AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
 J't'embulle. [Mission 4 - Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1453-life-is-a-lie
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1473-carnet-des-bourgeons#12398
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1475-l-orbe-des-liens-des-bourgeons-33
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1476-equipe-bourgeon-allo
Indépendant
avatar
Grade : Argent
P$ : 2200
Points d'exploration : 280 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 455
Age : 19
Localisation : Somewhere only I know

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Mar 17 Mai - 8:20
"La mer sans fond, la mer sans fond, je t'en ficherai moi des mers sans fond. Plutôt la MERDE sans fond!"

Les pensées de Kitrik étaient plus que noires maintenant qu'ils se retrouvaient à nager dans cette eau d'un bleu sombre. Quel était le crétin qui avait décidé de poster une mission dans cet endroit tout pourri? Un Serpang, évidemment. Qu'est-ce qu'on pouvait bien attendre de plus de la part d'un serpent aquatique qui avait la même tronche que Seth, sérieusement? L'insecte poussa un soupir aussi profond que l'était cette mer et rejoignit Aloys qui avançait un peu plus loin lui aussi, grâce à la combinaison super hype que leur avait dégotée Del' via le marché en ligne de la région. Au moins, ils n'avaient pas besoin de retenir leur souffle pendant vingt ans.
Récapitulons la situation. Trois jours étaient passés depuis que Del' avaient été recrutée par les Bourgeons et depuis, deux missions s'étaient vues remplies avec un total succès. Un Chétiflor sorti d'un trou et un petit Mimitoss ayant récupéré son jus de baie plus tard, le trio s'était donc offert une petite journée de repos, le temps de mettre leur situation actuelle au plat. Del' se révélait particulièrement utile pour ce qui concernait la trouvaille d'objets étranges tel des foulards, des bandeaux, des orbes et tout un tas d'autres choses qui ne serviraient pas forcément mais qui faisaient très joli sur la commode d'entrée.
Aujourd'hui, il fallait donc se bouger un petit peu l'arrière-train parce que, non content d'être passé Grade Bronze, Kitrik voulait aller plus haut, plus loin, vers l'infini et l'au-delà. Aussi s'était-il jeté, accompagné d'un champignon super enthousiaste, sur l'Orbe des missions. Parcourant les demandes terrifiées de pauvres Pokémon, une note attira subitement l'attention du leader jaune qui poussa un fameux "ah-ha!".
Un riche Serpang, avec une tête d'aristocrate abruti pas fini, demandait de l'aide pour retrouver une Rosabyss siiiiii somptueuse que même le Wailord du coin s'était mis à faire de l'exercice pour l'intéresser. En vain évidemment.
Quoi? Comment, il avait choisi cette mission juste parce qu'il y avait deux Pokémon qui ressemblaient un peu trop aux Ecailles Noires? Eh bien, oui, il n'avait pas honte de l'avouer. Surtout, peut-être que les deux serpents marins détenaient des informations sur les deux hors-la-loi en question. Après tout, quoi de plus naturel, dans le milieu marin, de prévenir les autres des dangers qui rôdaient dans le coin? Mais il y avait un hic, un hoc, une bulle. Aucun  des membres de l'équipe ne savait vraiment respirer sous l'eau ici, sans compter la terrible faiblesse de Del', jeune Sabelette de type sol, face à l'eau permanente du donjon. Avant même que l'un des deux garçons ne lui propose, elle avait déjà signé non sur le protocole, même avec tous les bijoux du monde à ses pieds, elle ne rentrerait pas et ne mettrait même pas une griffe dans la Mer sans Fond. Fallait pas trop lui en demander, non plus. Peu envieuse de rester en retrait cependant, elle s'était chargée de bondir sur le réseau du coin et de dégoter les deux dernières orbes de "plongée marine en profondeur taille XS" pour ses coéquipiers. Étonnamment, le colis arriva dans l'heure et Kitrik et Aloys se mirent en route vers la Mer sans Fond. Ce n'tait pas si loin que ça à bien y réfléchir. C'était tout droit jusqu'à la Grotte Littorale puis il fallait attendre la venue d'un Pokémon aquatique, qui transmit la demande de transport jusqu'à son supérieur, qui lui-même fit de même, qui demanda à un Bekipan, qui grogna qu'il n'y avait pas assez de passagers avant de se faire réprimander par un superbe Leviator rouge. C'était lui, qui, de bon coeur, allait mener l'Equipe Bourgeon à sa perte. Ah, le fion! Il avait dû bien rire en les voyant là, assis sur le sable fin de la plage, regardant les Krabby faire un spectacle de bulles. Quoi qu'il en soit, Norbert -où le Leviator shiney-, fit monter les deux Pokémon sur son dos avant de prendre le large rapidement. Une fois sur place, le champignon et l'insecte empoignèrent leurs orbes, l'activèrent et furent entourés d'une bulle faisant leur taille, leur permettant de nager sans trop d'encombres et de "respirer" sous l'eau.
Norbert leur fit ses adieux, déclarant qu'il reviendrait les chercher d'ici la fin de l'après-midi et les deux Bourgeons plongèrent vers l'entrée du donjon. Rapidement, ils durent faire face à un problème majeur: avec cette noix de bulle magique, les deux acolytes ne pouvaient pas échanger un mot. Sinon, ce bidule explose. Sympa. Voila donc l'équipe rendue complètement muette.

Néanmoins, cette contrainte n'empêcha pas Kitrik de passer son temps à râler intérieurement. Aloys, quant à lui, était plutôt à l'aise et se contentait d'avancer en admirant le paysage. Oui, c'était splendide. Tout autour d'eux, tout était d'un bleu sombre d'une pureté éclatante et les Pokémon vivant ici semblaient vraiment heureux, loin du bruit de la ville et des dangers habituels. Un peuple marin qui était totalement hors du temps, entre autre. Quelques bulles s'élevaient vers la surface et les remous aquatiques créaient de jolis écumes blanches qui venaient parfois heurter les orbes des deux compères. Un banc de Magicarpe accompagnés de quelques Barpau passa en se traînant encore plus que Kitrik, barbotant plus qu'ils ne nageaient. Ils balancèrent quelques "Magicarpe, carpe, carpe!" aux Bourgeons en passant, qui ne comprirent pas grand-chose à ce que ces poissons pouvaient bien vouloir dire.

Finalement, après une nage laborieuse jusqu'au deuxième sous-sol du donjon -d'ailleurs il était difficile de deviner ou étaient les étages puisqu'il n'y avait pas de sol-, Aloys remarqua la queue superbement parée d'un soyeux petit ruban blanc d'un Serpang tout ce qu'il y avait de plus banal. S'approchant, il fut confirmé qu'il s'agissait du client: un petit noeud papillon blanc, un peu de maquillage water-proof sous les yeux, les crocs bien blanchis, un teint halé, des nageoires ornées de rubans blancs et un air pédant à n'en pas finir. Kitrik leva les yeux au ciel dès que le poisson se mit à parler.

-Oooooooh! Enfiiiiiiin! Vous voilaaaaaa! C'est par iciiiiii, suiiiiiivez-moiaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa.

Et avant même qu'ils aient le temps de lui faire comprendre qu'ils n'avaient aucun moyen de communiquer, le serpent de mer s'était retourné avec beaucoup d'élégance, partant vers les tréfonds du donjon. Aloys haussa les épaules, Kitrik grogna de plus belle et le trio brinquebalant continua son chemin dans les eaux ténébreuses de la Mar sans Fond, à la recherche d'un Rosabyss d'une magnificience dite inégalée et inégalable.


No dream is too big and no dreamer, too small.



Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1453-life-is-a-lie
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1473-carnet-des-bourgeons#12398
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1475-l-orbe-des-liens-des-bourgeons-33
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1476-equipe-bourgeon-allo
Indépendant
avatar
Grade : Argent
P$ : 2200
Points d'exploration : 280 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 455
Age : 19
Localisation : Somewhere only I know

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Mar 17 Mai - 8:21
Bon allez, c'te mission est une grosse blague, fous la merde Super Limonde :33


No dream is too big and no dreamer, too small.



Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1859
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Mar 17 Mai - 8:21
Le membre 'Kitrik' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1453-life-is-a-lie
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1473-carnet-des-bourgeons#12398
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1475-l-orbe-des-liens-des-bourgeons-33
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1476-equipe-bourgeon-allo
Indépendant
avatar
Grade : Argent
P$ : 2200
Points d'exploration : 280 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 455
Age : 19
Localisation : Somewhere only I know

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Mer 18 Mai - 13:34
Spoiler:
 

Cela faisait à peine dix pauvres minutes que l'équipe s'avançait dans les méandres du donjon. Toujours avec autant de difficulté, cela allait de soi. Le Serpang du nom de "Sieur Raymond", leur avait conté toute sa vie, prenant le silence des deux Bourgeons pour volonté d'entendre encore ses aventures de nageoires mal nettoyées. Tel un grand prince, môsieur se tortillait entre les remous, créant lui-même des remous qui firent grogner de plus bel Kitrik qui, peu amusé de ne pouvoir pas déjà en placer une de base, devait aussi attendre que cet empaffé de poiscaille ferme sa grande bouche. Le client ne faisait tellement pas attention aux endroits où il nageait qu'en voyant un coffre flottant dans les airs, l'idée d'un piège ne lui vînt même pas à l'esprit. Mais allez quoi, la boîte était d'un gris presque transparent, comme un fantôme, des rubis sertis de partout pour bien attirer l'attention et un panneau planté dans le bois avec écrit dessus en lettres capitales "OUVREZ C'EST GRATUIT!".
Avant même que Kitrik ou Aloys n'ait le temps de plonger pour le rattraper, Raymond était déjà près du coffre, les yeux pétillants de joie, de bonheur et de pédanterie.

-Ooooooooh ouiiiiiii! C'est un coooooooooffre maaaaaagiiiiiique! Alleeez, je vois que vous ne pouvez paaaaaaas attendre pluuuuuus! Je l'ouuuuuuuuvre!

"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!" hurlèrent Kitrik et Aloys à l'unisson dans leur tête, toujours aussi silencieux que des Magicarpes.

Soudainement, une voix féminine robotisée et embrumée par l'eau s'éleva, amenant la bonne parole au groupe déconfit:

"Le dé du hasard va déterminer quel Pokémon vous allez devenir à présent! Ding! Ding! Ding!"

Stupéfaction générale. Surtout du Serpang. Quelle tête de merlan frit il tirait. Une transformation? Sous l'eau? Quel était le crétin qui avait eu l'idée de mettre ce piège ici, à mille lieux des terres où la quasi-totalité des Pokémon vivaient? Peu importe de qui il s'agissait, c'était un véritable empaffé.

"Ding, ding, ding! Statitik Statitik Statitik, pouf! Numéro 6!"

-Qu...Gra?

Un nuage de fumée et de bulles vertes entoura soudainement le pauvre leader jaune, interloqué, qui brailla un "kessispasse?" avant d'être englouti par le sort. D'un coup, il grandit, grandit, grandit, presque jusqu'à atteindre deux bons mètres de hauteur. De son ancien petit corps tout frêle et tout chétif, des ailes gigantesques surgirent, perturbant l'équilibre de Kitrik qui ne se repérait déjà pas, rendu complètement aveugle par le piège. Des pattes, dignes d'un mastodonte ou d'une brute épaisses firent leur apparition, au nombre de quatre. Le corps de l'insecte se redressa vers le haut, à la manière d'un bipède et son museau s'allongea jusqu'à devenir une mâchoire à la puissance phénoménale, dotée de crocs aiguisés comme des lames de rasoir tranchantes.
Enfin, sa couleur jaune vira à l'orange foncé, donnant d'abord un mélange douteux entre le jaune caca d'oie et le orange enflammé du soleil couchant avant de se stabiliser en une véritable couleur du monde Pokémon.
Un Dracaufeu fit soudainement son apparition, majestueux, il se redressa et...

-GGLGLGLGLLL! s'étouffa le dragon, rugissant de terreur en avalant une flopée de bulles encore vertes à cause du piège.

Evidemment, l'orbe de protection n'avait pas supporté ce subit changement de poids et avait éclaté dans un gros "poc" éclatant, stupéfiant. Kitrik, nouvellement un dragon énorme, se retrouvait sans protection, crachant et engloutissant des flots d'eau sans pouvoir respirer. Ses yeux s'ouvrirent, se fermèrent à nouveau, s'agrandirent de terreur pendant que l'ancien insecte se débattait sous les yeux ébahis de ses coéquipiers avant que le piège ne se remette en marche pour le champignon et le serpent de mer.
A présent, suivant un quelconque ordre, c'était le tour d'Aloys, qui tenta de reculer, ne voulant pas vraiment subir le même sort que son compagnon enflammé rafraîchi.

"Ding, ding, ding! Balignon Balignon Balignon, pouf! Numéro 147!"

La bulle éclata, le corps du Balignon s'allongea, encore et encore, jusqu'à devenir un grand serpent, de taille moyenne. Aloys perdit ses petites pattes sous ses pieds, devenant un, ses yeux se rapprochèrent, se situant à présent entre une pierre incrustée dans son crâne devenu bleu océan. Son ventre vira au gris puis au blanc pur et bientôt, un deuxième dragon fit son apparition, à son stade minimale et visiblement beaucoup plus à l'aise dans l'eau que le pauvre Dracaufeu qui se tenait à côté de lui.
Et pouf, voila un Minidraco en bonne et dû forme. Des yeux stupéfaits furent tout d'abord visible sur le visage du petit dragon puis un grand sourire illumina la tête toute entière d'Aloys qui se sentit parfaitement à l'aise dans ce nouveau corps dès la première seconde. Slalomant autour de ses compagnons sans se préoccuper de leurs sorts, il hurlait presque sa joie, heureux de nager librement sans avoir même besoin d'une quelconque orbe trouvée en ligne.

"Ding, ding, ding! Serpang serpang Serpang, pouf! Numéro 618!"

-Quoiiiiiii? Nooooon, je ne veux paaaaaaaaas....

Et pouf, le fabuleux, bien soigné, bien séant et bien pédant Raymond fut changé en un affreux, dégoûtant, barpoteux et terrible Limonde. Le corps aplati, une couleur entre le brun et le jaune, en indécision totale, des nageoires étranges et inutiles, un air abruti et une incapacité totale à nager normalement, semblait-il. Fini les rubans blancs, finis la grâce spontanée, fini ce fier sourire sur les lèvres d'une créature désormais mal foutue par la nature. Raymond le Limonde était dans la place et il avait bien l'intention de ne pas le montrer. Chutant tel un malpropre avant de comprendre ou étaient positionnées ses nageoires à présent, le pauvre Serpang humilié se mit à beugler comme un sourd-dingue de grands non non non terrifiés.
Le pauvre Dracaufeu, quant à lui, ne pouvait décemment pas rester ici et il n'attendit pas une invitation pour piquer un petit piqué aquatique vers la surface, ne comptant pas remettre les pieds dans ce donjon. De toute façon, avec son statut actuel, Kitrik ne pouvait que se poser sur un rocher planté là et attendre le retour d'Aloys en grommelant que plus jamais il ne mettrait la moindre griffe dans cet endroit de malheur et qu'Aloys avait intérêt à se dépêcher avec l'autre tarte de base qui n'avait pas volé son horrible statut actuel.
Quant à Aloys justement, il semblait être le seul heureux de son statut de Minidraco, bondissant gaiement entre les remous aquatiques, se mêlant à un banc de Lovdisc et criant sa joie d'être libéré de son corps trop gros de base. Voyant que son partenaire fichait le camp et que l'autre plongeait vers le bas en essayant vainement de remonter, le nouveau dragon bleu fusa à toute vitesse vers le pauvre client en détresse, le saisissant en s'enroulant autour de lui.

-Bien! Allons chercher ce Rosabyss, veux-tu? Il trouvera peut-être le moyen de t'arranger ça.
-Bouhouhouhouhouh... pleurnichait le pauvre Limonde, essayant désespérément de se cacher du bout de ses nageoires inexistantes.


No dream is too big and no dreamer, too small.



Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1859
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Mer 18 Mai - 13:34
Le membre 'Kitrik' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1453-life-is-a-lie
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1473-carnet-des-bourgeons#12398
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1475-l-orbe-des-liens-des-bourgeons-33
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1476-equipe-bourgeon-allo
Indépendant
avatar
Grade : Argent
P$ : 2200
Points d'exploration : 280 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 455
Age : 19
Localisation : Somewhere only I know

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Mer 18 Mai - 23:27
Franchement cette expédition était mal partie. Avant même que Raymond ait le temps de verser une autre larme qui de toute manière s'évaporerait en moins de deux dans les eaux marines, une lumière blanche illumina toute la surface d'eau azurée autour d'Aloys et du Limonde et sans prévenir, d'un coup, tout changea. L'eau sembla s'évaporer, faisant chuter le petit dragon et la limace des mers sur un sol caillouteux détrempé, dans un cri et un choc de surprise. En relevant les yeux, les deux individus furent stupéfaits et impressionnés du spectacle qui s'établissait devant leurs yeux aussi ronds que des balles de tennis. Des façades longues, hautes et d'un gris-bleu étranges, des cailloux détrempés, des lianes mousseuses, des ruisseaux d'eau minuscules se frayant un chemin jusqu'au sol, pas de doute, les Bourgeons et mister Raymond venaient d'atterrir dans la Grotte Littorale. Soudainement, on entendit un hurlement de victoire. Oui, l'équipe était à nouveau réunie au grand complet, Kitrik s'étant aussi retrouvé entre ces murs étranges par un étonnant miracle que seul les manipulateurs du destin, tout en haut dans le ciel, avaient su orchestrer.
Alors que tout le monde regardait autour de soi avec force d'étonnement, le Minidraco qui flottait à sa guise entre les murs de l'endroit, souleva la question existentielle et essentielle du moment:

-On est toujours... dans la Mer sans Fond? fit Aloys d'une voix fluette.
-Non, clairement pas, sinon, je ne serai pas la, grogna la voix à présent bourrue de Kitrik, transformé en un Dracaufeu fringuant et encore trempé.

Penses-tu, quel dragon de feu s'offrirait des vacances au fin fond d'une mer sans fond? Eh bah Kitrik évidemment! Visiblement, il avait acheté sa place en ligne à bas prix, s'était fait arnaquer et se retrouvait maintenant en classe "taudis", parmi ceux qui mangeait du sable. Et des bananes. Beaucoup de bananes.
L'ex-champignon, ne relevant pas la pique de son partenaire colossalement agrandi mais dans le même temps, ramolli du cerveau, haussa les épaules, peu soucieux de ce qui allait suivre. A présent, il fallait simplement retrouver la voie vers la mer ce qui déplaisait fortement au Dracaufeu ici-présent qui ne cessait de grogner, accompagnant les sanglots insupportables de Raymond le Limonde. Puisque tout le monde râlait, Aloys décida que lui aussi allait montrer son mécontentement face au mécontentement des autres et face au mécontentement général. Pas un Pokémon rôdait dans le coin et il y avait fort à parier que c'était aussi dû à l'idiotie des trois énergumènes qui se glissaient entre les murs étroits des couloirs de ce donjon.
Lentement, les trois Pokémon transformés avancèrent au rythme des pleurnichades du Limonde. Le silence était pesant et il était difficile de ne pas se sentir mal à l'aise dans cette ambiance saugrenue et peu attendue. Quelle idée que de prendre une mission dans la mer aussi, sachant très bien qu'il n'y avait pas un seul Pokémon capable de nager sans mourir de noyade dans toute l'équipe Bourgeon. Elle était belle la logique. Elle était forte la logique. Elle était d'une grandeur. Vive la logique des Bourgeons!
Finalement, histoire de couper court à ses couinements incessants et fatiguants, Kitrik lança à tout hasard:

-Hey, m'sieur Raymond? Vous connaissez pas un duo de Serpang et de Rosabyss qui sévit par chez vous?

Immédiatement, l'ancien Serpang stoppa ses pleurs et leva les yeux vers le dragon, l'air particulièrement sombre, rembruni d'un seul coup. Il s'immobilisa, baissa les yeux au sol, sembla retenir une larme -ou un morceau de boue- s'écoulant de son oeil vide de sens et décida de faire un aveu aux deux autres.

-Ecoutez, commença-t-il, je vais vous expliquer quelque chose. Mais permettez que nous faisions une petite pause; j'ai du mal à avancer en parlant.

Intéressés par le récit de leur client, les Bourgeons stoppèrent leur avancée dans cet étrange donjon et s'assirent sur une pierre, formant ainsi un cercle étrange digne d'un groupe sataniste préparant un rite vaudou. Non, cela n'avait aucun sens. Bien établi, le poisson de type sol et électrique put ainsi prendre la parole sans encombre et sans plus tarder:

-L'histoire que je vais vous raconter dépasse tout bon entendement Pokémonesque, aussi accrochez-vous bien. Hum... Humm...Il y a de cela deux mois, ma fille Perle a été enlevée par deux brigands. Entendant son cri, j'ai accouru dans sa chambre mais il était déjà trop tard. Je n'ai pu entrapercevoir que deux ombres, longues et serpentines, filer vers le large.
-Mais vous n'habitez pas dans l'océan? le coupa Aloys, étonné.
-Non, j'habite près des plages. Mais passons. Je suis certain qu'il s'agit des deux brigands dont vous m'avez parlé. La femelle était une Rosabyss dorée et le Serpang avait une étrange tâche rouge sur le dos.
-C'est eux! s'exclama Kitrik, se levant et agitant ses ailes, plein de fureur.
-Vraiment? grogna Raymond. Dans ce cas, mes craintes sont confirmées. Si aujourd'hui je vous ai convié, c'est pour rejoindre cette étrange Rosabyss, qui en connaîtrait apparemment plus sur ce duo. Il paraît également qu'elle est d'une extrême beauté et dans le même temps, si elle pouvait euh... vous voyez... hum...
-Oui, bon la deuxième partie de l'histoire est pas intéressante, mais... On a déjà fait la rencontre de ces malfrats et on compte bien les arrêter! fit l'insecte dragon, plein d'entrain mais aussi de fureur.
-Dans ce cas, nous ferions mieux d'avancer, lança l'ex-Serpang, en se remettant à... ramper au sol.

Aussitôt dit, aussitôt fait, les trois aventuriers entreprirent de s'aventurer un peu plus profondément dans l'étrange endroit. Un étrange remous se faisait sentir au fur et à mesure que l'équipe avançait et parcourait les étages de ce lieu que Kitrik et Aloys semblait reconnaître. Cependant, privés de leurs petites tailles, ils passèrent totalement à côté d'un endroit contenant un immense trésor. Aussi rappelez-vous toujours: "on a toujours besoin d'un plus petit que soi et c'est pas une excuse de petit non non!".
Quelque chose leur disait que les problèmes n'étaient pas finis et surtout que l'équipe des Ecailles Noires allait être une véritable plaie pour le père et les Bourgeons.


No dream is too big and no dreamer, too small.



Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1859
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Mer 18 Mai - 23:27
Le membre 'Kitrik' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1453-life-is-a-lie
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1473-carnet-des-bourgeons#12398
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1475-l-orbe-des-liens-des-bourgeons-33
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1476-equipe-bourgeon-allo
Indépendant
avatar
Grade : Argent
P$ : 2200
Points d'exploration : 280 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 455
Age : 19
Localisation : Somewhere only I know

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Jeu 19 Mai - 22:09
Spoiler:
 

-Eh regardez! s'écria soudainement Kitrik, pointant un coffre rempli de pièces droit devant eux de sa grosse patte de dragon orange griffue.

-Vous...ne passerez... PAS!

Voila le cri qui avait retenti autour du Dracaufeu, du Minidraco et du Limonde, explosant leurs oreilles, résonnant dans la pièce dans laquelle le joyeux monde venait d'entrer. Avant même qu'ils n'aient le temps de réagir, l'équipe fut encerclée par une bonne dizaine de Pokémon de la Grotte Littorale. Surgissant du plafond, des murs et des crevasses dans un grand fracas et dans de grands cris de guerre païens. Ils avaient l'air teigneux, hargneux, méchants, belliqueux, et... nuls à en chier? La détresse prévue lors de la rencontre d'une maison de monstres retomba immédiatement.
Ah oui, c'était vrai. La Grotte Littorale n'était pas connue pour être le donjon des grands brigands de la région, après tout. Devant les Bourgeons et Raymond, quelques Coquiperl et Mystherbe tentaient de se donner un air de grosse racaille mas l'illusion ne passait pas. Habituellement, n'importe quelle équipe de secours aurait crié à l'aide et se serait saisie d'une Echaporbe dans les plus brefs délais avant de rentrer tête basse dans leur base. Les maisons de monstres étaient un véritable cauchemar pour une équipe d'exploration mal préparée ou peu entraînée. Des Pokémon colossaux aux attaques touchant tous les coéquipiers, des griffes et des crocs acérés, des yeux perçants et une haleine à vous faire tomber par terre sans même entamer le moindre combat.
Mais là, non. La débandade. La rigolade. La panade. La joyade. Ils ne trompaient personne avec la bave qui s'écoulait de leur bouche comme si c'était du sang, leurs yeux élargis pour donner un air taré et leur posture ridicule.
Protégeant Raymond, Kitrik et Aloys, gonflant le torse d'un air confiant, s'apprêtaient à décimer la bande qui, d'un coup, remarqua la tronche de leurs adversaires.
Les deux Bourgeons s'apprêtèrent à lancer chacun une attaque dragon mais ils oubliaient un léger facteur: la non connaissance totale de leur nouveau corps. Et hop, une attaque Dracorage dans le mur, hop fissures et gravats de roche. Avec une chance inouïe, un des Coquiperl se fit littéralement OHKO par un bout de rocher tombant malencontreusement sur lui.
Quand à Kitrik, son attaque se transforma en un simple rugissement raté, comme s'il avait raté son growl devant une foule de métalleux déchaînés. Fermant immédiatement la bouche, il grogna avant de parvenir à cracher quelques petites flammes à peine chaude sur un Mystherbe qui n'eut besoin que de souffler dessus pour les éteindre. Un rictus s'étira sur la bouche de la plante bleue.

-A l'attaque, c'est des nooobs!
-Aaaaah! cria Raymond en retour, effrayé et surtout incapable de se battre ou même de se montrer.

Le groupe en embuscade de cette fichue maison de monstre commença alors à pâmer le duo de dragon de Bulles d'O et de Tranch'Herbe. Mais la puissance était si faible que les Bourgeons avaient même le temps de récupérer leur énergie dans le plus grand calme. La bataille se réduisit finalement à de grands cris et de grands mouvements ridicules; le monde assistait au combat le plus minable du monde et de l'existence, de l'Histoire avec un grand H des Pokémon tout entiers. Coups d'ailes, coups de bras, coups de feuilles et coups de pieds rivalisaient avec beaucoup de grâce dans la pièce maîtrisé par les ennemis. Petit à petit, la force naturelle des deux dragons prit le dessus et les adversaires cachés en embuscade prirent la poudre d'escampette, honteux de leur incapacité à comprendre des Pokémon incapable même d'attaquer avec les attaques les plus basiques censées être maîtrisées par de tels Pokémon.

Avec joie mais aussi soulagement, les Bourgeons se saisirent du coffre aux pièces, mettant tout cela dans leur sac à donjons. En quelques minutes, ils étaient devenus riches. Raymond le Limonde, quant à lui, ne réclama rien, sûrement déjà assez riche comme ça. Sans compter le fait qu'il n'avait pas même lancer la moindre attaque durant tout le combat. Blindés aux as et regonflés à bloc par leur "victoire" notoire, le trio se remit en route. Soudainement, le donjon se mit à faire de drôles de mouvements et, craignant le pire, Kitrik se mit à battre des ailes, notamment lorsqu'il se révéla que l'eau envahissait le donjon. Petit à petit, la Grotte Littorale laissa à nouveau place à la Mer sans Fond et se fut avec un étranglement aux bulles que Kitrik ficha à nouveau le camp vers la surface.

Limonde et Minidraco, quant à eux, reprirent leur avancée au sein des profondeurs de cette étrange donjon en soupirant beaucoup. Aloys se fit d'ailleurs la réflexion qu'il devait s'agir du donjon dans lequel il s'était produit le plus d'étrangeté depuis que les Bourgeons avaient été crées. Enfin, après moult aventures, une grotte parée d'une dizaine de coquillages de toute beauté signala l'entrée de la grotte au Rosabyss. Enfin, les deux individus avaient atteint leur destination. Il ne restait plus qu'à pénétrer dans ce trou sans plus hésiter ce que le duo fit sans... hésiter?


No dream is too big and no dreamer, too small.



Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar
Grade : Maître
PF : 1859
Masculin Age : 1239
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Jeu 19 Mai - 22:09
Le membre 'Kitrik' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ' :
Voir le profil de l'utilisateur
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1453-life-is-a-lie
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1473-carnet-des-bourgeons#12398
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1475-l-orbe-des-liens-des-bourgeons-33
http://explorersofabyss.forumactif.org/t1476-equipe-bourgeon-allo
Indépendant
avatar
Grade : Argent
P$ : 2200
Points d'exploration : 280 PE
Points de malhonnêteté : 0 PM
PF : 455
Age : 19
Localisation : Somewhere only I know

Feuille de personnage
Membres de l'équipe:
Blabla box !:
Accès:
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   Ven 20 Mai - 20:00
La grotte était décorée avec un goût particulièrement distingué, très chic. De petits coquillages blancs étaient fixés aux parois, au plafond, quelques lianes vert marine scintillaient et au sol, des pierres mélangées à un étrange sable rose ou mauve offraient une atmosphère d'apaisement. Aussitôt, Raymond s'émerveilla, disant derechef qu'elle devait être d'une beauté égale ou encore plus grande que ce simple petit couloir déjà resplendissant. Il bondissait sur le sol, heureux d'enfin rencontré la Pokémon beauté de ses rêves. Manquerait plus qu'elle fasse des vidéos en prenant le Serpang pour cobaye, la Rosabyss. Aloys eut un rire discret face à cette pensée. Soudainement, le Limonde en joie, se mit à chanter une hymne bourgeoise aquatique à la niouf, qui résonna bien sûr dans toute la grotte. Avant même que le Minidraco n'ait le temps de dire à l'imbécile niais qu'il ne fallait pas faire ça parce que ça risquait de rameuter des méchants pas beaux dans le coin, un énorme Sharpedo fit son apparition, sans prévenir.
Celui-ci de Pokémon avait l'air carrément belliqueux. Des crocs acérés, un regard noir, les nageoires s'agitant au rythme des remous qu'ils créait, son allure avait tout d'un Pokémon marin terriblement imposant.
Rapidement, Raymond couina de terreur et se cacha derrière l'explorateur qui plissa les yeux face au gars en face de lui. Il était évident que le requin était bien plus puissant que lui. Aloys avait envie de la jouer cool et calme, discret avec l'individu mais celui-ci avait l'air vraiment remonté contre le duo et ne semblait aucunement vouloir les laisser passer. L'ex-champi ordonna à la raie sol électrique de se terrer dans un coin un peu plus loin puis il se crispa, se demandant s'il allait cette fois être capable d'assurer le combat malgré sa non-connaissance de ce corps longs et courbé.

-Vraiment petit? Tu crois faire quoi, comme ça?
-Hmm. Allez, le lourdaud, je suis sûr que tu ne pourras jamais me rattraper.


Et avant même que le bougre en face ne réagisse, Minidraco lança une DracoRage sur le requin avant de se retourner et de filer à toute allure, dérapant parfois à cause de son corps tout nouveau. Se dirigeant droit vers la sortie, le Balignon transformé sentait déjà le souffle de l'ennemi sur lui, prêt à lancer des Mâchouille à tout-va. Haletant, filant à toute vitesse entre les coquillages magnifiés, le dragon bleu et blanc surgit soudainement hors du couloir et fonça en piqua vers le haut de la surface bleue. Soudainement, il se sentit happé par des dents d'une puissance surpokémonesque, avant d'être projeté brutalement contre un mur. Fort heureusement, la constitution d'un Minidraco était solide et le dragon minuscule se redressa, évitant de justesse l'attaque rapide du requin qui s'encastra dans le mur. Face à tant de force, Aloys allait devoir ruser et rivaliser d'ingéniosité. Le petit être observa tout autour de lui, cherchant de l'aide pendant que le Sharpedo tentait de se dégager.

Après quelques secondes d'observation, il nota la présence d'une falaise marine aux rochers encastrés entre eux, où certains laissaient suffisamment d'espace pour qu'un tout petit Pokémon passe mais pas assez pour un plus gros. Tel un Sharpedo.
Un cri de rage et un bruit monstrueux se fit entendre lorsque la bête en question se redressa, crachant pierres, galets et lianes. A nouveau, Aloys fit sortir du tréfonds de sa gorge un Draco Rage qui fut plus nécessaire pour ralentir le requin que pour l'affaiblir puis, sans attendre, le dragon lança une attaque Agilité pour accélérer. Reprenant ses esprits sans difficulté, le requin ténébreux n'eut aucun mal à suivre le rythme du Minidraco qui grinçait à chaque fois qu'il tournait pour esquiver de justesse un coup de mâchoire. Aloys grogna; impossible d'atteindre les rochers sans se faire attraper, la bête était beaucoup trop prêt.
Se retournant afin de faire face au requin juste derrière lui, le champignon marin lança une Cage-Eclair cette fois, qui sembla vraiment perturber longuement l'animal enragé cette fois. Terrifié par le monstre, Aloys relança son Agilité et fila tout droit vers les rochers.
Cette fois, tout se joua au millième de seconde. Aloys atteint les rochers, se dressant droit devant lui, imposant et alors que les crocs du Sharpedo se refermaient dangereusement sur son corps faible, le dragon bleu se faufila entre trois rochers, des gouttes de sueur invisibles coulant sur son front tandis qu'il poussa un cri de peur. Dans le même temps, le requin percuta le trou de plein fouet, s'encastrant en son sein avec une violence inouïe qui fi trembler toute la falaise et mit le Minidraco en difficulté. Faisant bon usage de son corps enfin maîtrisé, Aloys perça à nouveau l'eau, glissant entre les flots aussi vite qu'ils le pouvaient tandis que le Pokémon requin hurlait sa rage dans toute la Mer sans Fond.

Le temps que l'horrible bête se dégage, l'ex-champignon était déjà bien loin du lieu de combat et avait à nouveau disparu dans le couloir, fonçant vers Limonde qu'il attrapa en coup de vent avant de filer vers le fond de la cave. Là, un trou fin, prévu pour des Pokémon gracieux, s'ouvrait dans la paroi et Aloys et Raymond passèrent sans peine. Seulement après s'être dégagé de la crevasse fine, les deux compères reprirent leur souffle, conscients du fait que l'imposant Pokémon n'aurait jamais la capacité d'entrer ici.
Regardant autour d'eux, Raymond nota qu'ils étaient finalement arrivés à destination.
Une voix fluette se fit alors entendre dans la pièce:

-Vous voulez me voir, moi, la fabuleuse Impératrice des flots indomptable?

La voila enfin, se dressant devant eux, la Rosabyss d'un rose éclatant tant recherchée. Sa beauté inaccessible et... Wait. Non. Pas possible. Aloys écarquilla les yeux. Raymond eut un hoquet de surprise. Le Pokémon qui se tenait devant eux était un véritable laideron: des yeux bouffis, une tonne de maquillage mal appliqué sur ses lèvres écorchées, des nageoires déchirées la forçant à nager de travers, un teint terne et un collier horrible fait de boue et de morceaux de bois arraché à l'on-ne-sait-quoi formait la splendeur éternelle. La désillusion était de taille; le Limonde qui espérait tant appliquer à la lettre les conseils d'une beauté inéluctable décida finalement de s'en tenir aux questions concernant les Ecailles Noires et prit la parole d'une voix enrouée par le choc:

-Hum... Nous... On m'a dit que vous possédiez des renseignements concernant les Ecailles Noires. Ils ont emporté ma pauvre fille, vous comprenez.
-Je fais parti d'une équipe de secours, renchérit Aloys, tout aussi perturbé. Je suis un membre de l'Equipe Bourgeon et je compte bien calmer ces malfrats marins.
-Oh. Je vois. Eh bien, j'ai entendu dire, chers voyageurs, commença le serpent rose avec un air légèrement déçu de ne pas être consultée pour autre chose, que cette équipe de hors-la-loi parcouraient les mers et tout courants marins sans jamais laisser de trace derrière eux. Certains disent qu'ils auraient établis un repère à la Caverne Saline et qu'ils seraient à la recherche d'une orbe permettant de devenir riche et d'hypnotiser les ennemis. Cet objet aurait une valeur immense, ce qui expliquerait pourquoi ils prennent des Pokémon en otage pour les envoyer dans ce donjon en tant qu'appât.
-Quoi? s'égosilla Raymond, outré. Je veux immédiatement retrouver ma fille!

Il se tourna alors vers Aloys, qui avait aussi l'air de vouloir se joindre à lui.

-Mais d'abord... Je dois redevenir un Serpang.
-Oh? Mais vous n'êtes pas un Limonde? Quelle malchance, vous avez dû être touché par l'un des maléfices qui sévit ici. Pour vous débarrasser de ce mauvais sort, rendez-vous hors du donjon et vous serez ainsi libéré. Pour ce qui est du sort de votre fille, je vous souhaite bien de la chance, ami serpent bleu, vous en aurez besoin.
-Raymond, non. Kitrik et moi allons nous charger de ces malfrats. Je dois vous demander, en tant qu'explorateur en charge de votre protection, de rester ici ou à la limite de continuer à chercher des renseignements.
-Hmm... Bien, fit Raymond, attristé mais estimant que son sauveur était de meilleur avertissement que lui-même.

Les deux Pokémon firent leurs adieux à l'horrible Rosabyss avant de rejoindre la surface et de filer vers la plage pour reprendre leur apparence d'antan, sur le dos de Kitrik qui lança que finalement, voler c'était aussi plutôt cool. En chemin, le coéquipier plante fit un rapport de tout ce qu'il s'était passé et le leader fut étonné du courage de son ami face à Sharpedo, lui qui était d'habitude de nature si timide et craintive. Enfin, le dragon de feu se posa sur la plage et les changements se firent alors aussitôt ressentir, soulageurs. Ce fut avec une légère tristesse qu'Aloys abandonna son corps de dragon aquatique qui l'avait tant aidé. Il s'était rarement senti aussi libre lors d'une mission et il aurait donné bien des choses pour conserver cette allure serpentine. Quant à Raymond, bondissant à nouveau dans l'eau, il fit ses adieux à l'Equipe Bourgeon, leur promettant de les tenir au courant avant de finalement disparaître dans les profondeurs de cet étrange donjon.
Fixant l'horizon, le duo redevenu lui-même sourit: les Ecailles Noires n'auraient aucune chance face à eux, la prochaine fois qu'ils se croiseraient. L'entraînement payerait ses fruits, Kitrik et Aloys en était sûrs. Pour l'heure, cependant, il fallait rentrer et se remettre des émotions de la journée. Activant leur badge, l'insecte et le champignon rentrèrent instantanément à leur base.

La Mer sans Fond. Voilà un donjon qui allait laisser ses traces sur les deux membres de l'Equipe Bourgeon!

Spoiler:
 


No dream is too big and no dreamer, too small.



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J't'embulle. [Mission 4 - Solo]   
 
J't'embulle. [Mission 4 - Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme dans un miroir... (Mission solo) N°2
» L'eau et le feu [mission solo 5]
» Mission 2: À vouloir voler trop haut, on finit par se brûler les ailes [Mission Solo / Challenge étage / ACCOMPLIE]
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis sur Melita solo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PKMN M.D ∞ Explorers of Abyss :: 
Zone RP
 :: Terre des Plantes :: Donjons :: Mer Sans Fond
-
Sauter vers: