ Explorers of Abyss :: 
Zone RP
 :: Terre des Plantes :: Bourg-Trésor :: Falaise Sharpedo
-
Sauter vers: