AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 
 Mission 11 [Solo] Dernière Heure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMar 21 Nov - 22:51
[Prologue]
[23h, Sylvain]

Lorsque Sylvain ouvrit à nouveau les yeux, Nathanaël avait quitté le manoir depuis plus d'une heure, ce qu'il ignorait parfaitement, jusqu'à ce qu'il interroge Orina. « Cessez de me mentir, et dites-moi la vérité ! Où est-il parti ?
- Je crains de ne pouvoir vous répondre, » murmurait-elle sur le même ton monotone, fidèle à l'ordre qu'elle avait reçu. « N'insistez point, je ne vous répondrai pas... » Alors il avait quitté le manoir, enfilant son sac d'explorateur et son badge, plus qu'excédé ; non concerné par l'interdiction de partir, il passa entre les deux brigadiers qui montaient la garde sans que ceux-ci ne l'arrêtent. Il chemina jusqu'à la demeure de la seule personne qui pourrait probablement l'aider à trouver une piste, et en trouva la porte entrouverte. Surpris, il rentra, et vit que la maison était un chaos total. Tout avait été retourné et fouillé ; une feuille était posée au milieu du désordre, qu'il s'appliqua à lire malgré le gribouillis maladroit et infâme.

« J'ai retrouvé les documents du rituel, je sais que t'es responsable. Si tu veux éviter que je parle, tu ferais mieux de te ramener. Crois-moi, je suis coriace. Si tu me fais faux pas, je saurai me venger. Nath s'en tirera pas intact. » Affolé par la dernière phrase, il chercha une indication du rendez-vous. À l'arrière était griffonné une indication : l'autel mystique de la Forêt Minuit. Sitôt l'eût-il lu que ce fut comme une évidence. Il avait déjà entendu cette mention, deux jours auparavant, alors qu'il était à moitié évanoui à cause de la douleur. Nathanaël aurait-il pu aller là-bas volontairement, parce qu'on l'y aurait invité ? Il se souvenait vaguement d'une grande silhouette à leurs côtés, mais ses sens avaient été si entravés par la fatigue qu'il n'avait rien pu comprendre à ce qui se passait sur leur chemin du retour...

Il sentit monter en lui une grande culpabilité, qui s'accompagna bien vite d'un sentiment d'impuissance quand il se rappela que ce donjon, extrêmement tortueux et dangereux, nécessitait la présentation d'un titre d'équipe à l'entrée. Même s'il s'y rendait, il ne pourrait certainement pas rentrer dans la Forêt. Nathanaël était le seul à posséder le titre, encore qu'il évitait la question de façon assez régulière, dernièrement, comme s'il ne l'avait plus vraiment, mais Sylvain ne pouvait de toute façon pas l'obtenir, quoi qu'il en soit. Il décida de prendre une solution d'urgence, en l'absence de celui qu'il était venu chercher ici -même s'il avait confiance en ce dernier, qui s'était sans doute rendu immédiatement à la Forêt Minuit, il craignait un piège potentiel et devait absolument s'assurer que Nathanaël reviendrait de là-bas vivant.

Alors il opta pour un choix tout autre : aller chercher quelqu'un pour l'accompagner. Il se présenta devant chez Luka et Benji aux alentours de 22 heures, et celui-ci lui ouvrit avec des yeux lourds de sommeil et d'une soirée de beuverie active. En reconnaissant le noble, il crut apparemment avoir abusé la bouteille puisqu'il se frotta les yeux lourdement et bâilla avec le même manque de délicatesse. Sylvain ne perdit pas contenance, et déclara : « J'ai besoin de votre aide pour une mission. Nathanaël est en danger. » Benji le regarda comme s'il parlait dans une langue étrangère. Il insista donc. « Vous êtes des explorateurs et il vous a sauvé une fois, non ? Ne pourriez-vous pas lui rendre la pareille ?
- C'est pas une question de ça... C'est juste qu'on travaille pas de nuit, » rappela-t-il, d'une voix grave et endormie. « Et on a pas mal exploré aujourd'hui, on est claqués...
- C'est une question de vie ou de mort ! Je ne peux pas m'y rendre sans titre d'équipe... » se lamenta Sylvain. « Personne d'autre n'acceptera d'aider Nathanaël, au vu de la situation dans laquelle il est !
- Grmph... Je veux bien l'aider, mais là c'est même plus une question de vouloir, c'est de pouvoir... » Il se massa la nuque, s'étirant. « J'ai une sale gueule de bois et Luka est toujours sous... » Il ne termina pas sa phrase, mais Sylvain déduisit qu'elle devait avoir employé des Hallucigraines ou n'importe quel produit pouvant s'en approcher. « Enfin, voilà, quoi. Là on encombrerait plus qu'autre chose...
- Je vous en prie...
- Bah, tu sais quoi ? Je te fais confiance. Je vais te passer une des copies de titre d'équipe qu'on a. À force de séparer et reformer l'équipe, on doit bien en avoir une quarantaine...
- Seront-ils toujours valides ? » demanda Sylvain, nullement inquiété par la légalité de ce qu'il s'apprêtait à faire ; il se savait prêt à prendre tous les risques pour sauver Nathanaël, quel que soit le péril dans lequel il était allé se trouver.

Benji ne répondit que lorsqu'il eut terminé la fouille laborieuse d'une commode pleine de feuilles de papier, laissant à Sylvain le temps de voir la silhouette dansante de Luka remuer dans les ombres, ses yeux luisants agissant comme un kaléidoscope. « Ouais, les titres sont jamais révoqués en fait... Ils ont pas développé la technologie pour ça en fait.
- Et ils vous forcent quand même à vous réinscrire ?
- Bah, faut bien conserver des archives... » grogna-t-il, bien qu'on le sentait clairement agacé. Restait à savoir si c'était pas ce fait ou par le noble. « En tous cas, voilà, » fit-il en lui tendant une vieille feuille de papier, que Sylvain rangea avec soin dans la sacoche. « Ramène-le-moi quand t'auras fini, et te fais pas prendre avec, surtout.
- Ne vous en faites pas, il sera rendu.
- Tant mieux. Bonne nuit. » Sans même attendre la réponse de Sylvain, il lui ferma la porte au museau. Bien qu'assez frustré de ne pas avoir eu le temps de lui retourner la politesse, il se contenta de cela et partit en direction de la Forêt Minuit sans plus de cérémonie. Il allait devoir aviser la situation sur place. Il espérait que les choses n'avaient pas mal tourné du côté de Nathanaël.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMar 21 Nov - 22:54
C'est l'heure du dé fatal/final/autre



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMar 21 Nov - 22:54
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure VEHY9mz
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMar 21 Nov - 23:15
[Donjon Étage 1]
[23h20, Sylvain]


Sylvain était enfin parvenu au donjon, essoufflé à cause de sa course folle. Mais à peine la voie s'était-elle ouverte pour lui qu'elle se refermait déjà : derrière lui, les arbres étaient tombés, lui barrant la route et le forçant à s'avancer dans la forêt, sans promesse de retour. Ce donjon était redoutablement dangereux, et il commençait déjà à regretter de s'y aventurer seul. Le labyrinthe végétal qui l'entourait ne lui laisserait probablement aucune chance s'il baissait sa garde. Les troncs tombés se multipliaient, comme une série de dominos qui s'effondraient, et il fut forcé d'accélérer le pas pour éviter de se retrouver écrasé. Il s'arrêta lorsqu'enfin ceux-ci se turent derrière lui, pour cependant se retrouver complètement égaré au milieu de la forêt. Haletant, il huma l'air, sans sentir une seule piste. Il espérait ne pas s'être trompé en venant ici.

~~~~~~~~

[Manoir de Sylvain]
[Plus tôt ce jour-là, Nathanaël]


Lorsqu'ils furent enfin rentrés au manoir, Nathanaël eut besoin de temps seul, loin de tout le monde. il avait besoin de réfléchir à tout ce qu'il venait d'apprendre, à tout ce que cela sous-entendait. Il savait désormais que celle qu'il pensait être une ennemie ne l'était peut-être pas autant qu'il le croyait ; elle savait d'où il venait, ils étaient du même monde, ils se connaissaient, avant. Il ne lui avait même pas demandé son nom, quel imbécile ! Il enragea contre sa propre bêtise pendant qu'il finissait de panser ses blessures. Peut-être cela lui aurait rappelé des souvenirs, comme… son nom l'avait fait.

Il avait eu besoin d'un peu de temps, mais le temps de la marche le lui avait laissé. Ses souvenirs lui étaient revenus par bribes. Il s'était toujours appelé Nathanaël -Nathanaël Carnin. Son prénom lui était donc revenu instinctivement, quand il avait rencontré Daniel. Il s'était rappelé de sa date de naissance, le 15 Septembre, mais pas de l'année où il était né. De toute façon rien ne lui disait que le calendrier commençait à Arceus dans les deux mondes, donc cela ne ferait peut-être que le troubler davantage. Ce regain sur son identité avait enflammé son désir de rentrer chez lui. Il voulait retrouver ses origines, retourner là où il était né et savoir qui il était vraiment.

Toutefois, une préoccupation hantait son esprit -quid de Sylvain ? Maintenant, même s'il détestait l'admettre, par fierté, tout son cœur lui était dédié. Il n'avait jamais éprouvé de sentiment pareil, un attachement inexplicable, une dépendance qui le poussait presque à craindre la solitude maintenant. S'il retournait dans son monde, il savait que Sylvain ne pourrait pas le suivre ; il n'était pas un humain, et il ne voudrait certainement pas quitter là où il était né non plus. Pour autant, être séparé l'un de l'autre lui paraissait maintenant impossible. Pas après tout ce qu'ils avaient partagé, pas alors qu'ils s'aimaient et que c'était réciproque, avoué, supporté peut-être.

Le mot "aimer" lui paraissait faible tant cette passion le paralysait dans son désir d'apprendre la vérité. Alors qu'il n'avait été motivé que par cette volonté depuis qu'il était arrivé dans ce monde, il avait découvert une passion inextinguible pour un habitant de cette race qu'il haïssait. Il avait joué à l'aveugle très longtemps, dans la crainte qu'il ne soit déchiré entre sa volonté de rentrer chez lui et celle de rester avec celui qu'il finirait par aimer passionnément. Les deux étaient incompatibles, il le savait. Alors il avait fui, encore et encore. Jusqu'au moment où, après avoir frôlé la mort deux fois, après avoir compris qu'il ne rentrerait peut-être jamais chez lui, après avoir accepté l'éventualité d'y rester ; il avait cédé à Sylvain. Il l'avait enfin aimé avec fougue et ardeur.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMar 21 Nov - 23:15
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure Y7K0y9M
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMer 22 Nov - 19:32
[Donjon Étage 2]
[23h23, Sylvain]


Ce fut alors qu'une horde de Pokémon sauvages crut bon de se lancer à ses trousses, sauvages et poussant des cris terrifiants. Le noble prit la fuite en hurlant de peur, s'efforçant de les semer en utilisant ses pouvoirs derrière lui, sans y parvenir. Ceux-ci accéléraient, plus monstrueux et destructeurs que jamais, formant une masse indistincte de poils, de crocs, d'yeux luisants qui n'avaient d'intérêt que pour lui. Il slaloma entre les troncs tombés, profitant de sa vitesse pour arriver enfin près d'un fossé.

Acculé, il se retrouva contraint de sauter, et roula dans la boue plusieurs mètres plus bas, pour s'écraser au milieu d'une flaque d'eau de pluie et d'urine mêlées. Ses bandages s'étaient déchirés durant la chute, et il se redressa avec une grande difficulté, à la fois dégoûté et affaibli par cette pirouette inélégante. Il tituba jusqu'à la paroi, se cachant au creux d'une entrée dans la roche, attendant que les bruits des Pokémon sauvages s'effacent au-dessus de lui. Il ravala sa salive, et ferma les yeux. Il avait terriblement peur, tant pour lui que Nathanaël. Était-il vraiment dans cette forêt infernale ?


~~~~~~~~

[Manoir de Sylvain]
[Plus tôt ce jour-là, Nathanaël]


Le mot "aimer" lui paraissait faible tant cette passion le paralysait dans son désir d'apprendre la vérité. Alors qu'il n'avait été motivé que par cette volonté depuis qu'il était arrivé dans ce monde, il avait découvert une passion inextinguible pour un habitant de cette race qu'il haïssait. Il avait joué à l'aveugle très longtemps, dans la crainte qu'il ne soit déchiré entre sa volonté de rentrer chez lui et celle de rester avec celui qu'il finirait par aimer passionnément. Les deux étaient incompatibles, il le savait. Alors il avait fui, encore et encore. Jusqu'au moment où, après avoir frôlé la mort deux fois, après avoir compris qu'il ne rentrerait peut-être jamais chez lui, après avoir accepté l'éventualité d'y rester ; il avait cédé à Sylvain. Il l'avait enfin aimé avec fougue et ardeur.

Et c'est alors que, comme si elle n'avait attendu que ça, la vérité avait frappé, portée et hissée comme un étendard. Inévitable, impossible à éviter, elle l'avait frappé de plein fouet, le laissant éperdu et désespéré. Il voulait savoir qui il était, mais il savait que cela ne l'éloignerait que davantage de Sylvain, et il en souffrait. A chaque souvenir qu'il regagnait, son humanité grandissait, et le fossé entre lui et son partenaire devenait plus large. Tout descendant d'humain qu'il était, Sylvain n'en avait pas les origines, pas le sang. Il ne pouvait pas comprendre ce que c'était d'être humain. Il ne pouvait pas saisir comment cette sensation, aussi mémorielle soit-elle, manquait à Nathanaël.

Sylvain était beaucoup trop fatigué par leur dernière exploration pour penser à quoi que ce soit d'autre qu'à se remettre ; Nathanaël lui en était gré, car cela lui laissait du temps pour réfléchir à la suite des événements. Après avoir passé une journée entière à se remettre de la mission, il était de nouveau debout. Quelques heures seulement le séparaient du rendez-vous. Il ne pouvait parler à personne de ce qu'il avait vu et entendu de la part de la Bourrinos : son indécision restait totale. Il se retrouva donc à pester seul pendant de longues minutes dans sa chambre, poussant des cris de rage et tournant en rond comme un Hélionceau en cage.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMer 22 Nov - 19:32
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure EZ7IPn8
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMer 22 Nov - 20:14
[Donjon Étage 3]
[23h27, Sylvain]


Sylvain resta là un long moment, haletant, pressant sa patte avant contre son cœur, comme pour en vérifier le battement instable. Il n'avait fait que quelques pas dans cette forêt qu'il avait l'impression d'y être depuis des heures. Il était dévoré par le démon de la terreur, qui l'accompagnait en même temps que la pensée qu'il s'agissait de sa première exploration seul. S'il se retrouvait dans une situation dangereuse, personne ne pourrait le sauver, ou peut-être pas à temps. Nathanaël savait faire seul, mais pas lui.

Il s'extirpa de la faille alors que toutes pensées se tournaient vers celui qu'il aimait. À peine s'était-il uni à lui qu'il l'avait de nouveau perdu, pour aller on-ne-sait-où. Orina lui avait résumé la situation actuelle, sans lui dire comment Nathanaël avait réagi ; toutefois il craignait le pire. La nouvelle que les archives de la Guilde étaient à moitié parties dans un feu s'était répandue, et un des gardes de celle-ci l'aurait clairement reconnu là-bas. Si Nathanaël avait perdu son titre comme il refusait de l'admettre depuis un moment mais aurait voulu venir ici, Sylvain le voyait bien aller le voler...

Mais pourquoi alors y mettre le feu ? Quel en était l'intérêt ? Même pour distraire le garde, Nathanaël n'aurait jamais eu recours à une telle bassesse, parce qu'il savait la valeur que ces documents avaient pour beaucoup de monde. Et il n'était surtout pas un vulgaire criminel ! Déjà que dérober le document était illégal -même s'il était le sien-, alors il allait définitivement s'attirer des problèmes avec la Guilde. Même s'il revenait à Bourg-Trésor, son affiliation serait probablement annulée, sinon pire. Que ferait Nathanaël alors ? Sylvain ne le voyait pas être autre chose qu'explorateur.

Il limitait certainement son champ de vision, mais l'anxiété qu'il ressentait ne l'aidait pas à se projeter dans un avenir heureux. Si Nathanaël ne parvenait pas à ramener de l'argent par lui-même, sa fierté naturelle le ferait partir. Et s'il était emprisonné à cause du vol et de l'incendie ? Ce serait encore pire ; à jamais sa réputation serait entachée, il ne serait plus traité que comme un vulgaire criminel. Il partirait alors, pour refaire sa vie ailleurs. Ou rentrerait-il chez lui, dans son monde. Si Sylvain le poursuivait ce soir, c'était pour lui montrer l'étendue de son amour, tous les risques qu'il était prêt à prendre pour lui.

Il donnerait sa vie pour le sauver.


~~~~~~~~

[Manoir de Sylvain]
[18h, Nathanaël]


Alors qu'il était en train de tourner en rond, sans parvenir à savoir ce qu'il allait faire, Orina chercha à l'aborder. Il la repoussa, un peu plus violemment qu'il ne l'avait d'abord voulu : "Pour la dernière fois, NON ! Dégagez !"

Il avait mis la culpabilité de côté, se disant que c'était de sa faute pour avoir autant insisté. Et enfin, au bout de la septième fois où elle revint en une journée, il ouvrit la porte et s'apprêta à lui hurler dessus, quand elle l'interrompit et lui présenta un document. "Qu'est-ce que…?
- Monsieur Nathanaël… Vous avez été mis sous la tutelle de la Brigade,"
expliqua-t-elle, la voix tremblante.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMer 22 Nov - 20:14
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure PcSTb6F
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMer 22 Nov - 23:18
[Donjon Étage 3]
[23h29, Sylvain]


À peine venait-il de se hisser hors de la faille où il avait dû se réfugier qu'un autre obstacle s'opposait à lui : la forêt toute entière se liguait contre lui désormais, les racines des armes s'étendant pour lui faire des croche-pattes, voire l'attraper au sens propre. En un instant il s'était retrouvé les pattes en l'air, tiré dans toutes les directions par les arbres qui se battaient presque pour essayer de le prendre avec eux. Son sac vola au sol, son contenu se répandant dans l'herbe, tandis qu'il se sentait s'éloigner de celui-ci de plus en plus.

Il poussa des cris, essaya tant bien que mal de se débattre, usant de ses pouvoirs de glace pour repousser les racines, sans que celles-ci ne semblent affectées un seul instant. À court de souffle, il se sentit secoué dans tous les sens, la tête lui tournant à une vitesse telle qu'il avait envie de vomir. Il appela au secours, bien qu'il savait bien que personne ne viendrait le sauver cette fois-ci ; alors qu'il était secoué à quelques centimètres du sol, il attrapa le seul objet qui passa à portée de sa gueule : la gemme de pouvoir vide qu'ils avaient trouvé dans le sanctuaire.

Il savait bien qu'il n'était pas humain, ce qui lui rendait impossible l'usage d'une gemme de pouvoir ; néanmoins il possédait du sang d'humain, il devait pouvoir en faire usage, ne serait-ce qu'un peu. C'était extrêmement dangereux, peut-être même mortel. Son esprit ou son corps pourraient ne pas y résister, mais il n'avait de toute façon pas d'autre option dans la situation dans laquelle il était. Il ferma les yeux, et essaya de repenser à toutes ces fois où il avait vu Nathanaël en fait usage. Il avait laissé déferler sa rage ; alors Sylvain essaya, essayant d'ignorer son envie de vomir, et la douleur qui s'appliquait sur ses membres tandis que l'emprise des arbres s'accentuait.

Mais Sylvain n'avait pas le tempérament nécessaire pour activer la gemme de cette façon. Elle ne réagit pas. Il essaya un autre sentiment négatif ; du regret, de la tristesse, et même de la peur. Toutes ses émotions étaient soit trop faibles, soit il ne pouvait tout simplement pas faire usage de la gemme, et dans ce cas il était perdu. Il repensa à ce que lui avait dit Nathanaël du jour où il avait appris à l'utiliser. Il avait insufflé une partie de son âme. Il l'avait laissée couler dans la gemme, la remplissant, sans perdre de son propre contenu, comme si le partage les enrichissait tous deux.

Toutefois Sylvain n'avait de pouvoir tel que celui de Nathanaël. Alors il échoua. Les racines l'entourèrent bientôt entièrement, l'écrasant pour chercher à briser ses os.


~~~~~~~~

[Manoir de Sylvain]
[18h02, Nathanaël]


"Ils pensent que vous êtes mêlé à la mort de Natasha et de l'humain… Au moins indirectement.
- Quoi ?!
- Vos documents d'équipe ont été présentés à la frontière de la zone où Natasha a été tuée. Et ce jour-là, des témoignages… ont confirmé que vous n'étiez pas là.
- Mais comment est-ce que… On était à la Source Chaude, vous et moi !
- C'est ce que j'ai dit, mais ils pensent que je vous couvre en raison de mes services… Et avec Sylvain hors d'état de sortir, il est impossible de prouver quoi que ce soit…
- Bordel, on avait réservé le premier jour, à l'hôtel, ça suffit pas ?!
- Les documents ont été présentés de nuit, et le lieu où Natasha a été retrouvée était proche de la Source Chaude… Ils pensent que vous auriez pu partir de nuit pour y arriver."
Nathanaël serra les crocs et baissa les yeux, luisants de rage. Il avait envie de tout jeter par la fenêtre, là maintenant.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyMer 22 Nov - 23:18
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure EZ7IPn8
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 14:30
[Donjon Étage 4]
[23h30, Sylvain]


Il ferma les yeux, serrant les crocs pour éviter de hurler sous la douleur. Même si proche de la mort, il voulait rester digne, la tête haute, l'affrontant sans la craindre et sans en avoir peur. Intérieurement, il était terrifié. Il ne voulait pas mourir, il ne voulait pas quitter Nathanaël. Après des mois à tenter de le séduire sans s'ouvrir pleinement à lui, à essayer de se soumettre à lui pour lui plaire sans perdre ce qu'il était, il l'avait perdu. Et sitôt voulait-il le retrouver que sa faiblesse l'empêchait seulement de le rejoindre. Il le voyait presque s'éloigner devant lui, dans la lumière, disparaître comme il le faisait à chaque fois qu'il feignait l'envie d'être seul.

Car Sylvain avait appris à le connaître. Par refus de la faiblesse, Nathanaël n'avait jamais voulu ouvrir pleinement son cœur. Il jouait les insensibles inatteignables, cependant le noble l'avait vu plier de nombreuses fois. La première fois où ils s'étaient rencontrés, l'un comme l'autre comprirent qu'ils avaient trouvé la bonne personne. Ç'avait été un coup de foudre, et depuis il avait tout fait pour que leur union puisse un jour se réaliser, en dépit des nombreux défauts de son âme sœur qui y nuisaient. Car il l'aimait, avec ses défauts, il l'aimait entièrement et sans limites, d'un amour pur, qu'il ne pensait trouver et restituer que via des œuvres littéraires jusqu'à présent.

Il n'y avait pas ou peu de mots pour décrire ce qu'il ressentait lorsqu'il était proche de Nathanaël ; car Sylvain, bien qu'ayant un vocabulaire très riche, n'était pas doué pour exprimer ses émotions non plus. La présence du Matoufeu était un réconfort absolu pour lui. Il ne connaissait plus la crainte à ses côtés, si ce n'était celle d'être séparé de lui. Fut un temps où il s'affolait pour un rien, mais ils avaient grandi ensemble, s'étaient renforcés et affirmés pour devenir des explorateurs que la mort ne terrifiait même plus. Au fond, la seule chose que Sylvain craignait, c'était d'être séparé de celui qu'il aimait.

Son contact lui manquait ; la chaleur de son corps, la douceur de son museau, la rugosité de sa langue, la force de ses bras, sa voix grave mais enchanteresse, son caractère rude et imprévisible. Beaucoup ne supportaient pas Nathanaël pour celui-ci, mais c'était bien ce qui séduisait tant Sylvain. Il cachait, derrière une telle force de caractère, une douceur et une bonté exemplaires, une rigueur d'esprit et de principes qui le faisaient être droit comme personne d'autre ne pouvait l'être. Il n'était pas méchant, il n'était pas hypocrite. Sa tendance à retenir autant les compliments et l'affection les rendaient encore plus précieux. Pour Sylvain, qui n'avait toujours eu que ce qu'il voulait, cette ascèse était positive, car elle lui avait redonné goût à exister.

Il avait enfin un objectif précis, autre qu'apprendre et étudier les Tapisseries. Il savait ce qu'il voulait faire de sa vie, avec qui il voulait être, qui il voulait aimer. Nathanaël lui avait appris à vivre et à décider de ce qu'il voulait faire, nonobstant l'opinion commune et les règles stupides qu'on pourrait poser devant lui. Il voulait devenir explorateur malgré sa richesse déjà acquise et sa nature d'érudit, et alors ? Il voulait aimer et s'unir à un humain, et alors ? Il aimait un autre garçon, et alors ? Pour Sylvain, qui n'avait vécu que d'apparences, ce retournement était brutal et surprenant. Mais Nathanaël, qui n'avait jamais connu ou vu qui il était avant, ignorait complètement à quel point il avait été profondément changé.

Sylvain soupira un peu, pensant à lui encore et encore, son image tournant dans son esprit en boucle parfaite, revenant et repartant. Il voulait tant le revoir, lui dire encore qu'il l'aimait, assumer pleinement ses sentiments à nouveau. Tout recommencer comme s'il n'y avait jamais rien eu avant, se lever chaque matin en l'aimant davantage. Ne vivre que de lui, que par lui, que pour lui, le rendre heureux et le combler tant qu'il le pouvait. Car tout ce que Sylvain avait fait jusqu'à présent, ce n'était que ça : garantir son bonheur tant qu'il le pouvait. Si être séparés le rendait heureux... alors il le laisserait faire. Toutefois... Il ne pouvait pas le laisser être seul, sans aide.

Il avait besoin de lui. Il ne le laisserait pas partir.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 14:30
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure VhzhMmh
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 14:52
[Donjon Étage 5]
[23h31, Sylvain]


Ce fut alors comme si une brise de vent souffla au-travers de lui, se changeant en une véritable tempête de glace qui le paralysait, la neige montant en lui comme si elle s'empilait. Il crut d'abord à la mort, mais c'était un sentiment beaucoup plus agréable que celui-ci. C'était comme si tout s'échappait au-travers de lui, remontait par sa gueule pour sortir, le libérant de toute cette pression accumulée. Et c'était alors une grande chaleur qui noyait son cœur, tandis que tout ce qu'il ressentait pour Nathanaël prenait une forme destructrice.

Il ne laisserait jamais personne lui faire de mal. Plus jamais. Ce qui s'était passé avec Natasha n'aurait plus jamais lieu. Il était son protecteur, son garde, son serviteur éternel, à jamais à ses côtés, peu importe le rôle qu'il recevrait. Il serait sien, et le cœur de Nathanaël serait à lui.


~~~~~~~~

[Manoir de Sylvain]
[18h03, Nathanaël]


Le meurtrier de Natasha et de l'humain essayait de lui faire porter le chapeau. Si c'était vraiment cette Bourrinos qui lui avait piqué ses documents, comme il l'avait cru tout d'abord, alors elle essayait peut-être de l'attirer dans un lieu défini pour le piéger une bonne fois pour toutes. Maintenant, il allait payer le prix de sa crédulité. Pourquoi faisait-elle ça ? Ça n'avait aucun sens, pas après tout ce qu'elle lui avait dit ! "Je vais aller à la Forêt Minuit et avoir une petite explication avec elle.
- Ne vous laissez pas emporter par vos sentiments, Monsieur Nathanaël… Vous valez mieux que ça.
- Je vous jure, Orina… Je vous jure, si je la retrouve, je la tabasse jusqu'à ce qu'elle avoue.
- Vous ne pourrez pas,
" Elle s'arrête, à court de souffle. "La Forêt Minuit est dans une zone requérant la présentation d'un titre d'équipe complet. Vu que vous n'avez plus le vôtre… La seule copie se trouve dans les archives de la Guilde.
- J'irai la chercher.
- L'accès en est interdit…
- J'ai dit que j'IRAI LE CHERCHER !
" hurla-t-il, un peu plus fort qu'il ne l'avait d'abord cru. Il se reprit, entendant Sylvain demander ce qui se passait. « Ne lui dites rien. C'est un ordre. Il doit rester ici pour se reposer. J'irai seul régler cette histoire une bonne fois pour toutes...
- Il est remis, 
» insista-t-elle. « Il peut vous accompagner...
- Il a besoin de repos. Et cette histoire ne concerne que moi.
- Vous pouvez essayer de vous arranger avec Daniel... C'est lui qui doit s'occuper de votre tutelle. Il saura être tolérant.
- Vous parlez ! Aussitôt m'aura-t-il sous la patte que toutes mes libertés seront coupées une par une. J'ai déjà dû suivre toutes ses règles pendant trois semaines, ça m'a suffi pour toute ma vie. Au pire je dissoudrai l'équipe et je me débrouillerai autrement pour gagner de l'argent, c'est même plus le problème. Ce soir, par contre... Je dois absolument aller à la Forêt Minuit.
 »

Elle le fixa droit dans les yeux, mais il soutint son regard. Finalement, d'un repli de son tablier, elle tira une clef dorée, qu'elle lui donna. « Qu'est-ce que...
- Une clef squelette. C'est un objet qui m'est précieux. Sachez le rapporter en temps et en heure.
- Mais c'est pas complètement illégal ce truc ?
- Tout à fait. Cependant, si vous voulez vraiment aller accomplir votre mission... Mon devoir est de vous aider dans toutes les mesures possibles. Cela inclut vos tâches immorales.
 »



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 14:52
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure Dp7KIhz
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 15:04
[Donjon Étage 6]
[23h31, Sylvain]


Il se sentait près à tout détruire, tout surpasser au nom de celui qu'il aimait passionnément. Cette force d'âme emplit la gemme de pouvoir, y déchaînant un redoutable pouvoir de glace. Celle-ci, usuellement synonyme de distance et de lourdeur, s'était chargée de la puissance de l'amour qu'il éprouvait pour son partenaire. De la même façon que la rage de Nathanaël alimentait son feu, celui de Sylvain ne brûlait désormais que pour celui qu'il aimait. Il n'allait pas mourir aux prises des racines, aussi redoutables soient-elles. Tant qu'il l'adorait, rien ne pourrait plus jamais l'arrêter.

Il murmura, presque imperceptiblement, sans qu'il ne s'en rende lui-même compte, dans le dernier souffle que son étranglement lui permettait :
"Cible... d'É... Ros..." Et alors il se sentit transcendé, comme si des ailes lui poussaient d'un coup et qu'il devenait plus léger que tout. Sa gemme de pouvoir s'illumina d'une lueur bleue turquoise, inondant la forêt d'une lueur surnaturelle, tandis qu'une série de touches de piano apparaissaient devant lui. Sylvain en toucha une du bout du museau, et il sentit soudain la fraîcheur qui se dégageait de lui.

~~~~~~~~

[Manoir de Sylvain]
[18h05, Nathanaël]


Il resta silencieux, acceptant la clef sans un mot. Il savait qu'elle avait raison, en soi, même si cela lui paraissait étrange qu'elle ait pu entrer en possession d'un tel objet. « La Forêt Minuit est un territoire de spectres et de brigands. Vous n'y serez pas le bienvenu. La discrétion sera la bienvenue.
- Comment vous pouvez en être si sûre ?
 »

Un long silence, accompagné d'un grand sourire de la domestique. « Croyez-vous vraiment que j'ai été une domestique toute ma vie ? » Elle s'en amusa, riant un peu. « Voyons... Si Sylvain me fait pleinement confiance pour assurer sa protection en dépit de son extrême richesse et fragilité, c'est bien parce que je connais les hors-la-loi par cœur. » Nathanaël se figea un bref instant ; il ne savait pas exactement ce qu'elle sous-entendait, néanmoins il avait une vague idée de ce qu'elle souhaitait lui dire. Il grogna un instant, rangeant la clef dans son sac.

« Si j'avais su...
- Vous êtes quelqu'un de très ancré dans le présent et l'avenir, Nathanaël. C'est tout à fait normal, puisque vous ignorez votre passé... Cependant, ne vous détournez pas de celui des autres. C'est sans doute la pièce qu'il manque à vos réponses.
 » Il hocha la tête en soupirant, n'aimant pas être sermonné. Il détestait même ça - mais il savait qu'Orina avait raison. Il ne s'était jamais vraiment intéressé au passé de ceux qu'il avait rencontrés. Il s'était arrêté à ce qu'il voyait d'eux dans le présent, à ce qu'il s'imaginait faire avec eux plus tard. C'est parce qu'il pensait n'avoir aucun choix sur son avenir avec Daniel qu'il le fuyait autant. C'est parce qu'il était persuadé que Benji et Luka ne lui apporteraient rien qu'il ne les estimait que peu. C'était parce qu'il craignait son futur avec Sylvain qu'il avait tant fui ce qu'il éprouvait. Leur passé... n'avait jamais eu aucune importance pour lui. Sans doute était-ce un tort. Jusqu'à présent, cela ne lui avait cependant jamais été vital.

Si un jour il n'avait rien d'autre à faire, il demanderait sans doute à Sylvain de lui raconter sa vie depuis le début. Ce serait sans doute très enjolivé, inutilement détaillé et niais, comme il avait l'art de raconter les choses, mais au moins ils passeraient un moment ensemble, il apprendrait à le connaître, et au moins il pourrait le tacler en public en racontant des anecdotes honteuses de son enfance.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Super Limonde
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 2580
Masculin Age : 1241
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 15:04
Le membre 'Nathanaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Mission 11 [Solo] Dernière Heure GPHAi15
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 15:13
[Donjon Étage 7]
[23h32, Sylvain]


Surgi de son propre corps, répandu par l'air et le bois, le gel se répandit le long des racines, comme un parasite dévorerait l'écorce, et une fois totalement changées en glace, elles volèrent en une nuée d'éclats. Mais Sylvain ne s'arrêta pas là. Il tendit son pouvoir droit vers l'avant en jouant un air sur le piano gelé apparu ; une véritable tempête de glace trancha la forêt en deux, lui ouvrant un chemin droit et sans un seul obstacle dans son champ de vision, le menant directement au coin de la forêt. Bien que grandement affaibli par le nouvel usage de cette capacité et son étranglement récent, Sylvain ne perdit pas de temps et s'engagea le long de la route de glace. Nathanaël l'attendait et il ne pouvait pas se permettre d'être en retard.

HRP:
 



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 15:21
[Manoir de Sylvain]
[18h07, Nathanaël]


« Passez par la porte arrière. Je m'occupe de distraire les gardes pour vous permettre de partir sans être remarqué. Vous devriez être tranquille pour la nuit... Tâchez de ne pas vous faire voir en ville, » avisa enfin Orina, avant de se diriger vers l'entrée pour exécuter sa tâche. Nathanaël, la remerciant dans un murmure, s'éclipsa et se tapit dans l'ombre de la nuit qui arrivait progressivement pour trottiner timidement vers la Guilde. Il savait où étaient les archives ; il les avait repérées lorsqu'il était allé chercher une mission, une semaine plus tôt. Rentrer par effraction serait facile. Il lui suffisait de longer les parois de la falaise dans laquelle était creusée le bâtiment pour passer par une fenêtre. Il avait déjà constaté cette facilité d'action plusieurs fois, mais n'aurait jamais cru l'appliquer lui-même.

[Guilde]
[21h18, Nathanaël]


D'un bond il était déjà dans le hall menant aux archives ; il n'y avait personne aux alentours pour les garder, aussi fut-il très aisé pour lui d'en atteindre la porte. Il constata alors un fait troublant : la serrure en avait déjà été ôtée. Il était pourtant persuadé qu'elle était en place une semaine auparavant, et dût admettre, avec anxiété, qu'il avait peut-être été doublé sur ce coup-là. Mais il ne pouvait se permettre de faire demi-tour, pas maintenant, pas alors qu'il était allé si loin. Il pénétra au sein des piles de documents, commençant à les fouiller, sans cesse, sans arrêt, déplaçant les boîtes et les dossiers, sautant d'une lettre à l'autre à la recherche de son nom équipe, ou du sien même.

Ses recherches documentaires le menèrent à déplier nombre de dossiers plus ou moins épais, à la recherche de la mention de son nom quelque part. Il bondissait de l'un à l'autre, scrutant rapidement les écritures griffonnées dans l'espoir déjà presque vain de déchiffrer "Nathanaël" quelque part. Il se souvenait clairement des deux copies qu'il avait remplies le jour de son inscription à la Guilde ; s'ils avaient bien fait leur travail, la seconde était forcément ici. Il crut entendre des bruits de pas dans un rayon voisin, ce qui le fit accélérer ses recherches avec un empressement maladroit.

Bientôt il déchira un dossier horizontalement, laissant une marque couverte de soufre à cause de ses griffes. Il poussa un hurlement interne tout en prenant le dossier et le fourrant dans son sac, sans plus réfléchir. Par chance, celui qui se trouvait après était le sien. Il prit donc les deux d'une seule patte, et voulut se tourner vers la sortie. Son regard tomba alors sur une gigantesque silhouette d'allure menaçante, qu'il n'eut pas le temps de reconnaître. Il attrapa l'étagère métallique à côté de lui et la fit basculer droit sur le Pokémon qui lui faisait face, faisant demi-tour pour prendre la fuite.

Il slaloma au milieu des rayons, poussant toujours plus d'étagères pour empêcher son poursuivant de le rattraper. Il n'avait plus le temps de réfléchir, son cœur battait à pleine allure, ses pattes le portaient plus vite et plus loin, motivées par un instinct que l'on pourrait dire de survie, dans la situation présente. Il avait certainement été reconnu, et le fracas des étagères avait certainement attiré l'attention. Il bondit par la fenêtre sitôt sorti des archives, longeant le mur et grimpant comme un désespéré la paroi avant de prendre la fuite au milieu de la ville.

[Falaise Sharpedo]
[21h48, Nathanaël]


Il se retrouva finalement seul à une extrémité de la ville, ayant réussi à éviter toutes les patrouilles de la Brigade qu'il avait croisées. Il n'était pas certain que l'ordre de tutelle fut dispensé à tous les brigadiers au vu de son caractère extrêmement récent, mais il ne voulait certainement pas prendre le risque d'être ramené de force au manoir. Il se hissa au sommet de la Falaise Sharpedo pour y trouver de la tranquillité, et s'apaisa lorsque les bruits de la ville s'éteignirent, laissant place au doux murmure du vent porté par l'océan.

Son répit ne fut que de courte durée. Mille préoccupations vinrent troubler son esprit. Son poursuivant l'avait certainement reconnu, même dans la pénombre des archives, et pourrait témoigner contre lui si l'échange avec la Bourrinos venait à mal tourner. Il n'était pas coupable des meurtres de l'humain et de Natasha, mais il avait bel et bien volé des archives interdites d'accès pour parvenir à outrepasser une ordonnance de la Brigade. Il était réduit à un ridicule criminel ; il était arrivé au même rang que celle dont il était parti en chasse. Il ne valait pas mieux qu'elle. Sans doute fallait-il combattre le feu par le feu, cependant la fierté de Nathanaël ne l'empêchait pas de regretter son action profondément immorale.

Si encore il n'avait dérobé que son propre dossier, il aurait pu le justifier en disant qu'il avait fait ça pour parvenir à prouver son innocence dans l'histoire en allant chercher la véritable responsable et en l'amenant de force, mais... Il tira sentencieusement le second dossier à moitié déchiré, tremblant tant de ses moustaches que de tout son corps. Cela était inexcusable. Il savait qu'il aurait des problèmes pour ce document-ci. Il l'ouvrit, et la première chose qu'il lut fut l'acte de décès du chef d'équipe. Il fut partagé entre le soulagement de voir que ce dossier n'était vraiment qu'une archive et pas une sauvegarde et la culpabilité inavouée d'avoir partiellement détruit l'un des derniers signes d'existence d'une personne décédée. C'était un accident, évidemment, mais cela restait immoral même pour lui.

Il soupira et décida de le lire, pris de curiosité. L'explorateur en question, qui n'était pas nommé, était mort au cours d'une confrontation avec les brigands, parce qu'il travaillait seul et n'avait pas su gérer l'affrontement. La mort datait d'il y a plus de six mois, à en juger par la date. Il tourna l'acte et il crut un instant que les dossiers s'étaient mélangés ; l'explorateur en question était presque son portrait craché ! Il n'était pas rare de croiser plusieurs Pokémon de la même espèce, mais il se souvenait que les Matoufeu étaient loin d'être communs ici. Ils avaient sans doute été classés côte à côte en raison de leur espèce identique.

Il était vraiment curieux ; et il avait besoin de se changer les idées avant de repartir. Alors il continua de feuilleter le dossier, lisant les diverses informations fournies sur son camarade Matoufeu, prenant garde de ne perdre aucune feuille. Il avait décidé qu'il garderait le dossier. De toute façon personne ne se rendrait compte qu'il était parti, vu que personne n'en aurait plus besoin. Il ne savait pas encore ce qu'il comptait en faire. Le garder en souvenir ? Souvenir de quoi ? De ce Matoufeu inconnu ?

Il s'étonna de voir que son nom avait été rayé de tous les documents, devenu parfaitement illisible, même sur l'acte de décès. Il ne restait que le nom de son équipe, Scarlet Metal, et le reste des informations cruciales avait été volontairement ôté du dossier. Quelqu'un tenait vraiment à faire disparaître son identité, qui il avait pu être. Son instinct lui disait que ce n'était pas un hasard, mais le hasard aurait-il pu être assez malicieux pour le mettre sur une piste inattendue ? La vérité qu'il cherchait se trouvait-elle dans ce dossier ?

Il vit que le Matoufeu avait quinze ans lorsqu'il avait fondé son équipe -il était mort à vingt-quatre ans. C'était donc un explorateur aguerri et habitué, qui avait certainement vécu beaucoup de choses et aidé beaucoup de monde. Même s'il était mort il y a moins d'un an, Nathanaël n'en avait pourtant jamais entendu parler. Il aurait pensé que quelqu'un l'aurait au moins publiquement comparé à lui, ou quelque chose du genre. Néanmoins c'était presque comme si on avait tu la présence d'un autre Matoufeu à Bourg-Trésor, de telle façon qu'il se demandait si ça ne cachait pas quelque chose.

Par curiosité encore, il décida de voir qui avait bien pu signer le document de tuteur de ce Matoufeu, puisqu'il avait commencé sa carrière en tant que mineur, tout comme lui. Là encore, le nom avait été effacé, mais pas la signature. Il ne fallut pas bien longtemps à Nathanaël pour la reconnaître, puisqu'elle était l'une des rares qu'il avait vues depuis qu'il était arrivé ici. Le tracé, les lettres, la finesse du trait toute particulière ; il savait parfaitement à qui cela correspondait, et ce fut alors presque comme si les pièces du puzzle s'assemblaient d'un coup, et qu'il comprenait quel dossier il venait de retrouver.

Il décida de garder le dossier plutôt que de le détruire ; de toute façon, ce n'était pas comme si qui que ce soit allait le réclamer. Mais cela pourrait peut-être lui être utile pour plus tard. Il galopa ensuite jusqu'à la pointe de la falaise, soupirant presque de rage alors qu'il se positionnait les pattes au bord du vide. Des kilomètres sous ses pattes, l'eau érodait la roche, cherchant à faire plonger définitivement le Sharpedo dans l'océan noir, retournant là où était sa place. Lui aussi, le visage fouetté par le vent nocturne, il sentait ses fondations être rongées par la houle contre laquelle il luttait incessamment. Il voyait presque la surface se refermer au-dessus de lui, la lumière s'éloigner, comme s'il se noyait à nouveau. Sans être immergé, il étouffait.

Il avait enfin pris conscience qu'il venait de passer le point de non-retour, et qu'il avait définitivement quitté Sylvain le jour après qu'ils se soient avoir unis, sans avoir le temps de lui dire adieu. Son empressement avait été tel qu'il l'avait oublié, et la froideur du regret s'emparait de son cœur. Il n'aurait pas tant souffert s'il n'avait pas laissé l'amour submerger son corps. Il avait fallu que ce soit juste après avoir enfin succombé à ses sentiments que la vérité refasse surface, se jetant à sa figure après une parade de plusieurs mois, lorsqu'il baissait sa garde ! Il avait fallu qu'il soit forcé de perdre tout ce qui comptait pour lui, qu'on lui ôte à nouveau sa liberté d'action et de choix. Maintenant, même s'il voulait retourner au manoir, il ne le pouvait pas. Il risquait la prison, sinon pire. Aller voir la Bourrinos et s'expliquer était sa dernière option.

Il n'arrivait pas à se faire à l'idée qu'il était désormais considéré comme un criminel, alors qu'ils étaient ceux qu'il s'était évertué à combattre jusqu'à présent. Il avait tout perdu : sa gloire, son argent, son travail, son domicile, son partenaire. Tout ça parce que quelqu'un essayait de mettre sur son dos la mort de personnes qu'il n'avait jamais eu la possibilité de tuer. Il avait beau essayer de retourner la situation dans tous les sens, la Bourrinos semblait être la seule coupable envisageable. Mais quel aurait été son intérêt à lui donner rendez-vous alors qu'elle aurait pu juste le laisser partir sans rien lui dire de plus ? Nathanaël n'aurait jamais proposé l'idée.

Ce n'était d'ailleurs pas la seule chose qui ne correspondait pas. Tuer Natasha n'était pas dans son intérêt. Aussi brouillées soient-elles, il ne voyait pas pourquoi elle irait aussi loin que de l'assassiner, et surtout de l'abandonner dans la base alors qu'elle savait qu'elles seraient recherchées. Elle avait paru sincèrement surprise en apprenant sa mort. C'était presque comme si elle avait été piégée elle aussi. Il n'arrivait pas à se persuader qu'elle était responsable, au fond, et c'était quelque chose qui le mettait hors de lui parce que tout pointait vers elle. Mais son instinct lui murmurait le contraire, comme si quelque chose ne correspondait pas.

L'odeur de pêche, se dit-il soudain, relevant la tête. Où que soit l'endroit par lequel elle passait, elle laissait nécessairement une horrible odeur de pêche, que Nathanaël pouvait reconnaître même au milieu de celle de l'huile, aussi forte soit-elle. Lorsqu'ils avaient trouvé le cadavre de l'humain, il n'avait rien senti qui s'en approchait, ni pendant le trajet ni au moment de l'avoir découvert, cela l'aurait marqué. Quant à Natasha... Il n'avait pas vu le corps lui-même ; il ne pouvait pas en être certain ; toutefois, si les tueurs étaient les mêmes dans les deux affaires, alors elle ne pouvait décemment pas les avoir tués. Elle aurait laissé une trace olfactive qu'il aurait reconnue. Il avait toujours réussi à la pister de cette façon, et c'est comme ça qu'il savait qu'elle lui tournait autour depuis le premier jour.

Elle aurait pu parvenir à masquer ses traces d'une façon ou d'une autre, mais même lorsqu'il s'était fait attaquer par Natasha, il avait senti l'odeur de pêche sur la boue surnaturelle qui recouvrait les ronces. D'autre part, dans le lieu où il rangeait habituellement ses documents d'équipe... Il n'avait senti que de la poussière, ce qui l'avait d'ailleurs fait éternuer et ouvrir la fenêtre. Et puis de toute façon, il y avait de la boue dans sa chambre, le jour où il était rentré des Sources ; elle serait donc venue, mais sans fouiller ses documents, comme elle l'avait dit. C'était cela, ce que son inconscient travaillait depuis tout à l'heure : cette incohérence olfactive. Elle aurait pu travailler avec quelqu'un d'autre pour empêcher de laisser des traces, bien entendu, mais pourquoi serait-elle alors venue seule dans la Grotte Éboulement ? Elle n'avait fait aucune mention d'un allié quelconque et ne lui paraissait pas du tout mentir.

Ce doute était suffisant à Nathanaël pour la présumer innocente, ne serait-ce que jusqu'à ce qu'il parvienne à trouver une explication rationnelle.

Il soupira longuement, acceptant enfin, pour de bon, de partir d'un meilleur a priori, de se dire que tout allait bien se passer et qu'il devait coopérer avec elle. Au moins l'écouter, voir ce qu'elle voulait lui montrer dans cette forêt -et aviser ensuite. Ce qu'elle lui avait présenté était toujours étrange, mais pas outrageusement absurde. Elle était même beaucoup plus sensée et tempérée que nombre de ceux qu'il avait pu croiser jusqu'à présent, et surtout, elle savait qui ils étaient avant. Son objectif de découvrir la vérité n'avait pas changé. Maintenant qu'il avait perdu la possibilité de vivre en paix avec Sylvain, il revenait aux sources, à son but initial : rentrer chez lui, à tout prix. S'il devait coopérer avec une brigande qui en savait plus sur lui que l'inverse, alors il le ferait. Ce monde ne voulait plus le laisser vivre en liberté ? Parfait. Il avait désormais la possibilité, même mince, de savoir comment y échapper.

Il n'avait en fait jamais attendu que ça.

Pris d'une éphémère nostalgie, il voulut se tourner vers la plage où il s'était réveillé des mois auparavant, comme pour la voir une dernière fois. Mais ses yeux ne l'atteignirent jamais ; elle n'était tout simplement pas visible de là où il était. Il se décala le long de la falaise, essaya de la longer, de la chercher du regard, sans y parvenir. Il la repéra enfin au loin, et vit qu'elle était dans une crique entourée par la roche. Même du haut de la falaise, il était impossible d'en voir l'intérieur. Il s'avéra assez déçu. Puis, alors qu'il se rappelait de quelque chose, tout son poil se hérissa d'un coup.

"Je savais bien que c'était pas possible..." grinça-t-il entre ses crocs. "Je sais pas pourquoi il savait que j'étais là, mais... il m'a menti."

Il jugea que ce détail n'avait pas d'importance pour le moment et fit volte-face. Il allait devoir rendre des comptes à cette Bourrinos, et il n'avait pas intérêt à être en retard.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyJeu 23 Nov - 18:33
[Cœur de la Forêt Minuit]
[Nathanaël, 23h40]


Nathanaël était parvenu à traverser la Forêt Minuit en toute discrétion. C'était à peine s'il avait croisé un seul danger sur le chemin, d'ailleurs. Quelques plantes avaient essayé de le capturer, mais elles se calmaient bien vite aussitôt relâchait-t-il une simple flamme. Quant aux Pokémon sauvages, ils paraissaient le craindre, sentant probablement qu'il était d'un niveau qui leur était bien supérieur. Lorsqu'il atteignit le centre de la forêt, se présentant à l'autel, il remarqua qu'il n'y avait pas une mais deux personnes. L'une d'entre elles était attendue -c'était la Bourrinos- et l'autre pas du tout.

Les deux gigantesques silhouettes s'affrontaient dans un concert de crocs, de griffes et de sabots, chacun essayant de prendre le dessus sur l'autre. Malgré sa redoutable force brute, la hors-la-loi avait un net désavantage d'expérience et ce fut après un coup de queue dans le figure qu'elle tomba à genoux, s'avouant vaincue pour l'instant. C'est alors que son adversaire remarqua l'apparition de l'explorateur, et leurs regards se croisèrent, l'un terrifié et l'autre froid comme la mort : "Nathanaël ?
- Daniel," répondit-il en faisant quelques pas, les yeux emplis d'une rage colossale. "Que fais-tu ici ?
- Je venais l'arrêter," déclara-t-il en se reprenant prestement, regardant à nouveau la Bourrinos qui haletait de douleur. Malgré sa défaite, il semblait avoir pris énormément de coups lui aussi, et il était difficile d'imaginer à quel point il devait se sentir mal. "Désormais tu seras en sécurité...
- Non, je ne serai pas en sécurité," marmonna-t-il en réponde, la rage commençant à monter en lui tel un volcan. "Pas sans que j'écoute ce qu'elle a à me dire. Pas sans que je sache qui a vraiment buté Natasha et l'humain. Pas sans que je sache qui nous a amenés ici." Daniel asséna un violent coup de point dans la figure de la Bourrinos et elle bascula sur le côté. Nathanaël bondit, s'interposant. "Putain, mais t'es un malade !
- Elle est dangereuse, Nathanaël. Elle veut t'empoisonner l'esprit à son propre profit. Que crois-tu qu'elle veut ? L'argent, la gloire, peut-être juste te tuer par satisfaction.
- Elle sait des choses," cracha-t-il, la colère devenue incontrôlable. "Et elle me l'a prouvé. Elle savait mon véritable nom. Et ça fait un moment qu'elle aurait pu me tuer..." Il s'arrêta un instant, le regard sombre. "Comment as-tu su qu'elle était là ?
- Elle m'a laissé un avis de défi," répondit-il froidement, mais avec honnêteté, tout en commençant à panser son bras avec un bandage de son sac. "Elle a prétendu que si je ne venais pas, elle te tuerait." La Bourrinos voulut répondre, mais elle n'en n'eut pas le temps ; Daniel reprit. "Je pensais que tu serais déjà là. C'est tant mieux que tu arrives quand tout soit terminé.
- Tout n'est pas fini. Elle m'avait promis de m'amener celui qui est responsable de toute la merde." Nathanaël venait de comprendre. Tout s'assemblait dans son esprit, tout devenait progressivement logique tandis qu'il faisait le lien entre tout ce qu'il savait, tout ce qu'il avait vécu jusqu'à présent. Sous ce nouvel éclairage, certaines choses devenaient beaucoup plus compréhensibles. "J'ai trouvé le dossier de ton fils un peu plus tôt, dans les archives. C'est étrange que tout ait disparu, jusqu'à son nom et le nom du signataire de l'acte de décès," s'étonna-t-il avec un ton provocateur, un grand sourire provocateur, les yeux rivés dans ceux de Daniel. "Dommage que je t'aie vu signer une bonne centaine de fois."

Il fit un pas en arrière, mais il s'agissait davantage d'une tentative de garder l'équilibre pour éviter de céder à la faiblesse que d'une crainte quelconque. "Et alors ?" fit-il, bien que son ton indiquait qu'il savait exactement où Nathanaël voulait en venir. "Je ne suis pas celui qui a fait ça.
- Ce qui compte c'est pas tant ça, au fond... C'est surtout que c'est vraiment bizarre que ton fils soit, comme par hasard, un Matoufeu, comme moi, et surtout, surtout, haha... que tu aies pu savoir aussi bien que j'étais sur cette plage, le matin où je me suis réveillé, alors que, contrairement à ce que tu disais, on pouvait rien en voir du haut de la falaise." Daniel baissa la tête. Touché. La réponse était si évidente, elle avait toujours été devant lui, mais il avait toujours été trop stupide. La rage en lui entrait en éruption désormais, ses yeux s'illuminant d'une colère insoutenable, tandis qu'il s'approchait de façon menaçante vers le brigadier. "Tu m'as menti, tu m'as manipulé, tu m'as amené dans ce monde et tu as voulu faire de moi ton nouveau fils... Dommage que j'aie eu un trop fort caractère pour toi, hein ? Alors t'as voulu me faire peur. T'as voulu me faire croire qu'on me voulait du mal. T'as buté l'humain, t'as buté Natasha, et tu m'as fait porter le chapeau tout ça pour que je me retrouve, comme par hasard, sous TA tutelle ! Toutes les enquêtes liées à ces meurtres étaient gérées par toi, t'aurais pu modifier tout ce que tu voulais sur les dossiers et accuser n'importe qui... T'es vraiment... la pire... des enflures !"

Daniel s'était alors redressé, et avait lancé, en baissant la tête toujours : "Tu te trompes, Nathanaël. Pas sur tout, je l'admets, mais tu te trompes...
- ALORS C’ÉTAIT BIEN TOI !" Un torrent de flammes passa à côté de l'Aligatueur, qui esquiva. "TU M'AS LAISSÉ CHERCHER UNE SOLUTION PENDANT DES MOIS ! DES MOIS À TOURNER EN ROND ! POURQUOI ?!
- Nathanaël !" cria Daniel, esquivant de peu une nouvelle attaque du Matoufeu enragé. "Je voulais ton bien... Je voulais te sauver, je n'ai jamais fait que te protéger...!
- TU VOULAIS QUE JE SOIS CE QUE JE N’ÉTAIS PAS ! TU M'AS FAIT PASSER POUR UNE ORDURE POUR ÇA !
- TU ES MORT, NATH !" Nathanaël s'arrêta brièvement, surpris par la déclaration. "Dans le monde humain... Tu es mort, Nath.
- Q-quoi ? Arrête de raconter de la merde pour te rattraper, tu-
- J'ai réalisé un rituel servant à récupérer les âmes d'humains sur le point de mourir, Nathanaël... Il n'aurait pas fonctionné si tu n'étais pas à ton dernier souffle dans le monde réel... Si je ne l'avais pas fait, tu serais définitivement mort. Et la Bourrinos aussi..." Celle-ci s'était redressée, affaiblie mais souhaitant faire face à Daniel. "Je ne voulais ramener que toi, mais... vous étiez proches au moment de mourir. Vous étiez venus ensemble... C'est pour ça que je t'ai déplacé à la plage... Je ne voulais pas la tuer, cependant, alors je l'ai laissée ici...
- Mais tu as changé d'avis, hein ?! Après avoir buté l'humain et Natasha, ça ne t'a pas suffi, pas vrai ? Il fallait ABSOLUMENT que tu me tues aussi !" se mit-t-elle à hurler. "Je savais très bien ce que je risquais avec ce duel à mort... mais je t'ai sous-estimé... Nathanaël, vengeons-nous de ce traître. Tous les deux. Ensuite nous chercherons un moyen de rentrer chez nous.
- Ça ne fonctionnera pas ! Vous êtes morts dans le monde réel !" s'écria Daniel, commençant à perdre son sang-froid face au tournant inattendu de la situation. "Il n'y a rien de l'autre côté ! Je voulais vous offrir une seconde chance, à tous les deux... C'est pour ça que je ne t'ai pas tuée, alors que je savais parfaitement le risque que j'encourrais ! Nathanaël ne devait PAS apprendre la vérité... J'ai tout fait pour le garder en sécurité, je ne voulais pas... le perdre à nouveau...
- Je ne suis PAS ton fils !" hurla le Matoufeu en déchaînant une nouvelle déflagration qui jeta l'Aligatueur affaibli contre un arbre, le sonnant brièvement.
Il se tourna ensuite vers la Bourrinos. "Dis-moi tout ce que tu sais, MAINTENANT !
- Il a raison pour le rituel," admit-t-elle enfin. "Cependant, s'il est possible de nous créer un nouveau corps ici, il est sans doute possible de réaliser la même chose dans le sens inverse. J'ai essayé de faire quelques recherches, mais...
- Ça n'a rien apporté, hein ? Si c'est un rituel Zarbi, ça m'étonne pas... Putain de merde, faudra sans doute qu'on trouve un autre moyen. Au moins je sais que je suis pas là pour accomplir une prophétie ou une mission débile, c'est juste à cause de cet égoïste...
- Il est impardonnable, mais il nous a quand même sauvés la vie une fois en nous permettant une seconde chance..." marmonna-t-elle. "Je ne voulais pas le tuer. Il fallait juste que je l'attire ici et que je le garde suffisamment longtemps... Voire que je l'affaiblisse assez... Pour qu'il avoue tout devant toi. Finalement, tu as réussi à assembler les pièces toi-même.
- Un bon coup de regard vers le passé et tout est réglé, j'imagine," avoua-t-il, soupirant. Il remercierait Orina plus tard pour l'astuce. "Que fait-on de lui maintenant...?" Un coup de vent s'éleva derrière lui, et il se retourna en se demandant ce qu'elle faisait.

Toutefois Nathanaël n'eut pas le temps d'élaborer sa réflexion ; la Bourrinos avait été plaquée au sol par Daniel, qui essayait désormais de lui trancher la gorge avec ses redoutables coups de crocs. Il balaya le Matoufeu d'un coup de queue, celui-ci se cognant brutalement contre un arbre. Il vit brièvement les étoiles, et lorsqu'il rouvrit les yeux une effusion de sang lui gicla à la figure. Il venait de parvenir à l'entailler cruellement à la gorge, et elle commençait à agoniser.

Trente mille pensées traversèrent son esprit, mais la seule qui resta fixée dans celui-ci, comme un écho résonnant et s'imprimant sur le fond de sa conscience, fut un souvenir.

"En ville, un brigadier peut choisir de maîtriser son adversaire s'il le souhaite. Dans les tréfonds d'un donjon, quand tu es seul et acculé, tu n'as plus cette opportunité."

Alors, inondant son corps, sa rage déferla. Toute la colère qu'il avait retenue jusqu'à présent contre cette figure qui prenait forme, celle du responsable de toute cette histoire, celui qui l'avait emprisonné dans ce monde et qui lui avait ôté tout souvenir de sa vie. Nathanaël détestait Daniel plus que tout. Non pas pour tout ça, au fond ; mais parce qu'il lui avait menti tout ce temps, qu'il l'avait pris pour un idiot, et surtout qu'il avait lui-même été assez bête pour se laisser avoir.

Que le brigadier ait, au fond, fait ça pour son bien, ne lui importait plus du tout. Il allait payer les conséquences de sa manipulation, et le prix pour tous ces meurtres commis. Lui qui prétendait être une figure de la loi, il était plus pourri et injuste que tous les autres. Nathanaël haïssait ça. Il était incapable d'être fidèle à ses propres principes, qu'il distordait, pervertissait pour ses caprices de père déçu par son fils. Et pire encore, il voulait faire de l'explorateur son jouet, sa possession.

Il n'appartenait à personne. Il était fort. Il était courageux. Il était tout ce que Daniel prétendait être, mais n'était pas.

Il refusait d'être le fils d'une ordure pareille.

La Mélodie de Pélé se déchaîna et Daniel fut projeté droit sur le vieil autel, complètement calciné malgré ses nombreuses écailles. À bout de forces, il se laissa tomber à genoux, les crocs débordant du sang de la Bourrinos. Elle était là, au sol, en train d'agoniser ; Nathanaël se jeta sur elle pour essayer de la sauver avec ses bandages. Le brigadier lança, essoufflé : "Je ne t'ai jamais menti Nath.... Mais tu as compris ce qui était le plus acceptable pour toi.
- Arrête... T'es qu'un salaud meurtrier...
- Tu es de mauvaise foi, c'est dans ta nature. Tu crois peut-être que je suis un lâche, un immoral, mais tu es celui de nous deux qui a toujours agi de la pire façon... Mon seul tort a été de ne pas avoir été assez ferme avec toi. Je t'ai laissé la liberté de prendre tes décisions, pour que tu reviennes vers moi de bonne grâce... Toutefois, tu es dangereux pour toi-même et pour les autres si tu te retrouves seul. Tu n'arrêtes pas de mettre tous ceux autour de toi en danger de mort... Tu es irresponsable et immature." Il cracha du sang. Le sien, cette fois. Le choc contre l'autel semblait avoir eu raison de son incroyable résistance. Nathanaël s'avoua silencieusement impressionné. C'était la première fois que quelqu'un résistait à son concert enflammé. Lui aussi avait sous-estimé Daniel, même s'il n'en restait pas moins immobilisé, et surtout, qu'il l'énervait terriblement à l'insulter de cette façon. "Je n'ai tué que pour protéger. Natasha aurait fini par te retrouver et se serait bien assurée de te tuer définitivement, cette fois-ci. Quant à elle... Que crois-tu qu'elle veut faire ? Le rituel nécessite un humain.
- Attends, qu'est-ce que... Quoi ?
- Hahah..." ricana-t-il, affaibli, le regard lourd, comme s'il s'apprêtait à basculer dans l'inconscience. "Pourquoi aurais-je tué un humain avant ton arrivée, si ce n'était que pour exécuter proprement le rituel ? Une vie contre une vie... Telle est... la... règle..." Et il s'effondra au pied de l'autel, désormais immobile. Nathanaël le regarda, soupirant. Pourquoi s'efforçait-il autant à le faire douter ? Au moins, il était vaincu. Il ne s'interposerait plus.

C'est alors qu'un coup de sabot savamment placé le fit basculer dans l'inconscience.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptySam 25 Nov - 0:44
[Cœur de la Forêt Minuit]
[Sylvain, 23h53]


Sylvain n'eut pas bien le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'il saisit immédiatement l'urgence de la situation. Une cloche macabre sonnait minuit : là, dans le centre de la clairière, une gigantesque Bourrinos agitait un grand pieu accroché au dessus d'un arceau, pointant droit vers le poitrail de Nathanaël. Daniel, effondré au pied de l'autel, ne bougeait plus. Il s'élança pour l'interrompre avant qu'il ne soit trop tard, mais elle s'apprêtait déjà à frapper et il ne serait jamais là à temps.

Ce qui se passa ensuite parut durer une éternité pour Sylvain, qui voyait le pieu se diriger droit vers le cœur de celui qu'il aimait, livré en sacrifice pour un rituel affreux. Il savait ce qu'il risquait à faire usage à nouveau de ses pouvoirs alors qu'il venait d'user d'une gemme de pouvoir, mais il n'avait pas le temps d'y réfléchir. Un laser de glace transperça le sabot de la Bourrinos, la forçant à lâcher le pieu, qui tomba à côté de l'autel. Elle fit volte-face et frappa le sol avec brutalité, celui-ci s'ouvrant entre les pattes du Feunard de Glace qui bascula dans l'abysse, s'accrochant avec ses griffes.

"C'est pas ton histoire, Sylvain. T'aurais pas dû venir.
- Nathanaël... compte trop... pour moi...!" hurla-t-il, essayant de se hisser à nouveau. Un nouvel élargissement du vide sous ses pattes l'empêcha de remonter. "Non, non, non ! Ne lui faites pas de mal !!
- J'ai besoin de sa vie pour rentrer chez moi. S'il faut que je le tue une seconde fois, je le ferai.
- Une sec...
- Que crois-tu ? Nous nous sommes entre-tués, dans le monde humain."

Sylvain, qui ignorait tout du rituel et de tout ce qui concernait cette histoire d'humain, se retrouva complètement perdu. Malgré tout, il insista, ses cris venant du plus profond de son cœur, tandis qu'il tombait plus loin. "Vous ne pouvez pas ! Vous ne devez pas ! Je suis sûr que vous valez mieux que ça !
- Si je tue Nathanaël, je rentre chez moi. Peu m'importe si je dois ôter une ou deux vies de plus de ce côté-ci du monde." Elle eut un grand sourire sombre. Une lueur de cruauté malsaine s'alluma dans ses yeux. "J'ai toujours eu l'habitude de liquider les gêneurs." La faille commença à se refermer, menaçant d'écraser Sylvain entre les parois. Il essaya d'utiliser ses pouvoirs, mais sa faiblesse était beaucoup trop conséquente pour ça. "Espérez qu'un humain fera un rituel de son côté pour sauver votre âme," ricana-t-elle.

Un coup de patte plus tard et elle était suffisamment sonnée pour laisser à Nathanaël le temps de plonger au niveau de l’abysse, hissant Sylvain à ses côtés. Les cris de son partenaire l’avaient réveillé ; il ne pouvait pas ne pas entendre ses appels désespérés, feindre plus longtemps un évanouissement pour prendre par surprise la Bourrinos au moment qu’il jugerait adapté. Ils firent alors face à leur adversaire, deux à un. Elle disposait d’une force brute conséquente, mais elle avait autant souffert des blessures qu’eux. Contrairement à la Grotte Eboulement, ils ne lui laisseraient cependant aucune trêve. S’étant reprise, elle se rit d’eux. « Ne croyez pas que si j’ai échoué à surpasser Daniel, ce sera aussi facile de m’abattre. Vous êtes bien loin d’avoir ma force, même si vous additionnez les vôtres. »

Sylvain n’avait plus assez d’énergie pour utiliser ses pouvoirs, et Nathanaël ne pouvait pas clamer en avoir encore beaucoup après avoir lui-même utilisé sa gemme. Toute nouvelle utilisation l’épuiserait au-delà du nécessaire. La Bourrinos ne semblait pas plus avancée. Son ouverture de la faille et sa récente lacération à la gorge avaient épuisé énormément de la force dont elle se vantait. A ce stade, un affrontement donnerait un résultat trop incertain. Ils pouvaient tout autant réussir qu’échouer, et leur sentence serait la mort. La dernière fois qu’il s’était retrouvé dans une telle situation, il était seul. Il avait désormais son partenaire à ses côtés.

S’il fallait prendre le risque, alors au moins seraient-ils ensemble. Ils réussiraient ou échoueraient à deux.

Le combat s’enclencha sans un bruit, sans un signal. Ce fut comme si tout avait été entendu entre les deux partis et que tout suivait un script pré-établi. Les coups, les morsures, les griffures, tout était presque mécanique. Cela expliquait peut-être pourquoi tout était paré ou évité avec maitrise. Ils luttèrent ainsi pendant de longues minutes, à la recherche de la faiblesse de l’ennemi, ou au moins du point où il céderait.

[Cœur de la Forêt Minuit]
[Nathanaël, 23h58]


Sylvain fut, sans grande surprise, le premier à être jeté au sol et assommé. Il ne resta alors que Nathanaël et la Bourrinos. Il cracha du sang, un mauvais coup de sabot au poitrail lui ayant probablement cassé une côte. Là, d’un sourire sauvage, il déclara : « Et dire que je pensais pouvoir te faire confiance… J’ai vraiment été le dernier des imbéciles jusqu’au bout.
- Mettons plutôt cela sur le compte de mes talents d’actrices, » répliqua-t-elle, amusée malgré la situation. Elle-même ne paraissait plus très bien tenir debout, titubante. « Mon histoire tenait la route, et tu ne pouvais pas vraiment t’empêcher de vouloir croire une autre humaine… Surtout quand celle-ci te paraissait plus intelligente que les autres. Tu te fondes beaucoup trop sur les premières impressions… C’est un tort qui te sera fatal.
- Pas aujourd’hui, pas maintenant… En tous cas.
- Tu es déjà mort une fois à cause de ça. Deux fois, ça ne serait pas étonnant.
- Tu comptes m’expliquer ou tu considères que c’est une perte de temps ? Parce que sinon on passe direct au combat.
- Il n’y a pas grand-chose à savoir de notre mort ; nous nous sommes entretués. Je t’ai trompé, tu m’as trompée, et ainsi s’est terminée l’histoire. Beaucoup d’a prioris et de mensonges, tout ça dans un but égoïste, l’un et l’autre.
- Ça ne m’éclaire pas du tout. Mais au moins, une chose est sûre… » Il marque une pause, faisant un pas en avant pour appuyer ses propos. « Quelle que soit ma vie, t’as dû être suffisamment une connasse pour que j’aie envie de te buter. »

Il bondit vers elle, et elle se prépara à lui donner un coup de sabot droit dans la figure. Cependant lorsqu’elle tendit la patte, il s’en servit comme appui, bien loin d’en souffrir. Il s’éleva dans les airs et piqua droit dans le crâne de la Bourrinos, le lui fracassant à l’impact de ses puissantes pattes, plantant ses griffes dans sa chair. Et enfin elle tomba au sol, à bout de forces, inanimée. Il poussa un long soupir de soulagement avant de vérifier l’état de Sylvain. Il était vivant, c’était l’essentiel. Quant à la Bourrinos et Daniel… Ce n’était pas comme s’il y accordait une quelconque importance, mais il vérifia malgré tout, et détermina qu’ils étaient vivants, quoi que profondément enfoncés dans le coma.

Pour la première fois depuis qu’il était arrivé dans la clairière, il était enfin et officiellement seul. Devant lui, l’autel laissait un rituel inachevé. Les portes qui le ramèneraient dans son monde étaient ouvertes. Il savait ce qu’il lui restait à faire, désormais, pour accomplir ce qu’il avait toujours voulu faire. Il allait enfin rentrer chez lui, retrouver ses souvenirs, être à sa place. Il ne lui restait plus qu’à sacrifier la Bourrinos. Ce qu’il ferait sans hésiter, si c’était pour rentrer chez lui, et par la même occasion se venger de tout le mal qu’elle lui avait causé. Ca y est. Son aventure se terminait ici et maintenant.

Rien ne l’attendait plus ici, en-dehors de Sylvain.

Rien d’autre ne l’accrochait encore à ce monde.

Il se pencha près de lui, et l’embrassa, pour ce qui allait sans doute être la dernière fois. Aussi amoureux qu’il pouvait être de lui, sa place n’était pas ici, ni dans ce monde ni à ses côtés. Il était humain ; cependant il n’avait pas de prophétie, de mission, de monde à sauver. Il avait refusé de s’attacher parce qu’il savait que, tout ou tard, ce moment viendrait. Et maintenant qu’il avait commis l’erreur de céder à Sylvain, et qu’il était si proche de lui dire adieu à jamais, son coeur saignait d’une blessure qui ne pourrait être soignée, ni avec le temps ni avec la volonté.

Tout aussi amoureux était-il, ce monde ne voulait plus de lui, et il n’avait pas envie d’y rester. Il était controversé et opprimé, incapable de faire ce qu’il voulait. S’il demeurait ici, il ne serait plus jamais qu’un hors-la-loi, une menace potentielle. Vivre seulement pour Sylvain ne le rendrait pas heureux, ou tout du moins pas éternellement. Il avait conscience que cela ne lui suffirait pas pour toujours. Et s’il venait à se lasser ou à perdre le Feunard, alors il se retrouverait seul, sans objectif, sans rien qui ne puisse le combler. A jamais il regretterait sa décision.

Et alors il détesterait Sylvain pour l’avoir forcé à faire un tel choix, même s’il ne le lui avait jamais demandé.

Il porta le corps de la Bourrinos jusqu’à l’autel, et l’exécuta selon le rituel Zarbi, le complétant tandis qu’elle expirait pour de bon. Un cercle de lumière dorée s’alluma autour de lui, comme si une colonne de lumière chaude et agréable l’entourait. Il se sentait partir. Mais ce n’était pas un départ douloureux, synonyme de mort. Ici, il se transcendait, il voyageait autre part. Ses dernières pensées se tournèrent vers Sylvain, et pour la première fois depuis qu’il était arrivé, il pleura.



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1784-nathanael-sulfureux-flamiaou
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1785-nathanael-sulfureux-flamiaou#15943
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1786-nathanael-j-ai-autant-d-amis-que-d-ailes
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1787-orbe-de-communication-extincteur-d-affliction#15947
Nathanaël
Nathanaël
Grade : As
P$ : 2 000
Points d'exploration : 1570 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 646
Masculin Age : 19
Localisation : Foyer de la CEA

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure EmptyLun 27 Nov - 16:46
[Conclusion, non-comptée dans le nombre de mots, mais je vais pas faire un topic rien que pour ça.]

Il fallut à Nathanaël plusieurs jours pour se remettre des événements de cette nuit-là. Autant d'heures dont il eut besoin pour parvenir à trier ses souvenirs, essayer de comprendre qui il était, comment il était arrivé là, et pourquoi.

Daniel avait eu raison. Il n'y avait plus de corps pour lui de l'autre côté. Le trajet n'avait pu s'effectuer que dans un sens. Lorsque le rituel avait été accompli, son unique effet avait été de lui rendre la mémoire intégrale de sa vie antérieure -de sa vie jusqu'à sa mort. Redécouvrir qui il était en réalité l'avait profondément affecté. Toutefois il le garda pour lui, s'avisant qu'il y avait des secrets comme celui-ci qui valaient mieux rester tels quels. Thelma, car c'était le nom de la Bourrinos, était morte en emportant les derniers.

Le plus terrible dans cette histoire, aux yeux de Nathanaël, c'était que rien de tout ce qu'elle avait été dit à Sylvain n'avait été un mensonge. Ils s'étaient entre-tués, parce qu'ils étaient ennemis. Il n'y avait pas d'affect dans ce meurtre, une simple relation "professionnelle" entre deux criminels. Une tueuse à gages et un délinquant dans une situation discutable.

Le reste des souvenirs n'avait au fond pas de réelle importance, car c'était tout comme il se l'était figuré. Ses parents étaient morts aux pattes de Pokémon au service d'une mafia, parce qu'ils avaient travaillé pour eux à une époque. Nathanaël en avait tiré une profonde haine, devenant coléreux et incapable de s'attacher à qui que ce soit. Orphelin et limité dans ses actes, il s'était trouvé une passion dans la musique et les massacres de Pokémon. L'un comme l'autre n'étaient qu'un moyen de se défouler, d'oublier un moment sa solitude et ses regrets.

Puis était venu le moment où il avait voulu régler son compte à celui qu'il pensait être le meurtrier de ses parents. Et il s'était foutu dans une sacrée merde, parce qu'il avait agi comme un imbécile. Thelma avait été payée pour venger le crime. Elle n'avait pas tardé à le retrouver. Et puis ça avait mal tourné.  Il revoyait encore la plaie dans son propre ventre, le gel de son corps, et ce moment où elle s'approchait de lui, pour lui laisser suffisamment d'ouverture pour l'emporter avec lui d'un tir rapide.

Il n'avait jamais rien eu d'un héros, mais il n'avait jamais eu envie d'en être un, et ce monde n'avait jamais eu vraiment besoin de lui de toute façon. Daniel voulait juste se retrouver un fils "de secours", quelqu'un qu'il pourrait chérir et protéger. Nathanaël lui en avait voulu tout d'abord. Cependant le retour de ses souvenirs et le temps de la réflexion lui avaient permis de réviser son opinion. L'Aligatueur l'avait sauvé et protégé, et quoi qu'il avait été excessif, il n'était en fait pas responsable de l'accusation qui avait pesé sur lui. Nathanaël ne l'aimait toujours pas, mais ne pas être un minimum reconnaissant serait être de mauvaise foi.

Il lui devait tout de même sa vie.

Le retour de ses souvenirs n'avait pas été le seul effet du rituel. Il avait aussi fait sa réapparition sur les Tapisseries du Destin, selon Sylvain. C'était comme si renvoyer Thelma dans les abîmes lui avait permis de récupérer l'intégralité de la vie qu'ils avaient partagée, et qu'il était ainsi devenu un résident à part entière de ce monde. Une sorte de baptême. Nathanaël avait des sentiments partagés avec cette nouvelle. D'une part, il ne rentrerait jamais chez lui véritablement... D'autre part, il était tant enchaîné dans un monde que l'autre. Mais ici, au moins, il avait Sylvain.

C'était d'ailleurs lui qui avait pris la relève depuis leur retour à Bourg-Trésor. Faisant fi de ses blessures et de son éreintement après toutes ses propres épreuves, il avait défendu Nathanaël vaillamment contre toutes les accusations dont il souffrait. Il avait ainsi révélé les méfaits de Daniel et, après une enquête plus poussée, ceux-ci furent confirmé. En conséquence, il fut renvoyé de la Brigade et exilé de Bourg-Trésor. L'explorateur, pour avoir volé et incendié les archives de la Guilde, bien qu'accidentellement, en fut tout autant licencié, mais échappa de peu au bannissement de la ville.

Leur départ allait donc être volontaire. Sylvain avait eu bien du mal à prendre cette décision ; néanmoins, il se sentait aussi peu bienvenu que ne l'était Nathanaël, et il ne pouvait plus le supporter. Sa décision était donc prise, ils allaient déménager. "Pour aller où ?" avait demandé le Matoufeu, tandis qu'il lisait le journal relatant les événements de la veille. "Et puis tu vas pas vendre le manoir, non ?
- Nous n'en utilisons qu'une minuscule fraction... Et je compte bien le garder. J'ai encore quelques amis à Bourg-Trésor. Je leur demanderai de veiller dessus. Et nous reviendrons de temps à autre..." Il avait alors marqué une pause. "Ça ne te dit pas d'avoir enfin notre demeure ? À tous les deux ? Rien que nous ? Pas un héritage, non non ; notre maison."

L'idée avait bien plu à Nathanaël. Affirmer le contraire aurait été un mensonge. Il n'aimait pas avoir la sensation de vivre au crochet de Sylvain, dans cette demeure. Il ne se sentait pas pleinement chez lui, il était un locataire. "Et Orina ?
- Elle veut continuer à travailler pour nous, mais elle aura son propre domicile à proximité. J'ai insisté." Le compromis semblait bon pour lui. Il n'avait plus non plus vraiment envie de rester ici. Il était temps de recommencer de zéro, pour de vrai. "Ceci étant dit... Une ou deux chambres ?
- Hein ?
- Dans la maison. Veux-tu une ou deux chambres, pour nous ?" Cette question en cachait une autre. Nathanaël ne répondit pas tout d'abord, surpris. "Alors ?
- On va partir sur une. On devrait être assez propres pour ne pas avoir à changer de lit d'une nuit à l'autre..."

Daniel quitta Bourg-Trésor le jour-même, mais avant cela il insista pour rendre visite une dernière fois à Nathanaël, et celui-ci, de grâce, accepta qu'il entre. Il n'y eut pas vraiment de dernière conversation, puisque leurs échanges se résumèrent à de brefs remerciements, des demandes concernant leurs avis respectifs. Il n'avait pas de projets, car il n'avait plus personne depuis bien longtemps. Il pensait aller se terrer dans un village éloigné pour le restant de ses jours. Il demanda à Nathanaël s'il accepterait de le revoir.

Il eut besoin de temps pour répondre à cette question, et préféra donc ne le faire que lorsque Daniel partit. Il devait quitter la ville avant le coucher de soleil, et il avait préféré passer ses derniers instants à Bourg-Trésor aux côtés de celui pour lequel il avait tout perdu. "On verra. D'ici là, fais pas d'autres conneries." L'ex-brigadier le lui avait promis. Et ils n'avaient rien dit de plus, comme si la conversation était restée suspendue dans les airs, attendant une reprise un jour ou l'autre.

Nathanaël et Sylvain quittèrent Bourg-Trésor quelques jours plus tard, accompagnés par Orina. Ils prenaient la direction des Terres du Vent, un tout autre continent où ils pourraient jouer à recommencer. Ils embarquèrent sur une sorte de gros Pokémon appelé Wailord et ils restèrent sur le côté de la queue, observant leur demeure qui s'éloignait, Orina veillant sur leurs nombreuses valises avec une attention toute particulière.

Ils partaient à l'aveugle, sans idée aucune de ce qui les attendait une fois qu'ils seraient arrivés. Ils n'avaient ni demeure ni plans particuliers. Toutes leurs possessions étaient avec eux, et ils ne pouvaient maintenant compter que sur eux-mêmes. C'était l'annonce d'une troisième vie pour le Matoufeu. Toutefois, contrairement aux deux précédentes, il ne commençait pas seul, sans rien. Sylvain était à ses côtés, et le resterait. Ils se collèrent l'un contre l'autre, autant pour se réchauffer que se réconforter. Ils étaient tous deux anxieux.

"Que voudras-tu faire, une fois arrivé ?" demanda alors Nathanaël à Sylvain, songeur. "Il y a plein de choses à faire, là-bas. Le continent est peu développé.
- Je ne sais pas, honnêtement. Je pense que je me concentrerai d'abord dans notre installation... Et toi, que désires-tu ?
- J'aimerais bien être explorateur à nouveau," admit-il. "J'ai l'impression que c'est la seule chose qui me plairait. Mais ce n'est plus possible. Je trouverai bien quelque chose.
- Tu sais, là où nous allons, il n'y aura personne pour t'empêcher de faire quoi que ce soit.
- Il y a toujours eu quelqu'un pour ça, où que j'aille..." marmonna Nathanaël. "C'est bien pour ça que ma vie est juste une éternelle rébellion."

Sylvain n'ajouta rien de plus, et se serra un peu plus contre lui.

Le ciel était froid.

HRP:
 



Nathanaël est insolent en Metal Écarlate [#9C1414]
Thème de Nathanaël

Sylvain est distingué en Turquoise Disco [#79a2ea]
Thème de Sylvain
Thème des Extincteurs d'Affliction
Journal-Suivi des Extincteurs d'Affliction
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission 11 [Solo] Dernière Heure   Mission 11 [Solo] Dernière Heure Empty
 
Mission 11 [Solo] Dernière Heure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernière heure
» Dernière heure !! vente Navarro
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» Comment envoyer un sms à une heure différée
» La Dernière Prophétie de Gilles Chaillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PKMN M.D ∞ Explorers of Abyss :: 
Zone RP
 :: Terre des Plantes :: Donjons :: Forêt Minuit
-
Sauter vers: