AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
 Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Lun 12 Juin - 13:11
Mer Sans Fond – Premier Etage

Le froid... Un ennemi naturel pouvant aussi bien s'attaquer au corps qu'à l'âme... Cela contrastait fortement avec la chaleur de la Grotte Brasier. A la seule différence qu'ici, aucun aura ne saurait les épauler... Brrrh... Deux opposés à l'horizon et en profondeur. L'espoir final du Donjon de leur dernière mission en date, pour un désespoir constant dans cette Mer Sans Fond... ? Espérons que non... Personne n'avait prévu de les sauver, ici. Glyphe, nouveau venu chez Coeur Noble, étant un Spiritomb blanc suite aux différents évènements vus par un troisième œil de maître ayant mené à une éclatante renaissance, fut la seule lumière de cet étage, l'eau sombre, les nuages hostiles. Le silence aussi était présent. Rowen essayait de s'économiser, conscient de la grandeur du voyage qu'ils étaient en train d'entreprendre. Géraldine, de son côté, n'avait pas la moindre envie de chanter. Qui était donc le responsable de son mutisme ? Les silhouettes se dessinant avec les algues et les ombres ? Les crocs dont elle faillit ne point en réchapper ? Ou encore le fait que tout simplement, la Fluvetin avait peur, et préférait se faire discrète ? Mais ce ne sont que des hypothèses destinées à rester pour toujours en suspens, un mystère insoluble : un comble, pour des explorateurs. Des bulles éclatées, libérant ainsi une musique inquiétante. Ces sonorités, était-ce... Un harmonica... ? Comme dans les légendes... Du gel. Tout commençait à s'immobiliser. La mort ne portait aucun nom, ni n'avait de forme fixe, après tout...

Ce Froussardine. Allait-il pouvoir survivre, seul... ? La réponse était évidente, mais l'illusion aussi était présente. S'abandonner au givre privant de toute sensation, de toute douleur, une alternative plaisante dans ces ténèbres tourmenteuses. Mais ce choix en saurait être pris par Coeur Noble. Un bruit de cascade soudain. Un miroir d'eau. Géraldine s'y regarda, mais seul un vide qui ne lui appartenait point lui fut reflété, moqueur. La première équipe d'explorateurs rencontrée en mission par ceux qui étaient auparavant un duo, Lune de Givre, était censée les rejoindre d'ici peu, mais encore fallait-il survivre jusqu'à ce que leur réunion se fasse... Non. Pas de pensées obscures. Pas déjà. Comme toujours, dans le passé, le futur, et le présent, ne jamais abandonner. La ténacité peut compenser la pire des lacunes. Ou tout du moins, ce fut ce qu'ils se dirent. Le Spiritomb regardait ses camarades, inquiet. Il n'avait aucune raison d'avoir peur pour lui. Mais pour le Pichu et l'oiseau rose bonbon, un bouquet de justifications s'offrait à lui... Regarder à droite, à gauche, sans oublier en haut, derrière, en bas, devant bien sûr. La prudence était-elle si salvatrice qu'elle en avait l'air... ? Aah... Une lumière incapable d'éclairer. Complètement inutile, n'est-ce pas ? Glyphe se dit aussi cela.

Une lutte. Contre les fantômes de cet étage. Parce que tous étaient morts ici, physiquement mais surtout moralement. C'était lassant, ce cycle du bonheur et du désespoir, de la vie, de la mort, et du tout éphémère. L'ouverture des serrures, la dernière fois, aurait dû suffire... Rowen eut un sourire amer. Des ténèbres essayaient de devenir les siennes. Elles faisaient écho à celles qu'il avait purifiées. Et cet écho lui fut douloureux... Encore plus loin, peut-être qu'un jour la pureté et la vertu d'Arceus seront atteintes. La pureté et la vertu d'un dieu parfois colérique, rancunier... Géraldine regardait l'abysse aveugle, elle aussi. En réalité, le cœur sombre, océan d'émotions négatives de cet étage... N'était en rien basé sur les mêmes émotions que celui de la Grotte Brasier... Plus qu'un isolement, plus que la solitude, être coupé de tout, une apathie non-souhaitée, une incompréhension perpétuelle, une incapacité d'aimer ceux que l'on aime, tout en en souffrant, mais en ignorant aussi sa propre souffrance, pensant qu'un ciel orageux peut être appelé « surface »... Parce qu'on est tous seuls face à la « mort ».

Des tombes. Mais que... Encore ces sonorités. Sur les pierres les surplombant, des runes à la lecture perdue. Personne ne sourit, personne ne pleura. Elles étaient vides. Une par une s'effaçant. La lune s'invita dans l'intuition du meneur de Coeur Noble. Le jeune adolescent et ses compagnons d'exploration s'en allèrent ainsi vers un récif de corail... Ou plutôt, un banc de Corayon... De Corayon pétrifiés, fossilisés... Au milieu de ce cimetière, un ami fidèle. De lapis-lazulis, il se présenta, l'escalier, ou comment par soi-même descendre encore plus profondément là où il n'y a point de fond...


Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Lun 12 Juin - 13:15
Laissons rouler le destin ~

Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Lun 12 Juin - 13:15
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Lun 12 Juin - 16:04
Mer Sans Fond – Second Etage

L'oubli. Qui savait donc qui furent ces Corayon de leur vivant, qui avait connu leur nom, leurs espoirs, leurs envies, leurs goûts, leurs secrets, parfois sombres, ainsi que leurs coutumes, et était toujours présent pour pouvoir en témoigner. Personne, n'est-ce pas. Ils ne voulurent point disparaître ainsi, et rejoignirent ainsi le système spectral de ce Donjon en tant que fuel éternel. Glyphe aurait aimé les habiter en lui pour leur apporter cette chaleur transcendante, mais encore fallait-il pouvoir les atteindre... Les souvenirs de Coeur Noble, à l'exception toute justifiée de ceux de Glyphe, commencèrent à s'envoler, ou plutôt à plonger, loin de l'oxygène d'une conscience. Qu'importe, quand on ne fait que se diriger vers le futur, du passé. Pourtant, Rowen et Géraldine ne furent pas de cet avis... Mais ne remarquèrent de toute manière point ce qu'on leur dérobait. Un Fantominus se plaça dans leur ciel et forma un timide soleil noir. Le Spiritomb se demanda que faire de lui. Peut-être désirait-il conserver son individualité, lui, huh... Un courant furtif balaya sa réflexion ainsi que le petit groupe par la même occasion. Ahaha, le spectre blanc fléchissait, lui, l'avatar de la lumière, quelle honte ! Ou pas... Toujours subissant...  L'envie insatiable d'oublier devint partie de Glyphe... Non, ce devait juste être l'eau empoisonnée et gelée de ce lieu... Qui entrait via une fissure... Ne... Pas... Oublier... Ni les mauvais jours où la pluie esquissait les couteaux plantés dans son coeur, ni les beaux qui le soignaient, les rayons du soleil bandant ses plaies... Mais encore une fois... Même cette illusion n'était en rien la sienne... Il ne fallait pas... Se laisser faire... Sa lumière et sa chaleur, on voulait les couper du Spiritomb, mais aussi des deux autres. Géraldine, d'un battement d'ailes, réussit à s'extirper de ce mouvement forcé qui ne les aurait mené qu'à leur perte, en profitant pour ensuite faire de même avec le jeune adolescent et le spectre blanc.

Des ruines. Le Fantominus réapparut, et accomplit de nouveau le rôle qu'il s'était fixé. Le Pichu ne put lui faire un câlin, de là où il se dressait. Sous les décombres, Glyphe découvrit un petit trésor, qu'il s'empressa de ranger dans son sac, après avoir prévenu le jeune adolescent et l'oiseau rose bonbon de sa découverte. La sphère gazeuse animée semblait complètement les ignorer au-delà de gêner leur champ de vision, tant mieux, c'était réciproque dans ce cas. La Fluvetin, narquoise, envoya droit sur l'invité surprise ce qui était pour elle « une vrai gaz ». « Senteur amour dégoulinant & niaiserie infinie ». Le pauvre manqua d'y succomber et s'enfuit de l'autre côté de la réalité. Pire que de l'eau de toilette, de l'eau d'amourette ! Bwaaah ! D'autres runes sur les différentes structures. Le spectre blanc, même en utilisant ses pouvoirs, ne parvint à déchiffrer qu'un seul mot « Partez », de quoi se rassurer autour d'un feu de camp et de Chamallot carbonisés... Hum. Géraldine lança un Echo, suivie de Rowen, laissant le Spiritomb attristé de voir leur son s'effondrer sur une plaque de givre. La folie doit être diagnostiquée tôt. En le faisant là, précocement, on aurait trois cinglés, dont un un peu moins que les deux autres. … Quoique, ils n'auraient tout de même pas atteint l'instabilité d'un Momartik inconscient, ou d'un Grahyèna un peu trop gourmand... Le semblant de sol à leurs semblants de pieds s'effondra, lui aussi, son tour venu.

Aïe... Cela faisait mal, comme des châtaignes en collision avec son propre crâne... Aucun Lokhlass pour les amener à destination en un seul morceau... Ploc. Plic. Ploc. Des gouttes se posaient sur un rocher, ou ici, un Crabicoque. Les catacombes d'une ancienne ville furent leur lieu d'amerrissage... Le spectre blanc guida le chemin, voulant prouver sa valeur au reste de Coeur Noble, alors qu'elle n'avait pas besoin de l'être, point parce que Rowen allait peu importe ses décisions et ses initiatives le prendre pour un moins que rien, non, rien de tout cela, juste que, généralement, au final, on finit par faire ce genre de choses pour soi, au lieu de trouver qu'on en a déjà autant que mille océan à la millième puissance, et bien plus, de valeur. Un manque d'estime de soi qui là encore venait des ombres de cet étage. Au fond d'un couloir, ironique pour une mer sans fond... Oh. Tout aussi délabré que les environs se tenait l'escalier, prêt à céder après leur passage, passage qui fut bref : pour espérer pouvoir survivre, traîner n'était point une option...




Dernière édition par Rowen le Mar 13 Juin - 11:47, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Lun 12 Juin - 16:04
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mar 13 Juin - 16:44
Mer Sans Fond – Troisième Etage

Sans grande surprise, d'autres vestiges formèrent le sinistre décor et paysage de cet étage. Des étoiles imitèrent des Galopa dans le ciel. Sauf que ce ne pouvait en être, et donc leur maque tomba pour révéler leur véritable nature. Des boules de feu glacé plurent sur les seules traces encore existantes d'un passé lointain. Rowen contempla ce spectacle tout relatif, les iris noisettes reflétant autant la lumière que le faisait ces phénomènes paradoxaux, un instant durant. Vraiment, cette distorsion semblait souhaiter leur mort plus que tout, mais il n'en était rien. D'autres runes se tissèrent autour d'eux, avant de s'émietter. Une série d'explosions, mais aucune d'entre elles n'était capable de les blesser, malgré leur dangerosité apparente. « Où suis-je... «  Une réflexion aussi éphémère qu'il est nécessaire pour un Ninjask de parcourir la distance correspondant à dix Wailord mis bout à bout. Glyphe remarqua que du poison, poison qui lui était inconnu, s'était mêlé à l'eau, et qu'à force il risquerait de les rendre complètement indolent, voire pire. Une astuce de spectre, et le tout fut ralenti. Un ballet de ballons enchanteur.  Une voix enjôleuse. Mais que faisait cet Oratoria, sur ce rocher, là-bas... Devoir lutter contre tout était fort pénible. Une berceuse. Mais l'écouter avec toute son attention aurait été la dernière fois. On se demande pourquoi... Un mégaphone. Mal, cela faisait mal... La musique de l'harmonica revint, cette fois-ci, pour les sauver, certes, le sauveur ne fut point l'harmonica hypothétique derrière, mais celui qui en jouait... Comme quoi, on ne les avait pas abandonnés. Lune de Givre... Vite... Tout ne peut être repoussé seulement par trois petits cœurs nobles, malheureusement, peu importe à quel point ils sont braves et tenaces...

Des Pics Toxic. Vus juste avant qu'il ne devienne trop tard. Un Piège de Venin. Géraldine répliqua avec un Champ Brumeux, une brume féerique, pour une fois. Le poison n'allait point leur forcer le sommeil ! Une voix ricana. La voix d'un Vorastérie, cassant quelques coquillages, et ayant peut-être prévu de briser la tête de chacun des membres du trio aussi brutalement. Non. Le Spiritomb lança un Vent Mauvais, voulant en finir le plus possible avec ce ridicule script. Les laisser tranquille n'était pas envisageable. Autre chose perça à travers le ciel marin, et vint s'écraser à côté du mini-champ de bataille. De ce quelque chose métallique sortirent des étrangers. Des Neitram, des Lewsor aussi. Tels des Blizzi d'une fête Arceusienne, les Types Psy clignotaient. Fuir... Argh... Manipuler, non, ne point se laisser... Faire... D'un Vibrobscur opportun, les lueurs colorées furent avalées... D'un autre... Les ennemis repousser... S'acheter des précieuses secondes... Oui, il le fallait... Une grotte de fortune, un abri temporaire pour pouvoir récupérer et manger un peu. Un Germignon s'y était aussi réfug- Un Germignon, ici ?! Mais que- Chromatique, en plus ! Le petit dinosaure forestier les soigna à l'aide ses propriétés de sa feuille, et remercia Coeur Noble d'avoir accepté cette mission-là, disant qu'il attendait des aventuriers capables d'exorciser les lieux, avant de se présenter comme étant l'Oracle d'une certaine personne, et de s'en aller derrière les voiles. Le poison environnant... Comme si ils y étaient immunisés, désormais... Leur estomac, lui... Comblé... Leur soif aussi... La fatigue... Quelle fatigue... ? Magnifique... ! Suite à cette drôle de rencontre, nos trois protagonistes reprirent leur voyage qui s'annonçait de tout repos, huhuhu...

Un autel. Quatre colonnes, ayant sans doute auparavant porté quelques choses. Du sang. Beaucoup trop de sang. Pourtant, personne ne s'en était étonné. C'était juste du sang, après tout... ! Pas de quoi s'inquiéter... Des Carvanha les entourèrent, tel un tourbillon vorace. Le squelette d'un Salamèche était porté par les gueules de certains d'entre eux. Oh. Amusant. Oui, amusant. Le Pichu se tint sur l'autel, avec ses camarades, prêts à devenir des sacrifices. Un piège Electromine. Tout aussi amusant. Un déclic n'ayant rien de tactique ou de stratégique. Rien pour les protéger, leur servir de bouclier, ou ne serait-ce que pour leur permettre de se défendre de ce monde horrible, froid, et cruel. Traverser le plancher marin ainsi... Parce que l'escalier avait décidé de partir en grève sur la grève avec des Bacabouh... Une originalité explosive, c'était le moins qu'on pouvait dire... Se soigner, pour quoi faire... La sensation d'avancer, soufflé par des flammes sous-marines... Unique... Le prochain étage... Déjà en bas... Une chute sur le point de continuer... Parce que seulement là-bas se trouvait celui qu'ils avaient juré de sauver.


Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mar 13 Juin - 16:44
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mer 14 Juin - 13:15
Mer Sans Fond –  Quatrième Etage

Boing. Boing. Quelques petits rebonds, indignes de l'attaque éponyme en matière de hauteur. Dans tous les sens, comme dans un flipper. Tout cela grâce à des Wailmer parfaitement bien positionnés. Finalement, ce mouvement s'arrêta. Une surface un peu plus dure que les précédentes. Revenir à ses esprits, point ceux qui les guettaient en attendant une faille suffisamment grande, ignorant celles qui traversaient parfois le sol de l'étage. Au niveau de la tête du colosse marin, un Sinistrail meurtri par l'écoulement du temps. Le mouvement de se l'aiguille fébrile de sa boussole dorée semblait coïncider avec les changements de direction de la baleine bleue et blanche. Glyphe s'en approcha, et avec ses pouvoirs, essaya de communiquer avec le spectre recouvert d'algues, pour se rendre compte du côté creux de l'esprit de son interlocuteur. Ainsi le manipuler allait être parfaitement moral, héhéhé... Un autre astuce de spectre, et le Spiritomb devint commandant, évitant les récifs, les Kokiyas, ainsi que les Crustabri. Des Démanta, lançant des Rémoraid torpilles, menacèrent de les aborder. Abri, jusqu'à la fin, les semer tels des Tournegrin, à tout prix ! Et bien... Des Tournegrins, justement vexés par cette remarque extérieure, se parachutèrent sur les lieux du carnage qui s'annonçait, accompagnés de Pandespiègle et de Massko. Une situation compliquée, c'était le moins qu'on pouvait dire. Le Wailord, impassible mais se voyant tout de même un minimum en danger, fit apparaître en des amalgames d'énergie spectrale des Lucanon  prêts à charger de toute leur fourbe électricité. Rowen s'occupa de les manier et de bombarder avec les assaillant de Boule Elek de toutes tailles. Géraldine, elle, de son côté, s'occupa des recharges, donc ici de pauvres Chrysapile martyrisés. Une guerre totale animait de plus en plus l'étage.

Feu. Avec de la foudre. Cette Eco-Sphère est vouée à rater sa cible. Désolé, petit Pokémon, ton côté mignon le terrorise. Féerie. Au-delà. La réalité de l'endroit semblait presque être sur le point de se déchirer à cause de la myriade perpétuelle d'attaques diverses et variées, telle une anthologie. Un portail à l'horizon. Le prendre, pour pouvoir en finir avec cette lutte déséquilibrée. Il fut une zone magique, étrange, distordue. Mais de l'autre côté du passage... Un Skitty mâle portant un cache-oeil de pirate, accompagné d'une Moustillon des plus ravissantes, les deux étant portés par un Serpang complètement disproportionné. Pirates d'Encre. Une équipe de hors-la-loi. Des pirates pilleurs de tombe, avec dans leur historique un nombre de méfaits assez conséquent. « Qu'Arceus vous accorde son Pardon » murmura le spectre blanc, avant que le jeune adolescent ne bombarde le serpent des sept mers. L'oiseau rose bonbon prit le Wailord pour un porte-avion, et s'envola vers ses ennemis contre lesquels elle usa de sa voix ainsi que de ses parfums qu'il vaut mieux ne jamais avoir l'occasion fort regrettable de sentir et donc de connaître. Des nez pleurèrent. Des oreilles saignèrent. Une redoutable attaque éclair. Avec son badge, la Fluvetin, fière de ce qu'elle venait d'accomplir, envoya les malfrats à Magnézone. Une manœuvre de dernière seconde pour éviter le Serpang qui n'avait pas dit son dernier mot. Et bien, des maux, il allait en apprendre ! Une salve ! Encore ! Un cœur plus si noble ! Se briser ! Perdre son sens durement acquis en le lâchant tel un déchat dans les eaux troubles ! Ahahaha ! Du sang ! La mort ! Le froid ! Ne rien laisser ! Ni les empreintes sur le domaine de Dialga, ni quoi que ce soit d'autre en fait ! Glyphe abandonna le contrôle de son navire vivant, et essaya à la place de ramener ses coéquipiers à la raison à l'aide de ses pouvoirs mais surtout de sa chaleur. Réussite simple. Pfiou. Quel bon dé du destin. Le pauvre Spiritomb n'était pas payé pour ça...

« Je sens un Manternel couper mon fil, lentement, pour que l'agonie soit possible, fier de pouvoir détruire sa propre création ainsi... » Des ailerons l'avaient déjà entaillé. (Reprendre la corde en papatte, parce qu'il s'agissait aussi du seul moyen de se libérer de cette réalité dégénérée. Brrrh. Avoir peur était normal, mais ne rien faire pour y faire face, non. Rowen captura un reflet, le faisant porter l'avatar de Solgaleo, et ce geste, quoique simple, lui redonna suffisamment de courage et de clarté d'esprit pour pouvoir continuer. « Mais qui est- » Le Morpheo ne savait point quoi choisir, entre se faire goutte ou soleil. Une... Epave... ? Glyphe reprit la barre. La heurter leur serait peut-être fatal, alors autant ne rien risquer. Derrière l'épave, une gigantesque fosse. Dans cette fosse, était renfermé le plus grand des trésors, oh, restons modeste, un escalier que même un Wailord saurait emprunter... Ou plutôt un tuyau sous-marin, héhéhé.



Dernière édition par Rowen le Mer 14 Juin - 13:17, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mer 14 Juin - 13:15
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mer 14 Juin - 18:29
Mer Sans Fond – Cinquième Etage

Une plongée interminable. Un véritable vaisseau de guerre nommé Wailord et compagnie s'en allait conquérir d'autres territoires, enfin, non, solutionner leurs mystères, héhéhé. Celui de cette musique... La clé de sa résolution était fort fuyante... Glissant à travers même les esprits les plus chevronnés... Rowen eut l'impression venant de derrière. Mais il n'y avait personne derrière. Géraldine eut la sensation, elle, que le danger était partout et permanent. Or il n'y avait rien. Méfiance. Suspicion. Alimenter les bons Clic, et... Vous obtiendrez le met préféré de Groudoudou sous sa pire forme ! Une tablette se mit à flotter devant la baleine bleue, restant toujours toujours à la même distance par rapport à la tête de cette dernière, mais étant surtout contrairement aux runes précédentes, lisibles. « Si vous n'arrivez pas à croire en vos liens, alors vous ne méritez plus de voyager ensemble » Quel parfait timing. La Fluvetin n'en pouvait plus. Elle avait mal, vraiment. Sa conscience, fluctuante, gambadait dans la prairie des Etourmi. « C'est de ta faute ! » Les mots de trop, une aile accusatrice, un regard presque haineux. Non... C'était trop... La loi de l'étage s'activa. Un flash incandescent. Deux faisceaux prirent comme source le dos du Wailord. Le tout imitait une éruption. On venait de séparer les deux ailes d'un Prismillon ne pouvant alors plus voler. Glyphe, désespéré, se fit phare à travers tous les obstacles, tempêtes inexistantes, créatures illusoires, tout. Il y avait aussi des Gaulet ne s'étant pas encore ouverts au monde menaçant de justement les emporter dans leur monde créé par un savoir inconnu aux Pokémon. Enfin, ce n'était que des champignons doués de conscience et de parole... Pas de quoi en faire toute une soupe, miam ! Hum... Le cannibalisme... Ah, non, ce n'en était pas... Trois chemins différents furent empruntés, chacun sous le signe de la lune bienveillante.

Orgueil. Egoïsme. Solitaire. Seules ces qualités allaient permettre à l'oiseau rose bonbon de survivre selon elle. Bien évidemment, la corruption spectrale doublée de ses penchants habituels la fit se fourvoyer. Aucun moyen de sortir de ce Donjon sans aide. Sinon le Froussardine n'aurait pas envoyé cette mission désespérée, huh... Ce Pichu, quel crétin, crétin, crétin ! Ne pouvait-il point comprendre ? Ah mais, Géraldine aussi ne se comprenait pas, en fait. Un début déjà entamé dans le Tadmorv. Quelle blague. Sa route la refléta cruellement, des simples voix tourmenteuses, au cri déchirant de celle enchaînée par cette distorsion néfaste et par son cœur bourreau de lui-même. Un parfum, oh, la même odeur qu'un Blizzi, c'était dire la suite en avance... Ou pas, héhéhé ! L'espoir était toujours là, parfois impuissant, mais toujours là ! L'espoir... Tout comme Glyphe, quelles inutiles lumières... Tout leur progrès allait être remis à zéro, hein, n'est-ce pas. Ce n'était pas juste, non plus. Pas... Juste... ! Les chaînes furent érodées suffisamment pour pouvoir s'échapper de ce cycle-ci. « Pardon ! » Mais le jeune adolescent aussi avait quelque chose à accomplir. Alors aucune réponse ne vint retrouver Géraldine, qui, pour tuer l'attente, parce que ce Donjon était tué ou être tué, laissa s'exercer sa voix...

Fraternité. Altruisme. Solidaire. Des défauts... Au moment où ces concepts se retournent contre leur hôte. Où l'avaient-ils mené, si ce n'était à sa fin pitoyable, pire que la mort. Le basalte qu'il foulait représentait parfaitement ses pensées. « Désolé... Je m'en veux tellement... Oui, c'est de ma faute... » Une culpabilité grossissant à vitesse grand D pour Deoxys Vitesse. Etait-ce vraiment ce qu'il désirait... ? Etait-ce vraiment ça, ce qui lui permettrait d'atteindre ses rêves... ? « N'abandonne pas » Ah, facile à faire penser aux autres ! En revanche, le leur faire croire sincèrement... Une autre paire de manches... Enfin... Bien sûr que le jeune adolescent n'allait point abandonner...  Il ne le pouvait pas, après tout... La vie... Brûlait en lui, ardente, certes cognant le froid de l'étage, mais... Le meneur de Coeur Noble ne pouvait qu'avancer... Vers la fin de cette folie... Un appel. Celui d'une amie. Une amie qui était plus qu'une simple amie. Un Eoko sonna le glas des retrouvailles. Une note de musique bleutée comme le dieu des océans se forma entre les papattes de Rowen, ce dernier la regarda avec émerveillement, malgré le désastre alentour. Le phare se dressa, la lumière plus haute que les cimes touchant les nuages. L'exploration allait pouvoir reprendre. Parce que leur client ne devait et ne pouvait attendre. Tous ensemble ! Un cœur noble, à l'unisson, malgré ce qui nous rend différent mais surtout unique !

Des câlins. Beaucoup de câlins. La tablette se fit carte de l'étage, et permis au spectre blanc de manoeuvrer le Wailord sans avoir à tâtonner. Le Pichu montra son trésor personnel à ses deux compagnons, avant de leur ranger, l'intime conviction qu'il allait falloir rassembler toutes les autres pour espérer arracher la moindre happy end pour cette mission. Un autre tunnel. Tant mieux, avoir un mastodonte comme moyen de transport était particulièrement classe... Et une fois revenu, cela le rendrait plus sexy, si il venait à raconter ce fait ! Mais ce n'était pas son genre. Un sifflement. Oh, alors le prochain allait être ce genre d'étage, héhéhé !


Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mer 14 Juin - 18:29
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Ven 16 Juin - 16:30
Mer Sans Fond (Désert Chatoyant) – Sixième Etage

Il y eut de la lumière, celle du véritable soleil. Rowen se doutait de ce qu'il venait de se passer : une distorsion poussant à un changement temporaire de Donjon. D'après ses estimations... Le mythique Désert Chatoyant. Aaaah, leurs oreilles... Le sifflement devint un bourdonnement. Non point celui d'un drôle d'Apitrini, mais celui d'un imposant Libégon, qui semblait avoir déjà pourchassé impitoyablement moult équipes d'explorateurs. Wailord ! Mais leur compagnon de transport n'avait pas traversé les réalités, lui... Comment allait-il ? Bien... ? Seul... ? Qu'importe, après tout, il n'était en rien un ami, n'est-ce pas Glyphe ? Sinon tu lui aurais demandé de vous aider, au lieu de le manipuler indirectement ainsi. Et puis, pour le moment, le problème était ce dragon des sables. Géraldine employa Psyko pour le plaquer contre un mur de sable, permettant à notre trio de protagonistes d'éviter un dur et inutilement épuisant combat. Bam. Bam. Bam. Des percussions ? Ou plutôt, des symboles ? En tout cas, la musique créée faisait s'agiter le sol mouvant de manière rythmique et coïncidant avec elle-même. Séléna... Si seulement tu étais là... La chaleur serait toujours si douce et agréable... Mais toi et ton aura furent absents, alors... Faire sans, souffrir un peu plus... Aucun oasis dans lequel se perdre, fictif ou réel... L'eau précédemment quittée devint subitement regrettée. Le désert se fit labyrinthe. Ou plutôt, il s'agissait de sa nature désormais révélée à Solgaleo... Ou pas, qui sait, avec ces distorsions, tout mensonge peut transcender sa condition illusoire... Un grand monolithe de quartz, telle une lance prête à percer les cieux, au milieu d'une salle carrée. D'en haut, la Fluvetin le vit fuchsia. A droite, le Pichu le vit orange. Et de derrière, le Spiritomb le crut arc-en-ciel. Ils eurent tous les trois raison et tor'empara des lieux, forçant la fuite à continuer.

Des fossiles éparpillés et incrustés, sans aucune organisation un minimum esthét en même temps, chacun en avait compris une partie, ignorant le tout. Un incendie impromptu stique. De Vieux Ambres, aussi bien que des Fossiles Dôme, des Nautiles, avec leur tenant compagnie des fossiles Racine, Griffe, Crâne, Armure, Plaque, Plume, sans oublier les Mâchoire et Nageoire. Un véritable trésor, pour tout paléontologue cherchant à aider à faire revenir à la vie quelques-uns de ses confrères disparus ! Enfin, l'humain était le seul avec la technologie nécessaire à cet acte presque de nécromancie... Héhéhé, cette vérité allait bientôt devenir un mensonge, au grand dam de Coeur Noble. De la lave coula sans crier garde, formant des rivières miniatures, mais aussi un symbole qu'un oiseau aurait reconnu comme étant celui du gardien de ces lieux. Le pouvoir de cette terre finale s'activa. Le soleil arbora un voile sanglant et grossissant, menaçant de tuer toute vie, suivant ses caprices. Les empreintes rocheuses subirent un traitement spécial, et s'illuminèrent à l'unisson... Le résultat fut un groupe de Pokémon enragés envers le jeune adolescent, l'oiseau rose bonbon, et le spectre blanc. Magnifique ! Quelle belle seconde chance, héhéhé ! Toujours aussi manipulés ! Toujours aussi libres ! Les percussions, encore. Des sables mouvants engloutirent alors les ressuscités. Mais à bon mettre des ennemis et des défis sur un chemin si c'est pour les enlever magiquement, sans effort. Profondément lassant et vexant. Un Bourrinos, tout droit sorti d'un nul part pas si nul part qu'on pouvait croire, emporta nos protagonistes sur son dos, les forçant l'accepter comme moyen de transport. Très bien, très bien, mais qu'il ne se plaigne pas pour l'état de son dos après. Des chemins tortueux, et escarpés. Dans un Donjon situé dans un désert. Pourquoi pas. Un petit côté montagneux était original. Surtout avec sa neige, neige qui s'esquissait à l'horizon. Etait-ce un Lakmécygne ? Oh, non, juste un signe quant au futur dans l'attente. Des flocons brûlants. Un Hexagel crachant du sable et des flammes. Un Kraknoix construisant son igloo. Un Sabelette d'Alola s'amusant lui à imiter avec un travail minutieux de la part de ses griffes un Trépassable. Un Morphéo entre flocon et soleil, entre soleil et grêle. Une grêle douloureuse. Certes, la tempête de sable la remplaçait parfois, mais elle aussi blessait, en revanche, cette dernière ne blessait point le Bourrinos, au moins.

Il fallait se décider, non pas entre monts et merveilles, mais entre mont et désert. Les vents furent choisis. Ce Donjon devait laisser sa place, déjà usé, déjà jeté. L'âne, triste, versa quelques larmes, une aventure trop courte pour le pauvre personnage plus que secondaire ou même tertiaire, quaternaire. Tout le monde allait lui aussi le jeter, dans l'oubli. Il s'y était préparé dès le début... La douleur le transperçant devait-elle pour autant être banalisée ? Tous ceux devant aider Coeur Noble, devaient-ils juste montrer un sourire, donner les conseils adéquats, pensés ou non, feindre ou pas une gentillesse devant apparaître sincère et se taire une fois abusés d'eux ? Une rébellion était impossible, une révolution non. Le feu mis aux poudres pouvant passer au travers de tous filtres, Glyphe, Géraldine, et Rowen traversèrent l'escalier qui allait les mener dans un nouveau monde...




Dernière édition par Rowen le Ven 16 Juin - 16:31, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Ven 16 Juin - 16:30
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Sam 17 Juin - 16:26
Mer Sans Fond (Mt Avalanche) – Septième Etage

Il y eut aussi de la lumière à l'arrivée, en revanche, elle fut bleutée, gelée, mourante... Le même phénomène, huh. Prévisible. Un bourdonnement ? Complètement absent. Le sol glissait. Rowen trébucha de par sa malchance, et ne put alors se relever. Amusante, cette friction. Une pente fourbe. Le Pichu dut se plier aux formes que prenait localement cette dernière. Géraldine et Glyphe s'en allèrent dès qui leur en fut possible secourir leur pauvre meneur. La pierre du Spiritomb, enfin, surtout ses particularités, l'empêchèrent de subir passivement les preuves d'hostilité de cet étage. D'ailleurs... Ah, oui... Ce devait être le Mt Avalanche... D'ailleurs, en en parlant, une avalanche serait fort fâcheux, comme évènement... La distorsion prit en compte ce non-désir, ricanant, elle n'allait tout de même pas refusé une idée que lui donnait ses victimes, qu'importe son absence d'originalité, ce n'était point pour autant une raison de la jeter...! Des rochers blancs, ou plutôt de gigantesque boules de neige compactée, dévalèrent à leur tour le semblant de toboggan. Non- L'oiseau rose bonbon et le spectre blanc... Ne purent rien empêcher... Rowen fut tué... Ou pas. Les dangers venant d'en haut de la pente, une fois en contact avec lui, explosèrent... Ce fut sans compter sur un Abri de secours, capacité maîtrisée peu après la mission à la Grotte Brasier. Un Cadoizo poursuivit le trio dans son traîneau en bois peint. Des cadeaux par-ci par-là, tous pire qu'empoisonnés, ne risquant absolument pas de régénérer la moindre vitalité. L'Abri n'allait bientôt plus pouvoir être utilisé... Le souffle des explosions fut remplacé par celui d'un borée. Les projectiles furent complètement déviés. Ce vent... Emportant le donateur ailé... Portait aussi une musique... La troisième... Celle d'une flûte... Mais d'une flûte triste, froide... Qu'importe, cette même flûte l'avait sauvé après tout, héhéhé ! Une plateforme arrêta cette épuisante glisse-poursuite. Le prochain obstacle se prépara alors dans les coulisses.

Une salle, au plancher se révélant être les dos de multiples Séracrawl. Les réveiller ? Hors de question ! Un couloir, à la constitution identique. Pourquoi cette sensation d'être épié. Un œil volant pour un instant s'éternisant. Du sang souillant petit à petit les murs. Ce devait être une illusion. La recrue de Coeur Noble venait de se rendre compte du piège dans lequel lui et ses camarades venaient de tomber. Le repère d'un spectre. Ce dernier sortit de sa cachette, un Momartik sans plus aucune maison, ou esprit, ou avenir, et bombarda nos protagonistes à l'aide de sa puissante énergie spectrale. Encore se protéger... C'était le seul passage pour pouvoir continuer et atteindre l'escalier, alors... Il fallait à tout prix... Passer cet ennemi... Les astuces de Glyphe furent inefficaces. Celles du Pichu, idem. Géraldine... Point son genre, que d'en préparer. En revanche, ce fut elle qui trouva de quoi solutionner la situation. Un doux, doux parfum... Dors, s'il te plaît. Oui, toi qui a déjà beaucoup connu le repos... En profiter pour s'en aller, rapidement, sans perdre de temps. D'étranges failles taillèrent le ciel, avant d'être pansées. Rien n'y existait ni ne pouvant y exister, alors tant mieux. Un Lokhlass ? Non, tu ne les emmèneras nul part ! Pas même là où dominent les illusions et où le temps se perd ! Des... Lucanon intégrés, comme avec le Wailord ?! Oh, tout pouvait s'arranger... Avec un peu de diplomatie et de quoi se faire bien entendre. En plus, le fidèle Pokémon de transport  glissait à merveille tout en arrivant à se contrôler. Très bien, alors, marché conclu, héhéhé !

Pourquoi cette tristesse. Pourquoi cette neige se révélant être cendres. Qu'est-ce qui pouvait les attendre, en haut. Parce que oui, la descente ne pouvait durer qu'un temps. Oh, la température semblait être aussi équilibrée qu'un funambule amateur. Un Ouisticram à la flamme arrière bleue. Un Salamèche concerné par ce même phénomène. Intéressant. Un feu d'artifice anima le ciel. Comme quoi, certains n'ont vraiment que ça à faire de leur vie, huh. Des statues. Très réalistes, comme statues. Des cadavres avaient servi de moule, après tout... Le père, un Dracaufeu Z. Choisir était trop difficile, surtout entre deux types de pouvoir, alors autant tout prendre. Une grêle voulut s'abattre sur Coeur Noble, devenant pluie avant d'avoir pu s'approcher suffisamment de sa cible, à cause de la chaleur se faisant parfois extrême. Ah, bien fait, ennemi naturel, bien fait... Les vents se firent puissants, comme si ils tentaient d'expulser un groupe d'intrus restés un peu trop longtemps que prévu dans son territoire. Lokhlass, brave cela ! Et il le fit, à l'aise, puis fier de lui-même pour son accomplissement, fierté se montrant au travers de son grand sourire que Géraldine s'empressa de critiquer, sans s'excuser une fois son méfait engravé. Celui se sentait seul regarda l'escalier. Mais tous se sentaient seuls à cause des dysfonctionnements de la réalité. Désolé, mais toi aussi, tu reçus les mêmes remerciements : rien. Ne pas tomber, ahaha... Une autre musique allait bientôt se faire entendre, synonyme de nouvel instrument mais surtout de nouveau Donjon, de nouvelles blessures aussi...


Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Sam 17 Juin - 16:26
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Dim 18 Juin - 16:37
Mer Sans Fond (Volcan Géant) – Huitième Etage

Bien évidemment, la lumière fut encore et toujours au rendez-vous, n'ayant prévu d'abandonner qui que ce soit... Pour le moment, en tout cas. Froid, chaud, froid, pour finir avec la chaleur ici... Une alternance lassante, et point bonne pour la santé de Coeur Noble. Une gigantesque colère enfouie. Quelques souvenirs de réveillés... Soudainement, l'ombre fut. Rowen jeta un coup d'oeil au ciel, ignorant le recyclage. Ce qu'il y vit le pétrifia. La patte d'un Grolem surdimensionné. Un Ecrasement serait le dernier, autant de Lilliput de différence n'allaient leur laisser aucune chance, huh... Abri... ? Inutile... Autant se faire crêpe, puis bénéficier de l'état de béatitude correspondant. Aux Baies Oran, Nanana, voire Stekpa. Un véritable régale. En revanche, un destin peu enviable. Non, ne point se faire manger ! Géraldine utilisa Psyko . Contre toute attente, l'attaque réussit à repousser le pied qui s'était dangereusement trop rapproché. Argh, une autre offensive se rapprochait ! Se risquer à retenter un contre psychique ? A ce jeu là, le Pichu savait que celui qui allait perdre en premier ne serait certainement pas leur ennemi... La Fluvetin emporta son meneur dans ses serres, laissant Glyphe se débrouiller tout seul comme un grand. Des sillons traversaient le monolithe vivant, quelques-uns faisant penser à de profondes et douloureuses blessures... Le pauvre, même si s'apitoyer sur lui aurait dû être en bas de la liste des priorités, et on se demanderait pourquoi, héhéhé. Le Spiritomb essaya de monter sur le colosse. Action réussie, grâce à de la Tricherie. Le Grolem enragea. Comment d'impertinents minuscules Pokémon pouvaient ne serait-ce qu'oser.... Grrrh... GRRRH... Ces mêmes sillons, pris d'une inspiration légendaire, se remplirent de lave, échouant à mettre en danger qui que ce soit, même le spectre blanc qui avait manqué de justesse de se faire piéger. Le calmer... Mais comment... Peut-être en évitant de l'énerver davantage, qui sait... Mais serait-ce suffisant... Le doux, doux parfum fut inefficace... Les chatouilles aussi... D'autres percussions. Cela allait-il devenir une habitude ? Des cymbales, non, des tamtams libérant une ardent vigueur sonore. Paradoxalement, ce fut ce qui apaisa le mastodonte de roche. L'acide rouge disparu, et un autre changement se produit, l'évolution Alolienne de leur nouveau moyen de transport malgré lui...

L'exploration des crevasses de leur hébergeur commença. Le premier obstacle se montra bien assez rapidement. Brûlant seulement les pêchés, un Lugulabre, jouant à je me cache dans le mur et j'en sors sans que tu aies le temps de régir pour te bombarder de flammes et de maléfices que tu préférerais ne jamais voir coller sur ta peau ou ton esprit. Qu'à cela ne tienne, une solution allait bientôt être mise en place. Un essai d'exorcisme, de la part de Glyphe. Une lumière platinée allait faire fondre un soleil d'airain contrefait. Un éclat, et puis aucune trace de celui qui souhaitait leur tendre une embuscade. Momartik... Lugulabre.... Lugulabre... Momartik... Ce devait être un signe pour signifier que Lune de Givre les attendait un tout petit peu plus loin, oui, héhéhé ! Un simple mirage. Si eux aussi avaient entrepris d'explorer ce Donjon... Seule l'agonie leur serait reflétée. Des cendres recouvrèrent leur passage. Une fois ces cendres foulées, elles s'enflammèrent. Une fois enflammés, un carillon lointain, comme si il provenait du haut d'une tour, sonna. Et alors les flammes dansèrent, tels des êtres vivants pleins de fougue, avant de justement devenir à nouveau des être vivants, plus précisément de petits Pokémon en tout genre. Aucun regard leur étant adressé, ni même aucune surprise. Oh, soit, soit. Escalader, de plus en plus haut. A ce rythme, traverser cet étage et retrouver l'escalier parmi une profusion d'éléments gigantesques allait leur prendre les neuf vies d'un Feunard. C'était sans compter sur l'ingéniosité opportune d'unbrave Magnézone passant par là. L'aimant vivant guida Coeur Noble jusqu'au niveau du « canon » du Grolem, les attendant lorsqu'ils avaient besoin d'une pause, de repos. Une fois tous arrivés... Le plan allait pouvoir s'activer. Dérégler le champ magnétique... Les recouvrir d'une protection d'ondes sophistiquée... Bien bien, tout était désormais activable ! Et fut activé. Initialisation du canon à Pokémon, direction l'escalier. Trois... Deux... Un... Zéro... Moins un... Oh, il fallait arrêter de compter ? Bref. Feu !

Etre projeté ainsi, à très grande vitesse et altitude. Un sensation d'être sur le point de finir au purgatoire distordu. Une fausse gravité, celle de pêchés potentiels et accomplis. Mais quelle est cette oppression arbitraire. Autant la nier, c'était possible, alors faisable. Se sentir ainsi aussi libre qu'un Altaria. Cotonneux, n'est-ce pas. L'objectif se rapprocha à toute allure. Euh, mais comment allait se dérouler l'atterrissage... Très bonne question, mais il devint trop tard de la poser, le socle pour cette tâche ayant disparu ! Mince... Mais le Magnézone voulait leur réussite, n'est-ce pas... Il fallait faire confiance à celui dont Palkia les avait séparés brutalement... Une grande gueule entièrement constituée de ténèbres se matérialisa, engloutissant sans crier garde Géraldine, Glyphe, ainsi que le jeune adolescent. Ah, elle ne mangeait pas les crêpes ! Il fallait avoir accepté cette transformation irrévocable ! La blague. Les ondes les empêchèrent de se faire impitoyablement broyer, tandis qu'ils furent emmenés dans le prochain Donjon, lui sans lumière...


Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Dim 18 Juin - 16:37
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Lun 19 Juin - 10:20
Mer Sans Fond (Abysse du Monde) – Neuvième Etage

Rien ne les accueillit dans ce nul part, si ce n'était cette odeur putride accompagnée de ce silence morbide. Glyphe dut aussi briller pour permettre à ses camarades de pouvoir recourir à leur sens de la vue. Peut-être que les ténèbres aussi avaient toute leur roue et spectre de couleur, pour quiconque était capable de les remarquer... Oh, non, si elles renfermaient un secret aussi merveilleux, même aussi bien caché, on n'en aurait point aussi peur. Un sens de l'orientation déboussolé. Des réserves de nourriture qui commençaient à s'épuiser. Et dire que ce n'était encore que le début... Coeur Noble et ses membres n'étaient-ils pas actuellement dans un estomac ? Non non non, brrrh, aucune nourriture leur étant comestible allait s'y trouver, à moins de s'adonner à des pratiques culinaires fort douteuses et traumatisantes... La gourmandise, ou plutôt la gloutonnerie. Des rochers s'invitèrent dans ce monde, avant de se faire dissoudre au néant par un acide non pas flamboyant mais invisible, cette fois-ci. Ah... Comment sortir... Leur protection n'allait point tarder à s'effacer, et donc, eux aussi par la même occasion... Lui donner quelque chose lui étant impossible à digérer... ? Oui ! Le Spiritomb ajouta à son éclat de quoi repousser ce mal, faisant ainsi exploser ce dernier et les libérant dans un nul part plus sombre encore. Un Monorpale se révéla. L'épée du jugement. Une aura redoutable. Le jugement commença, l'issue déjà connue et injuste. Coupable. Sentence. Peine de mort. Exécution. Des éclairs noirs entravèrent le groupe, même le spectre blanc, se faisant chaînes privatrices d'énergie. Un mouvement de balancier au ralenti. « Rowen, Pêcheur de la Paresse, je te condamne au non-repos éternel ! Géraldine, Pêcheuse de l'Orgueil, que tes futures incarnations n'aient le droit à aucune ambition quelconque ! Et toi... Glyphe... Malgré tes repentances... Je suis désolé... De devoir... Te forcer à rejoindre Arceus. » Un bourreau contraint de suivre des ordres provenant d'une entité n'ayant rien de bienveillant. Un mouvement final au ralenti. La cinquième musique, elle se révéla enfin. Perçant le silence des ténèbres, éclairant les pierres précieuses parsemant les murs traîtres, un autre vent sonore. Le tranchant de la lame ne coupa qu'elle même, les fragments s'éparpillant, emportés à leur tour. Encore un mort, certes, un ennemi, mais un mort. Peut-être que c'était mieux, pour lui, que d'être manipulé sans aucun espoir de liberté... Celui derrière toutes ces machinations spectrales allait devoir payer, un jour, et le plus tôt possible, ce même jour... !

Sommeil... Le Pichu s'effondra sur le sol, sans glisser, sans se relever. En avait-il envie, au moins ? On se jouait de lui, on jouait avec lui, en tant que simple jouet. Cela suffisait. La lune devait mettre un terme à cette mascarade. Zzzz... Le fait de ne pas agir... De n'avoir aucune responsabilité... Aucune cause, et donc aucune conséquence... Oui, parfait... Rien n'allait plus pouvoir le juger.... Rien n'allait plus pouvoir le faire souffrir... Ne plus ressentir devait aussi procurer une extase semblable, alors pourquoi pas essayer. La volonté rebelle accepta de ne plus se rebeller, en ayant assez que tout se répète inlassablement, s'étant de plus résigné au fait qu'une révolution était aussi mais surtout rien d'autre qu'un tour sur soi-même, on avait beau avoir vu le monde, celui-ci n'allait point changer pour autant, huh... Des murmures toquant à la porte de son esprit. De qui pouvait-il donc bien s'agir. Toc toc. Personne. Quelle ridicule farce. Le jeune adolescent retourna au salon, dans l'objectif de s'endormir sur le canapé. Un petit Pichu y était déjà. Lui-même, une image de son passé. « Est-ce vraiment ce que tu désires ? » Bien sûr que non, mais le choix n'avait jamais jamais vraiment existé, alors... « Penses-tu vraiment que tu ne peux plus rien faire ? » Et bien... Ses cartes étaient déjà toutes épuisées, et ses nouvelles pioches ne lui donnaient point de quoi se dresser face à ce système... « Et si il existait de quoi briser tout cela, pour créer un monde meilleur » Huh... Encore faudrait-il y croire... Et puis... Dormir était tellement mieux... A quoi bon fournir le moindre effort, après tout... « Je ne veux pas mourir, ni vivre ainsi, [ Rowen / toi / moi], je t'en prie, ne nous abandonne point ! J'ai peur... » Erf... Soit... Aller une fois à l'encontre de ses pulsions, et encore une fois reprendre en main la torche de l'espoir, quitte à ce qu'elle se fasse souffler par le blizzard du désespoir.

En haut. La Fluvetin se sentit dans un mal-être total. Inférieure... Inférieure... Tu es inférieure... Subis le regard que tu portes aux autres... Une forme de rejet de soi-même, un cœur écoeuré par son propre fardeau émotionnel. Un retour du Karma ? L'oiseau rose bonbon eut un sourire d'esquissé sur ses lèvres. Une solution absurde fut produite par son esprit. Si elle subissait ce qu'elle pensait des autres, alors... Huhuhu... Un bien-être absolu remplaça le tout. Considérer le reste des Pokémon comme supérieurs, en revanche, se considérer encore plus supérieure par rapport à eux, la voilà, la clé à laquelle seule elle pouvait penser. Tout simplement les voir comme ses égaux ? Jamais ! Une reine doit savoir dépasser ces stupides dilemmes, et faire rager ceux la pensant limitée ! Au loin, un cristal. Rowen aussi l'avait remarqué. Une volonté d'être possédé se dégagea de la petite pierre. Trois prétendants. Qui allait en premier l'attraper. Des regards de défi furent échangés. Bim ! Bam ! Boom ! Et le vainqueur fut... Le meneur de Coeur Noble, bravo ! Un cristal Z « vide » était désormais sien. Il allait s'avérer utile dans le futur, c'était certain, mais il allait tout d'abord falloir l'activer, chose impossible ici. Prochain objectif... ? A question simple, réponse évidente !

Une pluie de fragments d'étoiles scintillant illuminèrent la voie de nos protagonistes. De chaque couleur de l'arc-en-ciel, héhéhé. Comestibles, en plus, et revigorant, une aide précieuse. Un non-lieu eut lieu. Le tribunal se démonta. Les innocents venaient de vaincre face aux pièges moraux. Un chemin vertueux, enfin, non, même pas, leur voie n'avait pas besoin d'un tel qualificatif prétendument mélioratif. L'aventure n'allait pas s'arrêter, leurs bonnes actions non plus. L'escalier se présenta, plusieurs lumières se préparèrent à les inviter, pour compenser les ténèbres de l'abysse, et alors l'ami fidèle fut emprunté, le Froussardine se rapprochant, ou plutôt, eux le faisant. Le cosmos coulait en eux, et peut-être que, peut-être que leur observateur et guide indirect allait être rencontré tout là-haut, en tout qu'astre à son poste de sentinelle céleste. La chaleur du soleil, et l'apaisement de la lune, oui, ces sensations ne sauraient être éclipsées par les sombres nuages spectraux, parole de Pichu !




Dernière édition par Rowen le Mar 20 Juin - 9:09, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Lun 19 Juin - 10:20
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mar 20 Juin - 9:04
Mer Sans Fond (Escalier Céleste) – Dixième Etage

Tellement de regards entourant Coeur Noble, mais aucun d'entre eux ne se concentrant sur eux. L'astre de la nuit fut malheureusement absent, tout comme son comparse du jour. Une tornade bleue, en simultané avec une tornade rouge. De la première naquit un froid Séléroc, de la seconde un ardent Solaroc. La grande marche sur laquelle se trouvaient nos protagonistes se corrompit de givre. Un rayon de lumière concentrée la sépara en deux, sans pour autant séparer le groupe.Une constellation fut tracée sur la toile astrale. Celle du Wattouat. Alors les duo de gardiens se vit entouré d'électricité impulsive. Des lances de foudre se préparent à plonger. Rowen les repoussa avec sa propre énergie, qui était ici la plus adaptée. Puis, un autre dessin d'étoiles pour une autre aura, et une nouvelle manière d'attaquer. Le corps-à-corps avec Tauros, des météorites attaquant via les angles morts pour Diamat, des bulles charmantes piégées avec des maléfices une fois le tour de Krabboss venu, enchaînées par des attaques sonores brûlantes grâce à Némélios, des illusions traumatisantes à cause de Gardevoir, des partages de vitalité inéquitables suite aux essais de Magirêve, un bon nuage empoisonné offert par Rapion, des flèches dangereusement à haute température tirées avec l'aura de Galopa, des aiguilles toxiques propulsées à l'aide de celui de Nidoking et de Nidoqueen, et pour finir la déluge présenté par tonton Laggron et un aller-simple de manqué au royaume des rêves avec mamie Luminéon. « Oh, mortels, vous avez réussi cette épreuve. Mais n'oubliez pas qu'avec les hauteurs vient la chute, la vie elle sera toujours suivie de l'antagoniste mort, et que vous devrez toujours progresser si vous ne désirez pas vous faire écraser par la roue du ciel qui continuera de tourner sans vous, tout comme cette planète. » Les vatars disparurent alors, sans laisser la moindre trace. Une migration de Granivol. Oh, des peluches volantes ! Le Pichu ne ressentit point de dégoût, cette fois. Mais pourquoi, plutôt que fuyaient-ils, au juste. Une cicatrice, ne pouvant plus être guérie. Du venin purifié, celui d'une éternelle lutte fratricide. Non, ce ne fut point un nuage, juste devant eux, mais de la fourrure, une fourrure si douce, si soyeuse... Tâchée de sang, aussi. Un Mangriff dont les dimensions rivalisaient avec celles du Grolem. Des griffes qui ne sauraient admettre des limites à leur tranchant. D'ailleurs, ses propres limites, il allait falloir les surpasser, pour survivre. Fuir, oui, mais où, huh. Quelque chose se balada, activant une à une les notes de la victoire et de l'espoir, libérant ainsi la sixième. La réalité s'effondra, une impression de déjà-vu effectivement déjà-vu, des éclats de réalité se déposant sur l'escalier qu'empruntait Coeur Noble, tels des pétales de Roserade. L'anormal Pokémon fut chassé, et revint là où il était censé exister. Un vent majestueux, provenant presque de l'âme, arrivant à donner foi en ce monde à ceux qui y avaient tiré un trait, permettant de voir la beauté en tout, voilà ce qu'était cette fabuleuse musique...

Escalader, pour arriver à accéder à la marche suivante, la vue gênée par l'effondrement constant se perpétuant. Son sol fut d'un rouge primitif, et une fois foulé laissa s'échapper un do qui saurait éviter à tous un dodo pour un long moment, de par l'énergie qu'il dégageait, héhéhé. De la peinture rouge était responsable de cette couleur, une peinture rouge très pratique plus communément nommée « sang ». Eviter de se blesser, parce qu'il s'agissait du but de la nature, ici, que d'ouvrir leur peau pour en sortir le précieux et délicieux liquide, à l'aide de pics, ou de pailles, par exemple, à la Nostenfer. Encore un mur de gravi. Orange. Rassurant... Ou pas. Le ré actif. Une volonté de toujours vouloir bouger, s'agiter, dans tous les sens, sans s'arrêter. Evite ce rocher imitant la danse du ventre d'une Joliflor. Esquive les météorites et leur motif de chute parfaitement rythmé. Une courte échelle, et... Une marche jaune. Un  gai mi fut entendu. Un faux désert, à première vue. Le sable ? Des miettes de cookie, miam ! Qui souhaiterait partir d'ici, franchement... Ceux qui avaient un  gourmand Grotadmorv point partageur à leurs trousses, peut-être. Effectivement, il s'agissait d'une très bonne raison. L'euphorie fut délaissée, au profit de... Le vert était prédominant, ici. Un fa pas si fade que ça résonna. Tellement de verdure... Une véritable maison paradisiaque. Si on ignorait le Lilia étrangleur, bien évidemment. Une clairière paisible. Pfiou, enfin un repos, et de quoi refaire des réserves. Les baies étaient fort juteuses, tant mieux. Tant qu'elles n'étaient point maudites ou empoisonnées, de toute manière, brrrh... Le Germignon oracle les observait, son image d'un instant attrapée par un jeune adolescent à moitié endormi. Il était temps de reprendre l'aventure, désormais, à moins de ne pas se soucier du sort du client de leur mission déjà extrêmement difficile... Bleu. L'océan des débuts. La Limonde et le sol musical ainsi qu'océanique, quelle blague recherché de la part du meneur de Rowen, vraiment. L'écume les berçait et stabilisait leur santé mentale. Une fois une dizaine de minutes passée, un siphon les emporta à l'avant-dernière étape. Violet. Une ville ressemblant à Bourg-Trésor en ruines. Un écriteau censé présenter la scène comme étant un futur proche. Qu'importe, souviens-toi de ta promesse, détruire tout ce système de marionnettes. Les spectres ricanèrent à leur passage, se mettant en arrière-plan, ne prenant aucune initiative hostile...

Non, ce ne pouvait se terminer ainsi. Encore un cycle. Le Séléroc et le Solaroc... Partez ! Partez ! Arrêtez ! Cela suffisait ! Coeur Noble s'extirpa de la roue de leur propre volonté, pour se retrouver à la dernière marche. Indigo, accompagnée du si final et des infinies possibilités mais aussi des conditions et des entravantes obligations, fort paradoxal, n'était-il point. Une odeur de plante inconnue, poussant à la curiosité. Résoudre un mystère, leur but, et une ribambelle allait leur être offerte. Un coffre. Le Spiritomb l'ouvrit, en mit le contenu dans son sac, puis fit comme lors de la dernière fois qu'il avait trouvé un petit trésor. Une excuse... ? Qu'importe, c'était déjà pas mal... Un autre escalier ? Une fois franchi, la septième n'allait plus pouvoir tarder, héhéhé...

Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mar 20 Juin - 9:04
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mer 21 Juin - 18:50
Mer Sans Fond (Jungle Mystère) – Onzième Etage

Une brume enchanteresse se déposait sur l'éclatante et variée verdure. Un climat humide, et pourtant, le soleil frappant. Pousser les obstacles sans pour autant porter atteinte à la nature fut le véritable défi. Un environnement qui rappela à Coeur Noble la quatrième marche de l'étage précédent. Tout brûler... Résister à la tentation de le faire... Mais de toute manière cela n'aurait point vraiment été possible... Un feu électrique, peut-être. Ou tout trancher avec du vent, comme celui de Géraldine ou de ces mélodies ! Mais ces derniers ne faisaient et ne pouvaient que protéger... Une pyramide boisée entra dans leur champ de vision. Une merveilleuse aura, oui, elle dégageait exactement cela. L'impression de manger une Baie Framby transcendante... Au parfum  et au goût ayant maturé pour atteindre la perfection atteinte en cet instant... Miam ! Dommage que cette même perfection n'était que sensation désincarnée. Tout en haut de la structure, la surplombant, une statue d'un Matoufeu tenant voracement un Passerouge dans sa gueule, des plumes s'échappant, leur ancien propriétaire lui en étant désormais devenu incapable. Un met de choix, rien que pour lui en plus, héhéhé. A quoi bon partager, après tout, quand on est suffisamment fort pour avoir tout pour soi. Dispersées sur ce trône, d'autres sculptures, chacune représentant un Pokémon communément considéré comme étant fragile. Après moult réflexions et observations, Rowen les détruisit toutes, surtout les Fluvetin et les Pichu. Pfiou, épuisant, mais cela en valut la peine. Quel déséquilibré réseau trophique, ou représentation de la hiérarchie des êtres vivants, tout de même. D'autres lieux dégagèrent eux aussi une atmosphère similaire. Des îlots suspendus dans le ciel, avec chacun ses propres cultures : arbres fruitiers, petits buissons à baies, potagers et leurs farandoles de légumes, mais encore anthologies de fleurs toxiques, d'autres comestibles, certaines tout simplement gracieuses. On pouvait s'apercevoir de l'existence d'un îlot central, les autres formant alors les rayons du soleil qui existerait alors peut importe le moment du jour... Le troisième fut là où se cachait une impérieuse statue de Zékrom chryséléphantine, immaculée, narguant Dialga et ses conséquences, comme une véritable représentation de l'Idéal. De l'électricité statique ambiante – horreur à venir, attention ! - ébouriffa le plumage de la digne Fluvetin, créant un scandale, une polémique digne du RioluGate qui précédait cette aventure de plus plusieurs décades. Le jeune Rowen s'improvisa bon coiffeur, la princesse fut alors calmée. Ouf, heureusement... Des colonnes brillant telle la lune. Un temple de Luna- Cresselia ? Une fois approché, les noires pensées furent chassées. « Arriveras-tu à comprendre ce qui ne peut l'être, je me demande... Dépasse tes limites, fais éclater la vérité inexistante, impressionne-moi ! » Argh, de la télépathie forcée. Des morceaux de feuille d'automne broyées, apportés par le dernier vent. La septième musique. Un énorme mensonge. Les déchets végétaux s'appliquèrent sur les pierres du temple,amoureusement, enfin, non, certainement point ainsi, cachant ainsi les runes gravées dessus. Le plus terrifiant ennemi de Coeur Noble venait de faire son entrée dans sa salle de contrôle, intéressé par l'issue de tout ceci.

Glyphe proposa d'investiguer les vestiges plutôt bien épargnés, ce à quoi ses deux compagnons d'exploration acquiescèrent. Un autel luisant. Une fontaine de sang. Dessus... Un cadavre de Magicarpe... Autopsie demandée, autopsie faite. Mort très récente, causée par des griffes félines, ce qui fut confirmé par les pattes de Chaffreux, rendues visibles très certainement parce que le coupable avait marché sur le liquide rouge sans avoir fait attention, et que, de fil en Anchwatt, l'indice fut créé. Ce constat, une vérité, ou pas, donna une autre balle au barillet du pistolet nommé « destin », celui avec lequel chacun doit jouer en permanence à la roulette russe. Suivre les traces, prudemment, avec tout le professionnalisme d'un détective. Oh, un cinquième. Un mausolée, décoré de preuves de foi envers Arceus. A côté... Un Chaffreux aux pattes tâchées de la couleur qui allait le trahir, avec une Qulbutoke. Le jeune adolescent, les annonçant coupables, les attaqua verbalement d'emblée de jeu, leur demandant des explications. La fuite fut leur réponse. Point étonnant, ils étaient des hors-la-loi qui ne souhaitaient absolument pas avoir affaire directement à des explorateurs, eux. Créateur de Mystères, une équipe fort singulières, créant des légendes urbaines, un monde fait de rumeurs, le propageant, sculptant des énigmes au gré de leurs envies, malgré les dégâts collatéraux psychiques en résultat envers leur victime, proposant aussi à d'autres de leurs congénères de les aider à complexifier leurs méfaits pour les rendre inatteignables. Quelle ironie, que de les rencontrer ici, dans la Jungle Mystère, huh. Un cul-de-sac. C'était terminé, zéro issue, on était passé de Aba à Zygarde. Ils durent alors se défendre, et le firent plutôt bien. Le Spiritomb et la l'oiseau rose bonbon ne virent dans leur alibi qu'un tissu de mensonges, mais Rowen, lui, se pétrifia. « Nous ne sommes pas vos jouets, alors, arrêtez ! » Un Magicarpe tout droit sorti du lieu de culte de la lune des rêves agréables, ensanglanté mais vivant, leur sourit, puis disparut. Tsss... ! L'hostilité artificielle fut brisée. Un groupe se séparant de nouveau en deux. Un chemin littéralement épineux... A sa fin, une statue d'un colossal Solgaleo de bronze, reflétant le soleil d'une manière correspondant au fait qu'il en était l'avatar. Un Polarhume, devenant Ptitrouille, puis Yanma, avant de se bloquer en un maudit poisson rouge en temps normal impuissant. « Huhu... Vos associations d'idées ont failli vous faire vous éloigner de la vérité... Ou pas... Vous savez, certains de leurs actes ont vraiment, certes de manière indirecte, causé la mort d'un Magicarpe, dans un autre temple... Ahaha... Cette distorsion collecte les vérités perdues, les forgeant ensuite tels des mensonges, ne l'oubliez pas. » La brume l'emporta ensuite. Les ténèbres de l'océan étaient les « vérités » de ceux qui y périrent, leurs mémoires posthumes. … Peut-être était-il meilleur de laisser s'en aller ces paroles, qu'elles furent vraies ou non...

Un Lanturn taillé dans une pierre marine, faisant office de phare. A l'intérieur, l'escalier. Sept musiques, sept merveilles, désormais il était temps de rentrer. Quelqu'un les attendait, dans l'eau froide. Quelqu'un pleurait, espérant les revoir de tout son grand cœur plus grand que celui d'un Teddiursa. Quelqu'un avait aussi envie de continuer l'aventure à leurs côtés, ensemble. Ces personnes étaient la même. Wailord. Parce qu'il plus qu'un simple moyen de transport vivant. Son Sinistrail se détacha, il n'y en avait plus besoin, les conduire à destination étant son propre désir. Traverser le voile entre les deux Donjons, et... Oh non ! Mais qu'est-ce- Le déroulement des événements fut changé, pour le meilleur, mais surtout pour le pire...


Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Mer 21 Juin - 18:50
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1841-rowen-geraldine-coeur-noble
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1842-carnet-de-bord-de-coeur-noble
Apprenti
avatar
Grade : Bronze
P$ : 1500
Points d'exploration : 100 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 36
Masculin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Jeu 22 Juin - 16:54
Mer Sans Fond (???) – Douzième Etage

Ouch... La téléportation aurait pu être plus douce, c'était le cas de le penser. Une... Bibliothèque... ? Les retrouvailles avec le Wailord furent remises à plus tard. Un plancher d'albâtre, découpé tel un quadrillage précisément respecté. Des pages volantes, imitant les Granivol vus précédemment.L'une d'entre elles chuta aux pieds de Rowen. Ce dernier, intrigué, l'observa. Oh non... Une esquisse au crayon de bois. Un dessin d'un futur potentiel, ou d'un passé irréalisé. Un Pichu reconnaissable même parmi des milliards aux yeux maléfiques, prêt à donner le coup de grâce à un Fluvetin elle aussi à l'identité facile à deviner. Brrrh, jamais cela ne saurait se concrétiser... ! Une autre hérésie de papier. La guilde Groudoudou à feu et à sang, une ombre en arrière-plan ricanant. Et encore une autre. Un Spiritomb relâchant suite à des manipulations en série toute son énergie, rasant ainsi une partie dangereusement grande de la carte. Tellement de morts différentes sur les suivantes. De quoi donner la chair de Roucool à quiconque. Une sphère roula, ignorant comment se faire discrète auditivement parlant. Une boule de cristal, plus exactement. Témoignant des vérités reforgées en ce lieu. Elle déformait la vision de ceux plongeant leur regard, maquillant leur passé en les tenant responsables dans sa nouvelle version de l'histoire de leurs propres malheurs. Des cartes de tarot sur une étagère. L'arcane prise par le jeune adolescent, une fois retournée... Oh, la treizième. Un motif très rassurant la rendait moins vide. Peut-être qu'il ne s'agissait point d'un mauvais présage... Dans une autre salle, un observatoire, à la seule différence que les étoiles à observer étaient en bas. Comment... Etait-ce possible... A quelle altitude se trouvait cet endroit, au juste... Pendant ce temps-là, Glyphe feuilleta via télékinésie spectrale un flipbook qui semblait être interminable. Ce qui était narrée fut comment du jour au lendemain, une civilisation marine fut complètement dévastée. Une entité maléfique présentée comme étant aussi redoutable qu'un gardien de ce monde. Là encore... Etait-ce vraiment possible... ? Géraldine contraignit le meneur à l'admirer à l'aide du plus grand télescope de l'endroit. Une tablette, semblable à celle de la discorde, s'immisça dans l'ambiance, elle et sa nouvelle loi, ou plutôt épreuve. « Si venez à cristalliser votre avenir, alors il en sera de même pour vous » Le spectre blanc trouva un hamac, pour pouvoir s'y reposer avec tout le confort qui lui était dû. Le précieux givre commença à ramper sur la papatte gauche de Rowen, à sa grande frayeur. Géraldine, miraculeusement et mystérieux, fut épargnée par ce phénomène. Parce que l'avenir projeté dans sa cervelle d'oiseau, un dans laquelle elle les dominerait tous, était de sa propre création, et n'avait ainsi rien à voir avec de la cristallisation, malgré son immuabilité. Chercher de quoi y remédier, voire l'escalier, mais il était trop tôt pour ne serait-ce qu'espérer voir ce dernier, alors... Une … Introspection... ? Encore... ? Soit... Aucune réponse du lui à l'intérieur... Cela commençait parfaitement comme il le souhaitait, évidemment...

Une interruption pour le moins... Des plus aiguës. Ceux sur quoi les explorateurs de Donjon caverneux déferlent leur rage de ne jamais trouver le bon chemin du premier... Un mignon petit buveur de sang aveugle rencontré dès les premiers pas dans l'inconnu, qui ne saurait faire de mal à personne de suffisamment expérimenté... Oui, l'un d'entre eux s'était invité sans ticket à la fête. Un banal à en mourir de Nosferapti. Aucune originalité physique, pas même une locale altération chromatique, c'était dire à quoi on n'avait point dû chercher loin lors de sa conception. Respectant le cliché du je tape sans parler parce que je ne sais faire les choses autrement, la chauve-souris rivalisant avec la souris électrique niveau chevelure commença l'offensive, mais, puisqu'elle se croyait dans l'équivalent d'un fictif tour-par-tour... Au sol, plaquée en moins de temps qu'il n'en fallait pour célébrer cette simple victoire. En revanche, le froid, lui, n'allait pas se laisser vaincre aussi facilement... Réussir à créer sa propre image... Comme Géraldine avant lui... La tenant papatte  dans l'aile... Sur une plage, contemplant le soleil couchant, et la féerie de la nature, sans la moindre illusion ou souffrance... Qu'importe, que cela se déroulerait ainsi ou pas, le principal était de s'affranchir de cette pétrification imposée. Heureusement, cela fonctionna. Le maléfice se rompit. La tablette se retrouva piégé par sa propre loi. Rowen la brisa avec une câlinerie ignorant toute sa si grande douceur. L'harmonica, de nouveau, enchanta les oreilles de ceux en mesure de l'entendre. La deuxième note de musique bleutée devint en possession de Coeur Noble, enfin ! Plus que cinq, avant de les réunir là où les chemins se sépareraient... La mettre précieusement dans le sac, avant de repartir à la recherche du passage vers l'étage suivant. Des Nosferapti ne leur laissèrent aucun répit, à les gêner en apparaissant tout du long, sans pouvoir les prendre tous à la fois ou couper le temps d'attente voire les cinématiques obligatoires, de quoi bien se lasser et s'ennuyer. Eviter les bruits et le poison, fait. Des Rattata, désormais, les oiseaux et les rongeurs des commencements. Des attaques fort basiques, mais parfois enquiquinantes, comme par exemple Jet de Sable. Que la foudre pleuve et s'abreuve du sang de tant de futures victimes, héhéhé! Tellement normal, normal, avec tous ces Types Normal !

Un long couloir, tapissé de fresques retraçant l'épopée d'un dieu, le récit de la création telle qu'on y vivait il y a tellement d'années, non, de siècles. Une pelote de fil rouge pour ne pas se perdre malgré la voie toute tracée, la dérouler pour pouvoir s'y retrouver. Une sensation d'apaisement, de liberté. Des renforts psychiques ne parvinrent pas à arrêter qui que ce soit, malgré leur vaste éventail d'aptitudes et de facultés. Un peu plus loin... L'escalier... Se tenant d'une posture régalienne... Pfff, l'orgueil de l'oiseau rose bonbon était bien plus majestueux, nah. Le Pichu trébucha, Géraldine chanta, et le portail en marches fut emprunté, direction les eaux glacées...




Dernière édition par Rowen le Jeu 22 Juin - 16:54, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1860
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   Jeu 22 Juin - 16:54
Le membre 'Rowen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]   
 
Toujours... Plus profondément... [Sauvetage / Solo / 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Respire profondément et calme toi. [Deoxys en personne. D:]
» Recherche modèles désespérément...
» James : toujours partant pour un spin-off sur Spike
» Avis sur Melita solo ?
» ACTU Animaux : Un geste, un sauvetage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PKMN M.D ∞ Explorers of Abyss :: 
Zone RP
 :: Terre des Plantes :: Donjons :: Mer Sans Fond
-
Sauter vers: