AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
 [MISSION SOLO 1] - Enfant rime avec argent... argent rime avec sang...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1540-equipe-unknown-flan-la-petite-flamme-oubliee
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1544-journal-unknown-s-diary#13265
Hors-la-loi
avatar
Grade : Perle
P$ : 500
Points d'exploration : 0 PE
Points de malhonnêteté : 20 PM
PF : 862
Féminin
Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: [MISSION SOLO 1] - Enfant rime avec argent... argent rime avec sang...   Jeu 2 Juin - 18:36
Le temps est absolument radieux, parfait pour partir à l'aventure. A la conquête de baies, de pommes et surtout d'argent dans les donjons. Et quoi de mieux que de voir l'orbe des missions ? Autant profiter de ce merveilleux système pour s'attaquer à un pauvre innocent en détresse n'est-ce pas ?

Aujourd'hui Flan était d'une humeur radieuse, elle c'était réveillée de bonne humeur et était vivement sortie de sa tanière. Elle c'était longuement étirer, sortant ses griffes et les aiguisant sur tout ce qui lui passait sous la patte et était épris d'une envie étrange de commettre un mauvais acte. Une envie innocente et enfantine de s'amuser du malheur des autres. Elle c'était installée sur un petit rocher, une patte au niveau de sa bouche pour nettoyer à coup de langues ses griffes fraîchement aiguiser. L'autre patte quand à elle lui servait à consulter l'orbe des mission qu'elle avait réussit à obtenir en le dérobant sur un pokémon inconscient dans un donjon. Dorénavant vous avez l'un des nombreux exemples du pourquoi et comment vous perdez une partie de vos objets quand vous vous écroulez à terre dans un Donjon Mystère.

Flan était plutôt difficile sur le choix des missions, ou du moins le mot « prudente » était le mieux adapter. Étant seule elle se refusait de s'aventurer dans quelque chose de trop périlleux et dangereux et étant plutôt feignante, elle voulait se trouver une mission plutôt proche de l'endroit où elle se trouvait. En effet marcher durant de longues heures à travers les montagnes, les collines et les plaines, cela ne la tentait guère, d'autant plus que elle n'était pas du genre à parcourir de longues distances en raison des douleurs que cela pouvait lui provoquer à ses pattes arrières. Il lui fallait donc quelque chose de simple, de aisé, de facile à faire. Il y avait toute sorte de missions et la feunnec calculait les nombreux possibles danger de chacune d'elle.  

La toute première mission parlait d'un Brutalibré qui voulait se faire entraîner par des explorateurs sous prétexte qu'il voulait à tout prix vaincre un rapasdepic. Flan avait longtemps réfléchis, se disant qu'un pokémon qui souhaite se faire entraîner est peut-être un pokémon qui dans la vie quotidienne est plutôt faible mais une partie de la description de la mission l’interpellât et la forçat à virer celle-ci des possibles option qui s'offrait à elle. « Je sais que je suis fort, mais je ne veux pas subir d'échec. »

Flan – Buuh... voilà qui n'est pas drôle... ce Brutalibré n'a pas laird d'un faiblard, mieux vaux ne pas prendre le risque de se frotter seule à lui ! En plus c'est au Mt. Labeur ?! Pff... je déteste les montagnes, cette mission est totalement sans intérêt ! Voyons le reste...

Bayant presque face à cette mission dont la lecture c'était avérée être une perte de temps, la petite hors-la-loi lâchât un soupir avant de passer à la lecture d'une autre mission en faisant tout simplement glisser sa patte sur l'orbe. Les yeux plisser, l'air blaser elle lue ainsi la seconde mission qui apparue sous ses yeux. Un certain Aflamanoir se plaignait de manger des Fermites... Il voulais j qu'on l'aide à trouver d'autres sources de nourriture... Hmm... nourriture... Le ventre de la feunnec se mit à gargouiller et elle se mit à râler sur l'orbe.


Flan- Non mais c'est quoi ce difficile qui se plains de bouffer des Fermites alors que y'en a qui crève là dalle ! Je vais lui faire bouffer ses dents il se trouve où ?!!!

Elle se penchât vivement sur l'orbe et consultât le lieu exactement de la mission qui était... et bien... tout simplement inconnu aux yeux de la Feunnec. « Le Cratère Obscur » Elle perdit quelque minutes à se demande où ça pouvait se trouver puis conclue sur le fait qu'elle n'avait pas vue de volcan dans le coin et que par conséquent cet endroit ce trouvait beaucoup trop loin de sa position actuelle et que le temps qu'elle s'y rende elle aurait de quoi faire des choses bien plus intéressante que d'aller torturer un Aflamanoir  en lui forçant à bouffer la chose qui dorénavant le dégouttait le plus au monde. La troisième mission quand à elle n'était pas plus intéressante que les précédentes pour la simple et bonne raison que la Feunnec n'avait absolument l'avantage du type dans le lieux où cela se déroulait, elle ne l'avait même pas sur le fameux pokémon qui avait poster cette mission. Un Serpang qui voulait rencontrer un Rosabyss pour des techniques de dragues. C'était exaspérant, exaspérant au point que la Feunnec se disait que l'orbe des missions servait à rien du tout avec tous ces pokémons qui poste des missions tous plus ridicules les unes que les autres. Et je passe les suivantes qui ne valaient pas mieux ! Un pitoyable Taupiqueur qui se retrouvait sonner au beau milieu d'un donjon car il c'était bouffer un mur en pleine face, ou bien un Chamallot incompétent qui se retrouvait piéger et affamé dans un donjon... Hmm... cette dernière mission rappelais vaguement l'expérience qu'avait vécue la Feunnec mais l'endroit où il fallait se rendre était bien trop loin à son goût, et puis elle n'avait guère envie de partager son peu de provision avec un énorme pokémon affamé qui risquerais qui plus est de la payer une misère pour cela. Puis racketter les handicapés... c'était mal.

Après une vilaine demie-heure à chercher et fouiller dans les missions poster une cible facile à attaquer, la jeune et intrépide Feunnec en quête de méfait trouvât enfin son bonheur. Quoi de mieux que de s'en prendre à un petit ponchiot perdu dans une grotte ne se trouve guère très loin et où les pokémons étaient très peu coriace ? En effet un Ponchien avait signaler la disparition de son fils à la grotte littoral, et en silence ces lignes, le visage de la hors-la-loi s’illuminât alors qu'elle affichât un sourire cruel et carnassier sur son visage. Elle réservât ainsi cette mission de sauvetage, plaçant le destin de ce pauvre Ponchiot et Hélionceau égard entre ses griffes et ses désirs impitoyables et s'assurant par la même occasion que aucune autre équipe d'exploration viendrais lui mettre des bâtons dans les roues.

Ho joie, ho douce folie qui s'empare d'elle. Flan est euphorique et s'en va à Bourg-Trésor, fredonnant les notes d'une chanson inconnue qu'elle s'imaginait dans son esprit distordu. Aucun villageois ne la connaît, c'est normal, aujourd'hui sera son premier méfait. Elle s'empare discrètement de deux trois objets sans surveillance. Des pommes qui servent de goûter pour les enfants occuper à jouer et qui ne font pas attention. Des baies dans les jardin des vieux pokémon qui font leurs petites sieste du début d'après-midi. En effet nous étions au beau milieu de la journée, Flan faisait quelques préparatif. Mais elle n'avait pas uniquement prit une pomme et quelques baies avant de s'en aller pour le donjon, elle avait juger bon de s'emparer d'une liane pendant à un arbre, elle se disait que cela serait fort utile si jamais le Ponchiot devait faire de la résistance, elle lâchât alors un petit rire et dans tout le village on n’eus plus vent de sa présence. Elle était partie vers la plage, équipée pour son crime.

La plage, belle, fine et magnifique. A chaque couché de soleil, il paraît due l'on peut y contempler un spectacle d'une très grande splendeur. J'aimerais pouvoir voir ce spectacle un jour. Je veux le voir au côté de la personne qui compte ou compteras le plus pour moi. Je regardais l'océan, un océan sans fin où des légendes raconte que au delà de cette immensité de bleu se trouverait des terres incroyables et inexploré. Des terres où chaque pokémon rêve d'aller. Mais moi était-ce mon rêve ? Quel était mon rêve dans le fond ? Découvrir ces terres ou bien découvrir mon passé ? Dans les deux cas c'était découvrir l'inconnu. Mais au lieux de m'acharner à la rechercher de mes souvenirs effacer je fais ce que je m'apprête à commettre. Je ne fais rien, ou du moins je pollue le paysage de par ma simple présence.

Mes empruntes marques le sable, je vois au loin l'entrer de la grotte et je sens le vent marin caresser mon visage. Ha... si les dieux existent, qu'il pardonne mon crime, qu'il me pardonne, moi et ma misérable existence d'amnésique. Je suis désolée vraiment, mais dans cette vie je ne distingue pas quel chemin je dois suivre. J'ai mal, je souffre, j'en ai assez, les autres devront payer. Je me suis jurer cela, et par conséquent je cesse de fixé l'horizon et son ciel sans nuage arborant un soleil incandescent illuminant l'été. Je me retourne, vérifiant que personne ne m'a suivit ou bien ne m'épie. Personne ne dois savoir qui se cache derrière le nom de « l'équipe Unknown » personne ne dois savoir que je suis qu'une Feunnec seule et hors-la-loi. Après avoir correctement vérifier mes arrières, je prend une grande inspiration, je suis face à l'entré du donjon. Moi, seule contre ce donjon et mon objectif infâme qu'est de trouver ces enfants et de réclamer une rançon pour ce petit Ponchiot qui ne saurât résister à mes griffes ou bien à mes flammes. Je suis confiante, je suis persuadée que je ne peux perdre où bien être capturer durant mon méfait.

Ainsi la Feunnec à pénétrer en silence le mystérieux donjon de la plage, la grotte littorale. Elle avançât lentement et prudemment, vainquant sans trop des difficultés les quelques pokémons qui se dressaient devant elle. Après tout ils n'étaient pas coriace comme prévus, voir ils étaient totalement faible, lâche et bon à rien. C'est en se faufilant dans moult recoin que la Feunnec progressât observant chaque recoin, chaque couloir, et chaque « salle » qui pouvait composer ce donjon. Elle était à son aise car après tout, elle avait l'assurance de ne pas pouvoir tomber sur une maison de monstre dans ce genre de donjon. Si ce genre de chose existait , croyez moi... des petits pokémons tels que ce Hélionceau et ce Ponchiot n'oserait pas mettre un pied dans ce donjon.

Chantons une petite chanson. Je chantonne, en toute gaieté, bien équipée et paré à presque tout les danger. De temps à autre, j'appelle les deux pokémons perdus dans les couloirs sombre et sinistre de ce donjon d’une voix douce et rassurante. Je joue la comédie et fait mine d’être une adorable et gentille petite feunnec venue à leur rencontre pour les secourir. Aller, montrer-vous~ Répondez à mon appelle~ Je perd patience à force de parler avec cette voix de miel. Mes oreilles se dressent, j’entends un bruit, je me met en garde et me méfie de ce petit bruit. Je regarde autour de moi, et derrière un rocher je vois quelque chose dépasser, la queue d’un hélionceau qui semble paniquer et apeurer. Je m'approche de lui, avec un sourire d’ange, cachant mon salle caractere sous ce faux visage tendre. Je le met en confiance, il m’a remarquer, il c’est approcher et ma supplier de le faire sortir et de retrouver son ami. j’en avais trouver un sur les deux, voilà qui était parfait, mais contrairement à ce qu’on aurait pu croire d emoi, j’ai utiliser mon badge pour que le hélionceau s’évade. Une fois dans le village il pourra conter mon exploit fort peu héroïque que fut la simple tâche de le secourir, et par conséquent, si il devait arriver quelque chose au dernier petit pokémon perdu dans ce labyrinthe… nul doute qu’on aura du mal à vraiment me soupçonner. J’étais de nouveau seule, le hélionceau était rentrer chez lui grâce à mon vieux badge, je souriais, j’avais envie d'éclater de rire et c’est à partir de maintenant que la chasse commence.

Un petit hélionceau apeurer court dans bourg trésor, il se jette dans les bras de son père. Il est en pleur et il tremble, il s’excuse à son père qui lui est heureux de retrouver son fils tendis que de l’autre côté du village, un ponchien regarde la scène les yeux pleins d’inquiétude et rêvant de revoir d’ici quelque heures son fils au côté du héros qui avait sauver le pauvre hélionceau. Un héros ou bien devrait-il plutôt dire : un fléau…Un fléau qui court à tout les coins de rues et de labyrinthe, parmi les labyrinthe et les feuillages… Elle court, elle cri, elle rigole à travers le donjon. Elle l’a vue ! Elle l’a vu ! Le ponchiot était là, elle le poursuivait avec rage. La folie dans les yeux elle ne quittait point sa cible de vue. Qui des deux allait s’épuiser en premier ? La feunnec au pâte arrière difforme ou le petit ponchiot qui fuyait cet être qui si elle l’attrapait lui causerait peut-être sa mort ? La réponse fut évidente quand une gerbe de flamme parvint à atteindre le pelage du ponchiot qui hurlait à l’aide.

Je l’ai eu, je l’ai aperçut ! Je l’ai touchée de mes petites flammèches qui l’effraie et l’épouvante ! Ho oui ! Je le rattrape, je suis si heureuse ! Aujourd’hui c’est moi qui à l’avantage. Ce ponchiot piégée ici depuis des jours est totalement exténuer, son ventre vide qui gargouille, ses tripes qui n’ont rien digérer depuis des jours vont le conduire à sa perte, je vais le mordre, je vais le stopper net ! Il va tomber, il va hurler, il va souffrir… IL VA CREVER !

Cela fait maintenant plusieurs jours que le ponchiot n’a plus revu son père. Qu’on à pas eu de nouvelle de cette héroine qui avait sauver un pauvre hélionceau de sa détresse. Sa fait plusieurs jours qu’on redoute le pire. Certain dise que l'héroïne est tomber dans un piège, d’autre disent que n'ayant pas trouver le ponchiot elle à abandonner et n’est pas retourner au village annoncer son échec et ceux qu’on refusait de croire prétendais qu’il n’y avais jamais eu d'héroïne juste une vile créature qui c’est donner une allure danger mais qui est l’auteur d’un acte meurtrier. Une lueur espoir est survenue chez le ponchien quand il à reçut une rançon. Ne pouvant supporter l’absence de son fils il à cédée sans hésiter à celle-ci. Le lendemain, son fils lui fut alors rendus… mort… son corps étendus sur la plage. Mais de la feunnec mystérieuse, on en entendu plus jamais parler...
 
[MISSION SOLO 1] - Enfant rime avec argent... argent rime avec sang...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que fait ma banque avec notre argent?
» Petit solitaire tout argent avec un diamant de 6/100 ct serti 4 griffes
» Petites bagues tout argent, super simple avec cabochon de 4 mm
» Alliage de l'argent
» 2 anneaux argent / argent + or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PKMN M.D ∞ Explorers of Abyss :: 
Zone RP
 :: Terre des Plantes :: Donjons :: Grotte Littorale
-
Sauter vers: