AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
 Mission - Illusions mortifères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 424
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Mission - Illusions mortifères   Dim 11 Juin - 21:07
Mission - Illusions mortifères


La nuit vient de tomber sur Bourg-Trésor, lorsqu'une drôle d'étoile semble tomber quelque part dans les fourrés qui entourent la route menant à la Guide de Grodoudou. L'étrange météore a brièvement illuminé les environs, jusqu'à ce que son halo soit caché par les arbres. Les ténèbres engloutissent de nouveau les routes, jusqu'à ce qu'un trio de Pokémon émerge de la lisière, les flammes de son meneur "éclairant" quant à la nature du phénomène.

Achambha, exténué - mais bien trop fier pour se laisser aller à le montrer - regagne les abords de la ville en compagnie de Melchior, mais surtout, de Spinda : le tavernier égaré rentre au bercail, après avoir manqué de passer les nuits suivantes terré dans un coin de la Grotte Étuve. Grâce aux ailes enflammées de son hôte néanmoins, il pourra sereinement envisager de dormir dans un vrai lit - le sien !

" Franchement, je n'sais pas comment vous remercier ! Quelle sombre histoire... Je peux vous garantir qu'on ne m'y reprendra pas deux fois !

-Ce n'était rien voyons, pouffe Achambha, dont les flammes gonflent dangereusement sous le compliment,

- En effet, ce n'était rien, reprend Melchior avec un regard en biais à son partenaire, c'est Boustiflor qu'il faut remercier... S'il ne s'était pas inquiété de votre absence, personne n'aurait jamais pu vous porter secours. "

La remarque tire un sourire au petit Pokémon panda.

" Boustiflor est un ami de longue date. Je lui avais déjà confié les rênes du bar durant une courte absence il y a quelques années, il s'était débrouillé comme un chef. "

Le Pokémon Plante n'avait en effet pas mis longtemps à alerter les premiers explorateurs croisés de la disparition inquiétante du maître des lieux. Le hasard avait voulu que les explorateurs en questions soient nos deux lascars. Hasard ? Allez savoir... Toujours est-il que, lancés dans cette première quête plutôt improvisé, sans aucun préparatifs, les deux volatiles sont parvenus à ramener le tavernier sain et sauf. Lequel, même un peu amoché, tient malgré tout sur ses deux pattes :

" Venez donc boire un verre : je vous l'offre ! Vous auriez touché une prime si ma demande de sauvetage avait été officielle. Il est donc normal que vous ayez un dédommagement ! "

Les deux oiseaux échangent un regard muet. Ils sont aussi fatigués l'un que l'autre, mais la fatigue ne suffit pas à chasser... la faim.

" Auriez-vous quelque chose à manger ? se risque sans trop de formes, en réalité, voilà des heures que nous n'avons rien dans le ventre.

-Bien sûr ! Bien sûr ! Boire, manger, dormir ! C'est une auberge, mon ami : nous avons tout cela ici ! Entrez-donc ! "

La petite porte de l'Auberge de Spinda, cachée par les rochers dans une crevasse naturelle, fait office d'invitation aux habitués, ceux sachant que le panneau penché vers le sol n'est pas une erreur, mais bien la direction à emprunter pour déboucher vers le petit coin de quiétude, à l'abri de toute intempérie. L'équipe Veritas regagne la taverne sans se faire prier, guidée par Spinda. A cette heure, la plupart des équipes d'explorateurs ont déjà regagné leurs pénates, et la salle principale est quasi déserte, si l'on excepte quelques Pokémon nocturnes et voyageurs de passage. Les retrouvailles au comptoir sont chaleureuses, le tenancier improvisé n'hésitant pas à bondir par-dessus les verres et les bouteilles pour accueillir le disparu.

" Eh bien, c'est ce que l'on appelle du sentiment !

-Boaf, un peu d'hypocrisie aussi, sans doute, ricane tout bas le Natu borgne.

-Quel sinistre Cornèbre tu fais, parfois... "

On leur sert à chacun un grand verre d'une boisson aux couleurs chatoyantes, dont le parfum n'a rien à envier aux mets les plus délicats. Spinda semble très fier du résultat qu'il présente à ses sauveurs du jour :

" Spécialités maisons ! Des jus de baies mélangées à des gelées exotiques, venues des quatre coins du continent. Vous m'en direz des nouvelles ! "

" Ces Donjons sont pour le moins dangereux, remarque Achambha, l'air rêveur, je ne pensais pas qu'il fut si compliqué d'y déambuler sereinement.

-A qui le dites-vous ! Ces Donjons deviennent de véritables traquenards... Quand je pense... Il y a ne serait-ce qu'un an de cela, j'aurais pu me balader sans problème dans cette forêt. Je n'aurais pas eu à m'inquiéter, et là, je me fais attaquer sans raison, je me perds alors que je connais la route par cœur... C'est comme si le Donjon tout entier nous rejetait. Leurs habitants deviennent littéralement dingues ! Alors que nous ne faisons que passer ! "

Achambha ne dit rien, se contentant de siroter la boisson colorée du bout du bec. Mais dans son regard cristallin, on devine l'étincelle de la réflexion : il écoute, malgré son apparent détachement, et pense. Il pense que cette première aventure en tant qu'Explorateur l'a fait avancé plus qu'il ne l'espérait : le comportement des Pokémon de la Grotte Étuve ne fait que confirmer ses craintes, et avec elles, tout ce que l'Ancien leur avait dit. Doit-il s'en ouvrir aux autres ? Melchior sait, oui, mais Melchior est Melchior. Son esprit finit par conclure qu'il ne servait à rien d'espérer avancer seul sur un chemin aussi obscur : Spinda s'avèrerait sans doute une précieuse mine d'informations.

" En réalité, finit-il par dire d'un ton inhabituellement grave, si je suis venu jusqu'ici, ce... ce n'est pas pour devenir Explorateur. En réalité, ma quête concerne précisément ce que vous venez de décrire : la raison des problèmes survenus dans les Donjons, et bientôt partout ailleurs. "

Spinda regarde le Pokémon d'un air mi-étonné, mi-inquiet. Il manque de parler, puis se ravise, touille son cocktail, et finalement se lance :

" Une enquête ? Vois qui est intéressant... En général, les gens n'aiment pas trop se poser de questions. Les seuls qui le font sont soit de la Brigade, soit de la Guilde ! Et encore.

Melchior hésite à toucher au breuvage : son œil valide va à Achambha, qui, en étant à la moitié du sien, semble ravi. Le Natu goûte à son tour, et se trouve soudain bien paranoïaque d'avoir douté. C'est absolument délicieux !

" On nous a dit que vous étiez la personne à connaitre, par ici.

Spinda étouffa un petit éclat de rire.

" Ma foi, ce sont des choses qui arrivent quand on tient un bar ! On finit par connaître toutes les têtes du coin ! Mais guère plus. Je ne voyage pas tant que ça, en réalité : je suis ici, la plupart du temps. Ce sont les Kécléon qui me réapprovisionnent, le plus souvent. "

Achambha regarde le plafond une seconde : il se souvient bien avoir vu une paire de Kécléons - des Pokémon forts étranges - tenir une échope sur la place du marché. Ainsi, à Bourg-Trésor, tout le monde connaît tout le monde... C'était prévisible.

" Cependant, je connais quelqu'un qui pourrait très certainement vous aider. C'est une Minidraco, et il y a quelques temps, elle s'est entiché de la même quête que vous. Je crois qu'elle en avait surtout marre du train-train du Bourg, et de la non-réactivité de la grande majorité... Elle est partie en quête, et cela fait bien des semaines qu'on ne la plus vue. C'est une Exploratrice, je ne me fais donc pas trop de souci pour elle, mais elle est encore jeunette, et sa déception risque d'être grande.

-Une Minidraco, vous dites ?

-Oui, ce sont des Pokémon assez rares dans le coin, bien assez pour que je m'en souvienne ! Elle a dit... Akâsha, je crois qu'elle s'appelait. Ou quelque chose dans le genre. Une orpheline qui avait débarqué à la Guilde, avant d'en partir pour former une équipe en solitaire... Je crois que ça n'a pas marché. Bref, triste histoire !

-Si cette demoiselle sait quelque chose, nous devrions aller lui parler, s'empresse de conclure Achambha, vous a-t-elle dit où elle comptait commencer ses recherches ?

-Là, par contre, c'est un mystère. Je ne suis pas dans ses petits papiers ! Personne ne l'est, je crains : un bon caractère, si vous voyez ce que je veux dire. Mais peut-être des explorateurs en maraude l'auront vu ! Tout finit par se savoir, dans le milieu de l'exploration. Si vous voulez passer la nuit ici, vous pourrez poser vos questions aux clients demain matin.

- C'est ce qu'il y a de mieux à faire, coupe Melchior sans laisser le loisir au Sulfura de répliquer, nous sommes tous trop fatigués pour nous préoccuper de tout ça maintenant. "

L'oiseau de feu grommelle quelque chose d'incompréhensible et quitte la chaise qui lui tenait lieu de perchoir. Spinda débarrasse la table d'un geste expert, témoin de sa longue expérience, et indique à ses invités le petit escalier vers les quelques chambres de l'auberge.

" Nous n'avons personne d'autre que vous, ce soir. Prenez celle que vous voudrez : essayez seulement de remettre tout en ordre en partant ! "

Achambha remercie le Pokémon et volette jusqu'à la première porte, laissant une discrète trainée d'étincelles dans son sillage. L'endroit est spacieux et très propre. Seule manque une fenêtre, à cause de leur localisation au sous-sol. Mais le calme vient compenser avantageusement le manque de lumière. Depuis la chambre voisine, le discret grattement du Natu en train de s'installer pour la nuit tire le phénix de ses pensées.

" Tu m'entends Melchior ? "

Pas de réponse.

" Melchior. "

Seuls quelques grattements supplémentaires viennent agacer davantage le Prince volcanique. Ah, c'est sûr, les temps sont durs : personne n'aurait jamais osé lui manquer à ce point de respect sur son île... Le nom de "Melchior" se met à résonner avec plus de force au travers du mur.

" Pourquoi me poses-tu la question si tu connais déjà la réponse ?

-Pour être certain de ne pas parler à un mur. "

Un discret soupir parvient aux oreilles d'Achambha, avant que la voix grave et sévère du vieil oiseau aigri ne se fasse de nouveau entendre :

" Je suppose que tu veux avoir mon avis sur la question ? Tu l'as déjà.

-Penses-tu que nous devions continuer sur la piste de cette "Aka"... enfin, Minidraco ? J'ai un drôle de pressentiment, depuis que Spinda nous l'a évoquée. Je ne sais pas d'où me vient cette mauvaise impression, mais je n'aime pas cela..."

Nouveau silence, puis la voix du Natu se fait moins rêche, plus préoccupée.

" Malheureusement, mon œil droit est muet depuis trop longtemps pour que je puisse confirmer ou infirmer tes craintes... Tout ce que je sais c'est qu'on a pas grand chose d'autre pour l'instant. Demain est un autre, jour : vu le nombre d'explorateurs dans le coin, on finira bien par trouver quelqu'un qui pourra nous indiquer une piste fiable... "

Le silence revient dans les chambres, et Achambha finit par fermer les yeux, laissant la fatigue de ses muscles ruisseler comme une eau sale, ses flammes se faisant plus douces, plus floues, dans le noir de la nuit. Demain, il aura ses réponses, il le faut.




Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 424
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Ven 11 Aoû - 21:00
Mission - Illusions mortifères


Le sommeil est agité, et les rêves s'enchainent sans qu'Achambha n'en saisisse parfaitement le sens. Il rêve rarement. Parfois, il aimerait pouvoir ainsi se souvenir de ses nombreuses vies passées sur ce monde, avant que les entrailles en fusion de la Terre de le rappellent à elles. Les endroits se succèdent sans cohérence, ses pensées le malmènent alors que le Temps perd son fil. Pourquoi donc s'est-il décidé si stupidement à quitter son douillet royaume pour un continent qu'il n'a jamais fréquenté que de loin ? D'où surgit ce sentiment terrible qui lui fait croire que rien n'est hasard, que cela s'est avéré nécessité plus que volonté de sa part ? N'est-il pas né pour être l'un des avatar de l'Equilibre ? Donc, n'est-ce pas après tout son devoir ? Trouver les raisons de la folie des Pokémon et du désordre des Donjons n'est peut-être qu'un début... Ou une fin définitive, qui sait.

L'aube finit par pointer, et le Prince enflammé sort de sa torpeur avec l'impression de n'y être jamais tout à fait entré. Ses paupières sont encore bien lourdes. Il salue pourtant son vieux compagnon borgne avec entrain et lui propose un petit-déjeuner. A sa grande surprise, Melchior ne fait aucune objection, et semble même plutôt apprécier l'idée. La salle de l'Auberge est encore vide, seuls Spinda et Boustiflor y font quelques préparatifs pour la journée  de labeur qui s'annonce.

" Bonjour-bonjour, équipe Véritas ! J'espère que vous avez bien dormi ! " claironne le petit panda en titubant vers eux, sont étrange visage souriant largement.

Achambha se contente d'acquiescer du bec sans mot dire. Sa pensée est tout autre : non, il a très mal dormi. Mais enfin, ce n'est pas comme si Spinda pouvait y être pour quelque chose. Les lits étaient très biens... Rien à reprocher. Malheureusement, dur d'y mettre la conviction.

"Vos chambres sont confortables répond alors le Natu dont les plumes froissées témoigne d'une nuit elle aussi agitée, merci de votre hospitalité, messieurs. "

Boustiflor gonfle ses joues de contentement. Émotive, la plante ? Peut-être rarement complimentée sur son travail ? La démonstration du Pokémon ne déplait pas à Achambha : il est bon de se sentir dans les bonnes grâces d'autrui ! Il y a quelque fierté à en tirer.

" Ce n'est vraiment rien ! Merci à vous, et n'hésitez pas à repasser à l'avenir ! "

A la lumière d'un jour à la couverture nuageuse plutôt abondante, les deux oiseaux remontèrent à la surface, retrouvant sans peine le carrefour qui menait à l'entrée de Bourg-Trésor.

" C'est moi, où tu as ta tête des jours sans ?

- Au moins autant que toi.

-Moui. J'avoue sans peine que j'ai connu sommeil plus paisible... L'air sans doute. Ou bien le jus de baie, qui sait...

-Oh, vraiment ? Non, je ne pense pas. Il se trame quelque chose ici. Tout comme ailleurs. Allons, toi, un Pokémon Psy, tu ne le sens donc pas ?!

-Eh bien... je ne suis peu être pas tant "connecté" à cet univers que tu ne l'es je suppose. Pour moi, tout ça ce n'est que fadaises. Je préfère me concentrer sur les choses plus... "

Quel mot peut-il bien employer sans avoir à froisser l'égo démesuré qui l'accompagne ? Il y songe un instant, avant de hausser ce qui lui tient lieu d'épaules.

" ...terre-à-terre. Oui, quelque chose comme ça. "

Le Natu tire sur l'une des plumes mal agencées qui dépasse de sa queue : encore une qui risque bien de ne pas repousser... L'âge se fait sentir, soupire-t-il mentalement, alors qu'Achambha s'est déjà éclipsé-e en direction du carrefour. D'un oeil, le grand oiseau guette l'arrivée de groupes de Pokémon arborant un bagde tout neuf. Il escompte bien mener quelques interrogatoires en règle pour obtenir un peu plus de précisions sur cette discrète enquêtrice.




Il trouve son bonheur un peu plus loin sur le chemin, près d'un point d'eau laissé là à Une équipe d'explorateurs consulte le panneau, badge à la poitrine et sacs remplis d'objets. Après une brève concertation tacite, l'équipe Veritas - réduite à ses deux fondateurs - s'avança pour saluer les congénères alors tous de dos. Une jeune équipe, si l'on en croit la fébrilité de ses membres et l'absence d'égratignures sur les badges. Un peu intimidés par la haute silhouette du prince et l'oeil aveugle de son second, la fraîchement nommée équipe de l'Ouest écoute la requête, attentive. Hélas, le jeune trio ne semble pas plus informé des us et coutume des gens du cru que ne le sont eux-mêmes Sulfura et Natu. Les chemins se séparent dans la plus grande politesse, laissant Germinion, Mystherbe et Ponchiot à leurs aventures.

Finalement, on se décide à gravir les marches qui mènent à la Guilde de Grodoudou : sans doute pourra-t-on y trouver quelque renseignement avisé ? Mais à peine les pattes posées sur la grille d'entrée qu'un écho inattendu fait sursauter Sulfura. Une voix jaillit de par-dessous, forçant l'oiseau de feu à regarder entre ses jambes pour trouver la raison de ce vacarme soudain.

" Navré, mais nous ne venons pas nous inscrire, dit Achambha en parlant à ses pieds, seulement chercher des informations à propos d'une certaine "Akesha" - ou quelque chose du genre - une jeune Minidraco. Elle serait une exploratrice solitaire vivant dans les parages. "

Un grattement plus tard, la voix répond, bien moins tendue, presque enjouée.

" Akâsha ? Oui, je la connais ! Je l'aime bien - je veux dire, elle est plutôt sympa quand on la connaît ! Elle n'est pas bien bavarde, mais elle vient souvent ici. La dernière fois que je l'ai vue c'était il y a quelques jours à peine... Elle se préparait pour une expédition à la Forêt Trompeuse, je crois.

-La Forêt Trompeuse ? répète Achambha, dubitatif, c'est un Donjon ?

-Oui ! Un vieux Donjon assez méconnu. Il se trouve loin au Sud-Est d'ici, il faut plusieurs jours à vive allure pour s'y rendre. Akâsha avait réussi à trouver un Békipan pouvant la déposer de l'autre côté du Mont Labeur pour lui permettre de gagner du temps, mais je suppose qu'elle a fait le reste à pieds... "

L'oiseau de feu remercie la voix au fond du puits, avant de prendre congé. Melchior observe encore un peu l'ingénieux dispositif, avant de se retourner pour voir le dos d'Achambha qui, campé en haut de la falaise, domine du regard Bourg-Trésor et sa banlieue. L'être immémorial qu'il est apprécie cette position de surplomb, et le vieux Natu ne peut retenir une moue caustique.

" Tout va bien sur le royaume, mon Prince ?" se moque-t-il,

-Cesse tes pitreries, Melchior !

- Eh bien quand tu cesseras les tiennes, mon Prince. Regarde-toi couver cette ville des yeux comme si tu en étais le maître ! C'est risible.

-Je réfléchis, le plus simplement du monde. Il nous faut rallier la Forêt Trompeuse. "

De petits bruits de pas amènent Achambha à baisser le regard. Melchior embrasse à son tour la vue : il ne peut le nier, un tel panorama ne laisse pas indifférent.

"On a pas le choix. Si on veut retrouver sa trace, il faut envisager sérieusement d'entrer dans la forêt trompeuse. Deux explorations en moins de deux jours, ah... Mes pauvres pattes ne vont pas suivre.

-Encore une âme en perdition qu'il va nous falloir sauver ?

- Peut-être, ou peut-être pas, cette Minidraco m'a l'air d'avoir déjà un passif en tant qu'exploratrice. Il se peut qu'en réalité, ce soit nous qui ayons besoin d'elle."




D'après les indications en leurs possessions, le donjon se trouve droit devant : Melchior en est certain. Son sixième sens de Pokémon Psy, affirme Achambha e riant.

Ils débouchent, depuis les montagnes, sur une vallée couverte d'une épaisse forêt sombre. Depuis les hauteurs, Achambha ne distingue pas âme qui vive, et s'en inquiète auprès de son coéquipier.

" Je trouve cette forêt bien trop silencieuse à mon goût. D'ordinaire, nous devrions déjà entendre les clameurs dans la canopée... Je n’ouïs qu'un assourdissant silence !"

Contrairement à leur précédente sortie, il n'y a ici pas de nappe de brume impénétrable. Seulement les têtes des arbres, serrées les unes aux autres, ne laissant rien filtrer de ce qu'elles semblent couvrir. Des kilomètres et des kilomètres de forêt noire, sans un seul Pokémon à l'horizon : tout est comme si la Mort elle-même rôdait à cet endroit du monde. Réjouissant !

"Tu penses que nous allons retrouver Akâsha dans ce... foutoir ?

-Eh, attends, c'est toi qui me pose cette question ? C'est le monde à l'envers ma parole ! Où est donc passé ta tête de bois ? "

Avec un "hmpf" sonore, l'igné phénix courroucé entre dans le Donjon. Le Natu sur ses talons. Devant eux, rien d'autre qu'une longue allée encombrée de branchages et de fougères.

" Encore en train de se fourrer volontairement dans un nid d'ennuis...

- Oh... mais tais-toi donc ! "

--

Lancé de Dé PNJ




Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 1978
Masculin Age : 1240
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Ven 11 Aoû - 21:00
Le membre 'Achambha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 424
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Dim 13 Aoû - 22:20
Mission - Illusions mortifères


Sur l'allée qui s'ouvre, rien d'anormal : seulement une herbe touffue et douce au toucher, quelques champignons sur le tronc des arbres, et une briser fraîche qui joue entre les troncs.

Les branches craquent sous leurs pattes, mais à l'horizon, pas âme qui vive. Même les taillis sont silencieux, témoignant de l'absence d'habitants. Sont-ils réellement dans le Donjon ? L'endroit est en tout cas fort inquiétant. Dénué de vie, mort. Achambha s'avance avec sa foulée militaire, les ailes rabattues contre les flancs et le regard lointain. Trop lointain : ses serres agrippent un tas de brindilles laissé là bien à propos, et il dérape sur une dalle tournante, qui le fait instantanément voltiger au sol à toute vitesse. L'herbe s'enflamme sous le contact imprévu, et l'oiseau décrit un grand cercle noir sur le sol, avant de s'immobiliser, déboussolé, quelques mètres plus loin.

" Mais... Ah ! C'est une manie, ma parole ! D'où sortent ces pièges ?! "

La forêt tourne et tourne, tant et si bien qu'Achambha ne manque pas le beau châtaigner qui a le malheur de croiser son chemin. Sa trajectoire change plusieurs fois, en vain : le haut est bas et le bas est haut. Plus il tente de se redresser, plus le sol se penche.

" A quoi te servent tes pouvoir si tu ne peux même pas m'avertir de ce genre de péril ? "

Melchior reste coi une seconde, avant de répliquer, amer :

" T'avertir ? Au cas où tu ne le saurais pas, mon œil droit ne peut plus t'avertir de quoi que ce soit depuis plus de trente années ! "

Achambha secoue la tête, dubitatif : quoi, cela fait combien, trente ans ? Les ans ne lui disent pas grand chose. En revanche, la révélation le fait réfléchir. Ne peut-il vraiment plus utiliser ses dons de prescience ? Ah, dur à assumer pour un Pokémon Psy ! Cela pourrait en partie expliquer son caractère si exécrable. L’œil valide du Natu s'allume comme s'il venait d'entendre les pensées désordonnées de son acolyte enflammé.

" Ton œil droit ? Tu veux dire... ? Je ne pensais pas que cette histoire de vue de par le futur était vraie !

- Hélas, si. Toutes les légendes ont un fond de vérité, et les Natu comme moi sont partiellement handicapés, dirons-nous. "

Au loin, un hululement résonne. Devant eux, un dédale de troncs et de branches. Rien à voir avec les paisibles sentiers cotonneux de la Forêt Brumeuse : l'ombre portée des arbres donnent aux environs un relief inquiétant. Impossible de distinguer bien loin : Achambha ouvre donc naturellement la marche pour servir de torche à son compagnon. La tête lui tourne encore, et pour un bon moment. Melchior sent que la journée sera longue...

" Par...par où allons-nous ?

- Par où tu pourras aller sans te prendre un arbre, ce sera déjà un bon début. On dirait un Spinda ivre ! "

--

Lancé de Dé PNJ






Dernière édition par Achambha le Dim 13 Aoû - 22:21, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 1978
Masculin Age : 1240
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Dim 13 Aoû - 22:20
Le membre 'Achambha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 424
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Dim 13 Aoû - 23:28
Mission - Illusions mortifères


Plusieurs minutes s'écoulent avant qu'un premier être vivant ne daigne leur barrer la route : un Pokémon plante - douce ironie. Même avec sa démarche de bateau ivre, Achambha a tôt fait de mettre l'assaillant en déroute en arrosant copieusement le chemin d'un Lance-Flamme courroucé. Dans son sillage maladroit, le Natu fait de son mieux pour éteindre l'incendie, affublant son meneur d'un bon nombre de nom d'oiseaux - ce qui respecte une certaine logique, se dit-il avec un rire silencieux.

" Hm... Je crois que ça va mieux."

Enfin, désormais, il lui vient une fameuse envie de rendre le petit déjeuner donné par Spinda. Peut-on vraiment parler d'une amélioration ? Pas sûr. Mais Achambha veut le considérer comme tel : son sens de l'équilibre revenu, il peut de nouveau marcher droit, ce qui leur fera gagner un temps précieux. Un temps qui, au bout d'une dizaine de combats contre des gardiens de sentier incapable d'aligner deux mots sans attaquer, leur semble interminable. Aucun objet capable de les aider, pas de carte, pas de nourriture... Ils n'iront pas bien loin avec si peu de ressources. Mais encore, si ce n'était que ça : le Donjon tout entier paraît à présent hostile : la lumière décroit tandis qu'ils s'enfoncent dans l'épaisse canopée, le froid vient, et quelque chose de glaçant plane dans l'air.

Une sensation oppressante, d'origine totalement inconnue. Les minutes, les heures passent, et cette atmosphère devient bientôt si présente que les idées noires de la veille reviennent, les hantent, sans qu'ils ne daignent s'en ouvrir l'un à l'autre. Toujours aucune trace de celle qu'ils sont venus chercher. Combien d'étages ont-ils sillonné à sa recherche ? Difficile à dire, mais leurs estomacs sont vides, et leurs pas, lourds, lents... Achambha ferme les yeux. Son esprit lui renvoie soudain l'image d'une mer déchaînée, des vagues de plusieurs dizaines de mètres... et une gueule béante, garnies de crocs. Non. Stop.

Pourquoi ? Pourquoi continuer ? Tout ceci n'a aucun sens. Notre existence n'a aucun sens... Regarde : ce fourré. Tu pourrais t'y laisser choir, et... terminé. Fini. Attendre la mort, fuir encore ce monde qui ne mérite pas ta présence.

Les mots résonnent, se font presque douloureux à entendre. Lorsqu'il rouvre les yeux, il sent le regard inquiet de Melchior sur ses épaules. Mais ni l'un ni l'autre n'ouvrent le bec. Jusqu'à ce que, un détour de sentier plus loin, des éclats de voix parviennent à leurs oreilles. Voilà longtemps qu'ils n'avaient plus croisé qui ou quoi que ce soit ! La fin du calvaire ?

" Tu as entendu ?

- Un peu ! On dirait que ça chauffe, par ici !  - Sans ton aide, c'est dire. "

Luttant contre ses idées dépressives, le duo s'égaille, intrigué. L'équipe Veritas s'aide de ses ailes pour couvrir la distance qui la sépare de ce qui ressemble à un règlement de compte. Un quatuor improbable encercle une petite silhouette claire et solitaire au beau milieu de l'étroit sentier. Deux énormes Migalos et leurs compatriotes Mimigal crissent mécham

" Tu es têtue. Mais tu sais, ce genre d'attitude paie rarement. Allez, finis de jouer. Aboule le fric. "

Le Sulfura désigne silencieusement le petit Pokémon bleu et blanc au milieu du chemin :

" Une Minidraco ? Que je sois gelé sur place si ce n'est pas notre fameuse enquêtrice !

-Ouais, et on dirait qu'on sera pas de trop pour la fête ! Ces quatre-là n'ont pas la tête de bons samaritains. "

La lueur qui nimbe Achambha est encore couverte par l'ombre des arbres : les Pokémon, trop occupés à s'invectiver, ne les ont pas encore remarqué.

" Têtue ? Vous ne manquez pas de toupet ! On doit en être au dixième "foutez-moi la paix" et vous continuez à croire que vous m'impressionnez !

- L'équipe Darkweb n'impressionne pas : elle emprisonne, elle ligote, et elle détrousse... ou elle mange, c'est selon. "

La Minidraco, dressée de toute sa hauteur, un simple foulard pour armure, ricane sans la moindre once de peur dans la voix :

" Pff... Essaye un peu de me manger, l'insecte, et je te fais comprendre ce que signifie être un dragon ! "

Ses yeux sombres ne montre qu'une intention farouche, et les discrètes égratignures le long de ses écailles parlent pour elle. Sans doute n'en est-elle pas à sa première expédition dans un Donjon. Achambha profite de leur cachette relative pour l'observer sans honte, la détailler. Il a rarement vu de Minidraco, mais celle-ci semble assez jeune, en pleine santé. Elle paraît bien frêle cependant face aux insectes géants dont les mandibules claquent comme des guillotines affutées autour de son corps serpentin. L'oiseau, fier et bon seigneur, pense un instant à l'horreur de ce jeune corps coupé net : il ne doit pas rester là les pattes croisées ! Qu'en serait-il de son statut d'Explorateur, sinon ?

" On intervient ? "

Le phénix semble avoir déjà pris sa décision in peto. Mais le petit oiseau vert le retient d'un coup d'elle, son attention toujours rivée sur le combat à venir.

" Je serais bien de ton avis si je ne trouvais pas la situation intéressante : on ne sait pas grand chose d'elle... Et si on les laissait se friter un peu ? Histoire de voir ce qu'elle vaut ? Hum ?

-J'avoue que je n'apprécie pas beaucoup ta technique... mais tu as raison sur un point : mieux vaut savoir à qui nous avons affaire. "

L'un des Migalos donne le signal : à mort l'intruse ! Aussitôt, le groupe d'empoisonneuses se rue sur sa proie.






Dernière édition par Achambha le Dim 13 Aoû - 23:36, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 1978
Masculin Age : 1240
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Dim 13 Aoû - 23:28
Le membre 'Achambha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 424
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Mar 15 Aoû - 1:06
Mission - Illusions mortifères


La tension avait atteint son paroxysme, et comme il fallait s'y attendre, l'affrontement était devenu inévitable.

Raison pour laquelle, dissimulé par leur barrière d'arbre et de buissons, Achambha et Melchior assiste désormais à ce qui s'apparente à un combat en règle... Ou plutôt, un combat totalement déloyal aux allures de règlement de compte. Comme à la veille d'un étonnant spectacle, les deux voyeurs fixent les protagonistes avec un mélange d'intense curiosité et d'inquiétude : et s'ils ne pouvaient pas mettre les araignées en fuite, que leur championne improvisée allait au KO sans qu'il ne puisse rien y faire ? C'était risqué.

" Impressionnant, " admet le vieux Natu, " j'étais loin d'être aussi coriace, à son âge... "

Achambha ne répond rien : comment était-il, lui à cet âge-là ? Sans doute avait-il la même forme qu'aujourd'hui, à quelques détails près. La réflexion le laisse songeur une seconde. Une seconde durant laquelle la Minidraco a envoyé l'une des Mimigal dans le décors d'un formidable coup de queue. Bien qu'encore courte, cette dernière paraît déjà aussi robuste que la roche, et la dragonnette en use comme d'un fouet pour balayer les pattes des arachnides. Mais aussi rapide puisse-t-elle être, l'intrépide reptile n'a pas assez de sa seule queue pour échapper aux quatre fois huit pattes qui la harcèlent. Les jets de salive gluante la ralentissent, et la première morsure est de trop pour Achambha, qui, sentant son sang d'immortel lui bouillir dans les veines, jaillit hors de la planque pour fouetter l'air de ses deux ailes ignées, mettant temporairement fin au supplice de la Minidraco.

" KrksKrks ! Qu'est-ce que c'est ?! "

D'un battement d'aile, Achambha est dans la place, ses flammes dansant dangereusement depuis le bord de ses ailes. L'entrée surprise fait son effet : n'ayant aucun attrait pour le Feu, les araignées refluent, interloquées. La dragonne se retourne, beaucoup moins effarouchée,

" Qui va là ?!

-Quelqu'un qui n'apprécie pas que l'on s'y mette à quatre contre un ! " tonne l'enfant du Feu, en colère. La jeune exploratrice lève une arcade étonnée, mais comprend vite que le regard noir de l'oiseau va à ses adversaires.

" Je n'ai pas besoin de votre aide, je vais m'en sortir ! " conclut-elle, ferme. Achambha claque du bec, autoritaire. Il semble soudain beaucoup plus grand. Quant à la température ambiante, elle vient soudain de faire un gros bond sur le thermomètre. Ce qui n'est pas du goût de l'équipe Darkweb...

"Loin de moi l'idée de vous croire faible. Mais voilà bien des heures que nous vous cherchons, mon camarade et moi : hors de question de vous laisser courir un danger si bêtement ! "

L'intéressée paraît d'autant plus étonnée. Sa bouche forme brièvement un "o" surpris, avant que la présence menaçante des Migalos ne lui fasse reprendre l'ordre de ses priorités. Remis de leur frayeur, les insectes reviennent à la charge, et celui qui semble être leur meneur s'écrie, furieux, à l'adresse de sa proie désormais bien moins accessible :

" Tu es vraiment tordue, hein ? En être réduite à déléguer ta propre protection, krkrkrkrk... Mais nous n'allons pas renoncer ! En garde, puisque vous le voulez ! Venez-donc vous frotter à notre venin ! "

Rarement en cette existence, un Pokémon avait été jusqu'à le provoquer ouvertement. Mais ici, en ce pays inconnu, au fond de ce donjon, ce Migalos semble ignorer parfaitement qu'il ne faut point jouer avec le feu... Avec le sien, non plus. Le phénix ouvre des yeux ronds devant une telle incitation à l'attaque. Il ne lui en faut guère plus pour que son tempérament volcanique ne prenne le dessus : avec un hurlement tonitruant, le prince de l'île de Feu sonne la charge.

" C'est par le Feu que je purgerai votre poison, malfrats ! Haro ! "

Et, de ses deux mètres de haut, le Sulfura s'élève au-dessus des deux meneurs adverses, déversant sur leur tête un torrent de flammes qui se propagent rapidement aux alentours comme une bête avide. Deux parviennent à esquiver, deux autres s'enfuient dans les taillis avec - littéralement - le feu aux fesses. la scène pourrait être comique si la rage n'avait pas animé le dernier Migalos : un Toxic vient s'écraser à deux pas de la Minidraco, qui l'échappe belle. Elle renvoie en riposte un Ouragan qui repousse son assaillant contre l'arbre le plus proche. Les jets de poison se croisent, le premier manque de nouveau la petite dragonne, tandis que le second, trop faible à cette distance, s'évapore au contact des flammes du Sulfura. Comptes à zéro, les revoici chacun dans leurs camps.

L'allée est libre, le chemin déjà dégagé par les brûlures et les traces d'impacts : les adversaires se ruent alors les uns au devant des autres avec force rugissement.

Arrivé un peu tard, Melchior aperçoit - hélas, en vain - l'éclat étrange de la dalle enfoncée sous la mousse à quelques pas des pieds d'Achambha. A-t-elle été placée là volontairement par les bandits ? A en juger par leur manière de se précipiter de l'avant eux aussi, la réponse doit être non. En revanche, ni la Minidraco, ni Achambha n'ont l'air d'avoir saisi...

" Attention !! "

Trop tard.

Un flash aveuglant les emporte, tandis que le sol s'éventre sous leurs pieds. De la terre, des feuilles, des flammes, une épaisse et âcre fumée : tout disparaît dans un chaos sans nom. Plus de Migalos, plus de forêt ! Juste le sol, dur et implacable. La totalité de ce petit monde termine sa course le nez par terre, estourbi par l'explosion. Achambha tente de respirer de nouveau.

" C'était... "

Plus de forces : il lui faut renoncer à se relever pour le moment. Le gros de la décharge a été pour lui. En un sens, cela ne lui déplaît pas : il est de plus rude constitution que ses deux alliés, et certainement ni l'un ni l'autre ne se serait relevé d'un tel "coup d'éclat" s'il ne s'était interposé fortuitement. Néanmoins, l'heure n'est plus au combat. Fin, rideau...

" Une Electromine. "

La Minidraco est elle aussi grièvement blessée. Elle cligne des yeux, et dévisage les deux Pokémon qui se trouvent à ses côtés, les pattes en croix. Tout le monde en a pris pour son grade. mais le plus atteint reste Melchior, qui pour l'heure n'est plus complètement de ce monde.




Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
P$ : 200
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 1978
Masculin Age : 1240
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Mar 15 Aoû - 1:06
Le membre 'Achambha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1717-in-vino-veritas-ou-presque-termine
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1746-chronique-des-jours-ordinaires-equipe-veritas
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1983-orbe-des-liens-de-veritas#18031
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1982-orbe-de-communication-de-veritas#18030
Achambha
avatar
Grade : Normal
P$ : 600
Points d'exploration : 40 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 424
Localisation : En vadrouille

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   Mar 15 Aoû - 20:54
Mission - Illusions mortifères


C'est une chute plus inattendue, mais il devient évident que plus personne n'est en état de se battre. Pourtant, Achambha tente encore de se tenir debout, ne souhaitant laisser aucune fenêtre de tir à l'équipe adverse.

Laquelle, les minutes passant, semblent avoir tout simple pris la tangente avec l'explosion. L'herbe noircie porte de-ci de-là quelques marques qui indiquent un passage. Les yeux du phénix scrutent l'ombre, en vain : les araignées sont parvenues à se trainer à l'abri pour panser leurs plaies. Peu à peu, les deux autres parviennent à reprendre leurs esprits.

" Ne restons pas ici, ils pourraient bien revenir. " leur confie Achambha quant ils semblent de nouveau en capacité d'entendre.

Melchior remue, se secoue, et, d'un coup d'aile, tente de se remettre à l'endroit. Son corps sphérique roule au sol sans trop de mal. De son côté, la Minidraco constate les dégâts sur ses écailles avec une mue maussade.

" Tout va bien ? " lui glisse Melchior avec un regard en biais. Un éclat de rire échappe à la dragonne.

"Hey, c'est à moi que vous posez la question ? Vous devriez surtout vous la poser à vous-même : plus une plume vaillante ! "

Un sourire se dessine sur les commissures d'Achambha : pour une fois que le vieux se fait moucher par une autre, ce n'est pas pour lui déplaire ! Le Natu borgne se tait, se contentant de maugréer à voix basse.

"Sacré caractère. "

Sous le regard interrogateur de celle qu'ils sont venus chercher, les deux seuls membre de l'équipe Veritas suivent le sentier en sens inverse, loin du chaos qu'ils ont provoqué, et d'un possible second guet-apens. En chemin, alors que la noirceur de la forêt les enveloppe de nouveau, l

" Vous êtes bien Akashâ, la jeune exploratrice partie en quête de la raison des dérèglements survenus dans les Donjon ?"

La Minidraco se redresse, réarrange un peu son foulard avec minutie.

" En effet, elle-même, en chair et en os ! Enfin, en écailles plutôt ! "

Ils s'arrêtent à la faveur d'une clairière, après s'être assuré de ne pas avoir été suivis.

" Avez-vous trouvé ce que vous étiez venu chercher ici ? " lui demande Achambha  - avant qu'elle ne secoue la tête et dénie.

" Il ne faut pas rester ici. Oui, j'ai fait une découverte, mais pas vraiment celle que je souhaitais faire ! Je suppose qu'en me cherchant, vous avez dû vous en rendre compte..."

Elle paraît attendre une réaction, qui ne vient pas.

" Quoi ? Vous ne le sentez pas ? "

Natu et Sulfura se regardent avec une surprise à peine feinte.

" Sentir quoi ?

-Vous n'avez pas cette impression de ne plus avoir de forces ? De vous faire aspirer votre volonté ? On dirait que tout est en train de s'éteindre, de mourir... J'ai... J'ai même eu des envies suicidaires, à un moment. "

Un échange de regards plus tard, Achambha se retourne vers Akashâ :

" Eh bien, c'était justement l'une de mes interrogations... cette atmosphère oppressante n'est donc pas naturelle ?

-Non ! Ce n'est pas la première fois que je viens ici. Mais c'est la première fois que je manque de rester piégée à jamais dans un Donjon de cette manière !

- Piégée ? Que voulez-vous dire ? "

" Je pense que d'ici quelques minutes, je n'aurais même pas besoin de vous l'expliquer... "

Elle se tut quelques instants, laissant ses interlocuteurs à l'affut de leur propre personne. Dans le silence de plomb, Achambha sentit de nouveau le poids des remords, des lamentations qui n'étaient pas les siennes, l'odeur inconnue et étrange... de la mort. Le temps semble ralentir, les vibrations sont suspendues : demeure, ici, pour l'éternité.

" D'où provient cette émanation morbide ? C'est très puissant !

-Aucune idée ! Mais on ne doit pas rester ici ! La sensation s'accentue avec le temps, et si on continue à bavasser, on n'aura bientôt plus ni l'envie ni la force de rejoindre la sortie. Je propose qu'on remette le reste des explications à plus tard, et qu'on file d'ici rapidement ! "

Effectivement, à bien y penser, ils n'ont rien à faire ici. Ils ont finalement trouvé ce qu'il étaient venus chercher : la dragonnette et ses secrets. inutile de s’appesantir dans les parages, a fortiori avec cette inquiétante sensation de pétrification dans l'air.

" C'est une idée très sensée ! " déclare Achambha, et il ne perd pas une seconde pour se mettre en mouvement. Mais une réflexion lui vient soudain : depuis combien de temps sont-ils dans ce Donjon ? Il n'en a fichtre aucune idée. Cette exploration pourrait bien être la dernière... sale histoire. L'équipe Veritas aura le triste record du plus petit nombre d'exploration jamais effectué. Peut-être le but était-il trop ambitieux...

" Au point où nous en sommes, je en sais pas si nous pourrons échapper à cette fatalité...

- Si vous pouvez encore utiliser vos ailes, je peux vous guider jusqu'aux escaliers. Je les ai trouvé tout à l'heure, avant que cette bande d'idiots ne me poursuivent pour tenter de me dérober mes affaires. "

Ils s'élancent dans les bois, Achambha en tête, ses flammes voltigeant autour de lui, Akashâ à ses trousses... et Melchior derrière, essoufflé.

" Attendez un peu... Je... Je ne peux pas suivre, moi "

Comme le leur indique l'exploratrice, l'escalier se trouve un peu plus loin, caché par un mur de lierre grimpant. Mais à peine ont-ils mis le pied à l'étage suivant, que l'invisible ennemi qui rôde dans le Donjon revient les tourmenter. C'est cette lourdeur sur les épaules, ces pensées qui ne les lâchent plus, alors qu'elles n'ont rien à faire ici.

Ils devraient être concentré sur leur tâche, à l'affût des prédateurs tapis, en pleine recherche du chemin de la sortie ! Mais non, les têtes s'égarent malgré elles, sans qu'ils ne puissent rien y faire.

Restez ici. Demeurez. Pour l'éternité.

Achambha tente d'éclipser les mots qui s'inscrivent dans son crâne. Penser à autre chose. Rester en mouvement. Mais malgré lui, sa foulée ralentit. La fatigue, sans doute. Derrière, le sentiment est partagé. Ce Donjon ne paraissait pourtant pas si grand !

Un étage. Un autre. Encore un autre. Il n'est plus possible de courir. Achambha sent ses alliés trainer la patte, et lui-même se sent soudain infiniment las.

Chaque pas est un calvaire : il faut se persuader du bien fondé du geste, de la nécessité de continuer. Pourquoi faire ? A quoi rime cette vie infâme ? Ce monde n'a rien à offrir.

Restez ici. Demeurez. Pour l'éternité.

La rengaine tourne en boucle dans les esprits, insidieuse. Le prince igné connaît ce sentiment. Celui qui précédait toujours son retour au Volcan premier, son berceau et sa tombe. Celle qui voulait vous faire quitter le monde des vivants pour celui des esprits.

Les arbres sont noirs, l'herbe grise. Le cœur est en peine et les Pokémon gémissent de ne plus vouloir avancer.

Et, plus loin, devant : stupeur. Un carré de ciel bleu. La fin du Donjon !
Achambha souffle, crache, expire : il lui faut parvenir là-bas. Les bras invisibles le retiennent, étouffent ses pensées de plus belle, le noie sous une pluie torrentielle de remords et d’affres plus implacables les uns que les autres.

Mais il reste une lumière. Elle est proche.

Tous se ruent au dehors de la Forêt Trompeuse avec un cri de douleur et de soulagement, quand, privé de la magie du Donjon, l'étreinte noire et détestable les relâche, presque à regret.

" On... on est vivant ? "

La voix de Melchior répond, dubitative :

"Il me semble bien. "

--

Terminé



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission - Illusions mortifères   
 
Mission - Illusions mortifères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMICS PLACE : la petite émission
» [film] Le Maître des Illusions
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PKMN M.D ∞ Explorers of Abyss :: 
Zone RP
 :: Terre des Plantes :: Donjons :: Forêt Trompeuse
-
Sauter vers: